Biathlon – Doublé Français sur la poursuite – Fillon-Maillet impérial !

Poursuite Hochfilzen – Quentin Fillon-Maillet a réalisé une démonstration en devançant Emilien Jacquelin et Simon Desthieux au terme d’une poursuite de folie dans le clan tricolore.
Poursuite Hochfilzen - Quentin Fillon-Maillet a réalisé une démonstration en devançant Emilien Jacquelin, au terme d'une poursuite de folie dans le clan tricolore.
Poursuite Hochfilzen – Quentin Fillon-Maillet a réalisé une démonstration en devançant Emilien Jacquelin, au terme d’une poursuite de folie dans le clan tricolore.

Poursuite Hochfilzen – Quentin Fillon-Maillet a réalisé une démonstration en devançant Emilien Jacquelin et Sebastian Samuelsson. Simon Desthieux finit 4e, au terme d’une poursuite de folie dans le clan tricolore.

Poursuite Hochfilzen – Premier tir – Kuehn impeccable creuse l’écart

L’Allemand Johannes Kuehn, vainqueur surprise sur le sprint hier est parti seul en tête sur la poursuite. Après le premier tir, il est toujours seul, avec un sans faute, alors que, derrière, il y a eu quelques bouleversements. Martin Ponsiluoma, Quentin Fillon-Maillet partent à la faute, contrairement à un Tarjej Boe, Alexander Loginov et un Emilien Jacquelin ! Qui sont revenus former le groupe de contre à une vingtaine de secondes du leader allemand. Sébastian Samuelsson, parti plus loin fait la jonction également avec ce groupe, après un très beau début de course

Second tir – Un Allemand au sang froid, Ponsiluoma encore à la faute

C’est une véritable guerre des nerfs sur ce second tir couché ! Avec des tireurs d’exceptions. Très peu de fautes pour les leaders, hormis Martin Ponsiluoma qui part une nouvelle fois à la faute ! Le Suédois ne ressort que 10e ! Mais Loginov, Jacquelin, Samuelsson et Tarjej Boe ressortent ensemble, à 20 secondes de Johannes Kuehn toujours aussi impressionnant au tir. Tandis que Johannes Boe, Simon Desthieux sont rejetés à une quarantaine de secondes. La bonne surprise de ce second tir est le retour de Quentin Fillon-Maillet, très rapide pour tirer et qui a pu revenir au sein de ce petit groupe ! Un groupe qui a décidé d’accélérer sur les skis, sous l’impulsion d’Emilien Jacquelin. Avec un écart qui se réduit à moins de quinze secondes sur le leader allemand. Mais ce dernier en remet et réussit à contenir le retour de ses poursuivants, à l’amorce du premier tir debout.

Poursuite Hochfilzen – Troisième tir – Kuehn toujours royal, Fillon Maillet exceptionnel, Desthieux revenu de nulle part

Le premier tir debout a fait la première énorme sélection ! A ce petit jeu-là, ils sont deux à avoir fait une grande opération. Le toujours leader Johannes Kuehn qui continue son sans faute. Mais l’Allemand est désormais menacé par un Quentin Fillon-Maillot qui a tiré comme une mitraillette ! Et c’est un autre Français, Simon Desthieux, qui fait aussi le plein, qui ressort en 3e position, lui qui était 9e avant de tirer. Emilien Jacquelin est parti à la faute, comme Samuelsson, Loginov mais sont dans le groupe avec Desthieux. Tarjej Boe a lui explosé au tir et n’est plus que 20e ! Ponsiluoma continue lui aussi de reculer !

Pendant ce temps-là, Quentin Fillon Maillet continue de faire l’effort et de mettre la pression sur l’Allemand. Il est revenu à 6 secondes, tandis que le groupe Desthieux/Jacquelin/Samuelsson sont à une trentaine de secondes. Un groupe ou Erik Lesser est revenu de nulle part lui aussi, parti 34e ! Avant le dernier tir debout, Fillon Maillet est revenu sur Kuehn. Les deux vont donc tirer ensemble dans un dernier tir important !

Quatrième tir – Quentin Fillon-Maillet est le patron ! Emilien Jacquelin 2e !

Et c’est Quentin Fillon Maillet le patron ! Un dernier tir royal tant en précision qu’en engagement, alors que Johannes Kuehn part totalement en craquage. Et c’est Jacquelin qui ressort 2e, lui aussi impeccable au tir ! La bataille fait rage dans un groupe de 6 pour la 3e place, avec Tarjet Boe revenu du diable vauvert. Samuelsson est là, avec également un Simon Desthieux. Ce sont ces trois qui font la différence dans la dernière bosse, suite à une attaque du Norvégien, qui ne parvient cependant pas à faire la différence. Sur la ligne d’arrivée, Desthieux est signalé 3e dans un premier temps, avant d’être dépassé par Samuelsson après visionnage de la photo finish.

Total
1
Shares
Related Posts