JO – Voici le programme du samedi 24 juillet

JO Programme 24 juillet – Du Basket, la course cycliste en ligne hommes et également des sports nouveau. Voici le riche programme de ce samedi.
Les handballeurs français commencent aujourd'hui leur périple
Les handballeurs français commencent aujourd’hui leur périple

JO Programme 24 juillet : L’évènement sportif numéro un dans le monde a enfin lieu, en cet été 2021 ! Tokyo accueille les 29e Jeux Olympiques d’été de l’ère moderne, dans le contexte sanitaire que l’on connaît et dans des conditions un peu particulières. Mais qu’importe, l’essentiel reste la compétition, son enjeu énorme et son caractère unique. Chaque jour, Sans Filtre vous présente les grands moments du programme du lendemain, les épreuves clés et les chances de médaille françaises. Les horaires sont inscrits à l’heure française.  

Les entrées en lice : les équipes de France masculines de hand et volley-ball

Que seraient les Jeux sans ses compétitions de sports collectifs en salle ? Pour nous, Français, incontestablement des chances de médailles en moins ! Que ce soit chez les hommes ou les femmes, les sports de balle sont très suivis et surtout performants. Bien sur, d’un point de vue purement sportif, ramener l’or européen ou mondial reste dans ces sports un symbole de réelle suprématie. Mais remporter les Jeux Olympiques apporte un prestige unique, d’autant que les compétitions demeurent relevées. Les handballeurs et volleyeurs tricolores vont en faire l’expérience encore durant la quinzaine.

A chaque fois dans une poule de six équipes, les équipes de France devront se classer parmi les quatre meilleures pour intégrer le tableau final. Au programme pour les équipiers de Nikola Karabatic, l’Espagne, l’Allemagne ou la Norvège. Mais avant tout, la compétition débute ce matin contre l’Argentine (4h00), à coup sûr l’adversaire le plus abordable des poules. Attention tout de même, les entrées en matière peuvent être délicates. Les hommes de Guillaume Gille font face à l’héritage doré de leurs prédécesseurs (titrés en 2008, 2012, argentés en 2016). Ils se présentent à Tokyo quelques mois après un Mondial égyptien (4e) qui avait un peu rassuré après la claque subie à l’Euro, il y a désormais deux ans. Mais restent sur une défaite en amical contre le Danemark. 

Quelques heures après l’entrée en lice de leurs compatriotes, les volleyeurs français ouvrent leurs Jeux par un choc face aux Etats-Unis (12h40). Pour la der du coach Laurent Tillie, le groupe va pouvoir s’appuyer sur une solide base. En effet, de nombreux hommes étaient déjà présents lors de la précédente édition à Rio, en 2016, où les Bleus champions d’Europe en titre n’avaient pas franchi le cap des poules. 3es de la Ligue des Nations, il y a moins d’un mois, les tricolores arrivent dans une bonne dynamique. Ce sera nécessaire, car ils se frotteront dès les poules à la Russie, au Brésil (champion olympique sortant). Et donc aux Etats-Unis aujourd’hui, en or à Pékin en 2008, et en bronze à Rio il y a cinq ans.    

Le grand moment : cyclisme sur route, course en ligne hommes (départ à 4h00)

A peine le Tour de France terminé, une certaine partie du peloton de la Grande Boucle s’est envolé pour le Japon et les Jeux Olympiques. Sans doute pas au niveau d’un maillot arc-en-ciel ou d’un pavé de Paris-Roubaix, l’or olympique reste là aussi une très haute distinction. Le palmarès le traduit largement : Jan Ullrich, Paolo Bettini, Alexandre Vinokourov, Greg Van Avermaet à Rio, la course olympique appartient aux grands. Même si le peloton est un peu plus cosmopolite, le parcours remet tout le monde à sa place. Aujourd’hui, 232km sont au programme, une distance typique des courses d’un jour, où seuls les coureurs survivants à la sixième heure peuvent briller.

D’autant qu’aujourd’hui, deux grosses difficultés sont au programme, sur les routes du mont Fuji. Il y aura l’ascension de Fuji Sanroku (14,5km à 6%) à une centaine de kilomètres de l’arrivée. Le juge de paix sera le Mikuni Pass (6,8km à 10%), une montée avec un kilomètre à près de 13% de moyenne. Avec un sommet jugé à 32km de l’arrivée, il faudra probablement être à l’avant pour jouer la gagne. Même s’il restera une courte ascension, une descente et une ultime partie plate. Il parait cependant difficile de livrer des pronostics, car le scénario est compliqué à imaginer. Des équipes vont-elles contrôler ? Comment éviter un rassemblement de coureurs dans les 30 derniers kilomètres, après l’ascension qui aura fait des dégâts certes, mais peut-être pas irrémédiables ?

Toujours est-il que les prétendants aux médailles sont extrêmement nombreux. L’équipe de France tournera autour de David Gaudu et Guillaume Martin, celle d’Allemagne mise sur Max Schachmann, les frères Yates emmèneront la Grande-Bretagne, Marc Hirschi, Dan Martin, Patrick Konrad, Alexey Lutsenko, Michael Woods et Aleksandr Vlasov leurs nations respectives. On n’oubliera pas quelques hommes peu accompagnés mais pas moins dangereux comme George Bennett (ou Patrick Bevin !), Michal Kwiatkowski, Toms Skujins, Richard Carapaz ou Joao Almeida. Surtout, on aura à l’œil les équipes surpuissantes sur le papier : l’Espagne (Valverde, Fraile, frères Izagirre), l’Italie (Nibali, Moscon, Ciccone, Bettiol, …), la Colombie (Quintana, Uran, Higuita, Chaves) et les Pays-Bas (Mollema, Kelderman, …). Inévitablement, une bonne partie de la lumière se portera sur le duel entre deux dream team : la Belgique de Remco Evenepoel et Wout Van Aert, et la Slovénie de Tadej Pogacar et Primoz Roglic.  

La première : Les Bleues pionnières en basket 3X3

Elles ont décroché leur ticket pour les Jeux lors du dernier TQO, il y a peu. Le même tournoi qui a mis fin au rêve de leurs homologues masculins. Les Bleues seront donc les premières à concourir en basket 3X3, nouvelle discipline olympique. Elles ouvrent leur Tournoi aujourd’hui, avec deux rencontres : contre les Etats-Unis (à 10h55), et face à l’Italie (14h25). Ana-Maria Filip, Laëtitia Guapo, Marie-Eve Paget et Mamignan Touré évoluent toutes quatre en première division française. En 2019, l’équipe avait notamment remporté l’or aux Jeux Européens puis aux Championnats d’Europe.

Récemment, au TQO, le quatuor a perdu de peu contre les Etats-Unis (17-21). Les Bleues, en bronze lors des derniers Mondiaux, peuvent largement atteindre la phase finale, et rêver d’une breloque. Petit rappel des règles : sur un demi-terrain, l’équipe qui attaque possède douze secondes pour prendre un tir, qui vaut un point dans la raquette, et deux en dehors. Il faut ressortir de la zone pour pouvoir tenter un tir. Le match dure 10 minutes, ou se termine lorsqu’une équipe atteint les 21 points.

Des Français à la pelle 

Océane Muller entre en qualifications du tir à 10m carabine à 1h30. En escrime, Coraline Vitalis est la seule représentante à l’épée. La championne d’Europe 2019 rentre en compétition à partir de 2h, pour une phase finale qui aura lieu à 11h. Même programme pour Boladé Apithy, le sabreur tricolore. A compter de 4h, le tableau de judo mettra aux prises les -48kg chez les femmes et les -60kg chez les hommes. Shirine Boukli, championne d’Europe 2020, est une sacrée outsider. Luka Mkheidze, lui, a atteint la finale des Championnats d’Europe 2021. Il se retrouvera cependant face à son bourreau en finale, l’Espagnol Garrigos, dès le 2e tour. Toute la journée, des Français sont également attendus sur les terrains de tennis, badminton ou en tennis de table. A partir de 4h, Samuel Kistohurry sera le premier boxeur tricolore à entrer en lice, en poids plume.

Départ aussi à 10h pour le concours de dressage en individuel où la France est présente. En aviron, entrée en lice pour les frères Turlan en aviron à 3h20 et pour le duo Claire Bové-Laure Tarantola à 3h50. Enfin, début de la compétition pour Léon Marchand en 400m 4 nages à 12h, pour Marie Wattel à 12h31, et pour le relais 4X100m nage libre féminin, à 14h52.

Mathéo RONDEAU

Total
11
Shares
Related Posts
Vincent Parisi
Read More

VINCENT PARISI : N’GOLO KANTÉ EST LA RÉVÉLATION DE CE MONDIAL

Pendant cette édition 2018 de la Coupe du Monde en Russie, Sans Filtre fait intervenir des acteurs du sport pour vous donner leurs coups de cœurs à chaque journée de la compétition. Le spécialiste des sports de combat et animateur chez BeIN Sports nous parle des 1/2 de finale du Mondial dont l'intégralité des matchs est diffusé sur BeIN Sports.