Biathlon – Quentin Fillon Maillet 2e de la mass start, décroche le gros globe !

Encore une fois au plus haut niveau, Quentin Fillon Maillet s’est adjugé le gros globe de cristal au terme de la mass start d’Otepää.
Quentin Fillon Maillet

Encore une fois au plus haut niveau, Quentin Fillon Maillet s’est adjugé le gros globe de cristal au terme de la mass start d’Otepää. Il l’a terminé en deuxième position, seulement battu par Vetle Christiansen.

Un sacre de toute beauté pour Quentin Fillon Maillet

Il n’y avait plus trop de doutes, Quentin Fillon Maillet allait remporter le gros globe de cristal, succéder au palmarès au triplé de Johannes Boe et à l’hégémonie de son compatriote Martin Fourcade. Au retour de ses Jeux Olympiques légendaires (5 médailles dont 2 titres), le Jurassien s’est appliqué à poursuivre son travail de démolition du classement général de la Coupe du monde. Vainqueur deux fois à Kontiolahti, il s’était imposé il y a deux jours sur le sprint d’Otepää. Désormais, presque plus rien ne pouvait lui empêcher de triompher du cristal. Et il se l’est adjugé au terme d’une mass-start, une de ses courses de prédilection, qu’il aurait très bien pu emporter.

Solide sur les premiers passages debout, QFM donnait le tempo en compagnie de Sivert Bakken et Vetle Christiansen notamment. Il profitait de l’écrémage par l’arrière pour se garantir presque déjà son globe – il lui fallait terminer dans les 23 premières places dans le cas où Jacquelin s’imposait. Parti à la faute sur le premier tir debout, Fillon Maillet ouvrait la porte à un vainqueur un peu moins “classique”, mais n’abandonnait pas ses ambitions. Au prix d’un impeccable plein sur l’ultime tir, il sortit avec quelques secondes de retard seulement sur Vetle Christiansen. Il s’approcha tout près du norvégien, sans parvenir à la reprendre avant l’arrivée, devant se contenter de la 2e position.

Un cran au-dessus des autres au classement général

Le norvégien Christiansen est peut-être le biathlète qui a le plus frustré Quentin Fillon Maillet cet hiver. C’était déjà lui, aux Jeux Olympiques, qui l’avait empêché d’offrir l’or aux siens sur le relais masculin, ou d’aller grimper sur un sixième podium en autant de courses au terme de la mass start. Toujours aussi solide sur les derniers tours, Christiansen ne lui a encore pas offert l’occasion de le dépasser. Mais qu’importe. Si cette deuxième place peut survenir comme une déception pour QFM à l’arrivée tant son niveau cet hiver pouvait lui permettre le haut du panier à chaque course, le Jurassien termine couronné.

Il décroche là un gros globe de cristal on ne peut plus symbolique de son écœurante domination tout au long de l’hiver. Même si cela avait pu être un peu délicat à Ostersund pour entrer en lice, avec une carabine cassée notamment, Quentin Fillon Maillet a mis les points sur les “i” dès Hochfilzen. Il est ensuite devenu carrément irrésistible, déçu d’être hors du podium, comblé lorsqu’il jouait la gagne sur les derniers tirs de course à confrontation. Les Jeux Olympiques étaient son objectif principal, le gros globe s’avérait secondaire. Il a réussi les deux, en étant à chaque fois un cran au-dessus de la concurrence, qui lui a offert une opposition jamais aussi régulière que lui.

Une belle course des Français

Les équipiers de Quentin Fillon Maillet se sont aussi illustrés ce samedi. Antonin Guigonnat a sorti le grand jeu derrière la carabine, réalisant un 20/20 comme le vainqueur Christiansen (4e, +30″5). Emilien Jacquelin, dans les premiers rangs de la course après les trois premiers passages au pas de tir, a faibli sur les planches et a malheureusement manqué son ultime balle, l’obligeant à un tour de pénalité fatal dans la course au podium (8e, +52″5). Simon Desthieux termine lui aussi à 19/20 après avoir connu une chute en milieu de course (12e). Ce fut plus délicat pour Fabien Claude (23e) avec cinq fautes.

Sivert Bakken réalise son premier podium en carrière en terminant troisième, tandis qu’Erik Lesser continue de célébrer sa fin de carrière avec des résultats d’envergure, cinquième aujourd’hui. Comme si cela ne suffisait pas, Quentin Fillon Maillet a posé quelques doigts sur le petit globe de la mass-start, puisqu’il compte désormais 15 points de marge sur Vetle Christiansen. Quelque chose nous dit que ce match n’est pas fini. Rendez-vous dimanche prochain à Holmenkollen, pour la dernière course des rois. Enfin du roi.

les résultats complets de la course ICI et le classement général ICI

Total
19
Shares
Related Posts