Biathlon – L’argent pour Anaïs Chevalier-Bouchet sur l’individuelle

Deuxième médaille pour le clan tricolore en biathlon avec encore l’argent pour Anaïs Chevalier-Bouchet, sur l’individuelle !
Anaïs Chevalier-Bouchet

Deuxième médaille pour le clan tricolore en biathlon avec encore l’argent pour Anaïs Chevalier-Bouchet, sur l’individuelle !

Crédit : DR

On l’avait quitté un peu déçue après son relais manqué, avec un dernier tir très difficile. Anaïs Chevalier-Bouchet s’est parfaitement rattrapée aujourd’hui. Presque impériale au tir et il le fallait. Avec des conditions optimales dans cette course individuelle, il fallait bien tirer pour espérer une médaille. Marte Olsbu Roiseland, patronne du circuit cette saison peut en témoigner, a bien failli être éjectée du podium avec son 18/20. Mais la Norvégienne était tellement forte sur les skis, qu’elle a pu limiter la casse.

On a presque cru mieux pour Anaïs auteur d’un départ canon et d’un magnifique 15/15. Malheureusement, la dernière balle a été compliquée pour elle comme pour Dzinara Alimbekava et bien d’autres concurrentes qui auraient pu faire le 20/20. Ce dernier tir si cruel pour Julia Simon, en position de décrocher l’or et qui a commis trois fautes ! Ce sport peut être tellement cruel et on peut passer du paradis à l’enfer sans passer par le purgatoire ! Anaïs Chevalier-Bouchet a su effectuer un dernier tour hyper solide, la Française en avait gardé après avoir été un peu en dedans par rapport à d’autres concurrentes sur la première moitié du parcours.

Une fois la ligne franchie pour la Française, l’insupportable attente. Avec 5 filles en moins de 20 secondes après le dernier tir, les différences n’étaient pas faites. On avait rarement vu autant de suspense dans une individuelle, souvent propice à creuser de gros écarts. Du coup, on a tremblé. On a tremblé devant Alimbekava, on a tremblé devant la jeune surprise Allemande Vanessa Voigt, finalement derrière Anaïs Chevalier-Bouchet ! Qui prend l’argent sur la course, sa 2e médaille des JO, après le relais mixte ! Mais qui a du s’incliner face à une autre allemande Denise Herrmann ! Contrôlée positive en 2007 mais qui ne se fera pas autant lyncher qu’Alexander Loginov. Le bon drapeau…

Total
30
Shares
Related Posts