Benoît Paire : des propos qui dérangent le circuit…

Depuis quelques semaines, le manque d’investissement de Benoît Paire dérange le circuit : entre prestations et déclarations tumultueuses…

Mondialement connu pour ses craquages, ses jurons, ses discussions avec les arbitres, ses cassages de raquette… Benoît Paire est comme ça : un impulsif ! Que ce soit sur ou en dehors des cours, le français réagit trop souvent à chaud, mais c’est comme ça, il faut le prendre tel qu’il est ! Il lui arrive donc de faire et de dire « des conneries », comme il le reconnaît lui-même. C’était le cas il y a quelques jours, lors d’une déclaration faite après sa défaite, face à Stefanos Tsitsipas, à Acapulco. Mais si Benoît Paire semble regretter la forme de ses propos, ce n’est pas le cas du fond… et c’est le plus inquiétant ! Un manque de classe, en cette période difficile, qui écœure professionnels et amateurs du tennis.

Benoît Paire choque après sa défaite au 1er tour, à Acapulco

« Le tennis n’est pas ma priorité pour l’instant. La seule chose à laquelle je pense, c’est sortir de la bulle. C’est le seul objectif que j’ai à chaque tournoi. J’arrive, je prends un peu d’argent et je pars au tournoi suivant. J’ai pris 10.000$ à chaque fois en perdant directement. Pourquoi je m’arracherais comme un dingue pour gagner à peine plus ? » : des propos chocs de la part de Benoît Paire… et qui n’ont absolument pas plus aux protagonistes du circuit ATP.

Notamment à Toni Nadal, oncle et ancien entraineur de la légende vivante de la discipline, Rafael Nadal (13 fois vainqueur à Roland Garros) : « Ce qu’il a dit n’est pas correct. Il ne rend pas service au tennis et ne se rend pas service non plus. S’il est fatigué de la situation actuelle, il vaudrait mieux qu’il le garde pour lui… ! »

Benoît Paire n’a, ce jeudi, pas souhaité alimenter la polémique :

Andy Roddick, ancien numéro 1 à l’ATP, a également réagi sur Twitter : « Ses propres mots ci-dessus sont un aveu d’un intentionnel manque d’effort. »

Avant de continuer sa pensée : « Au tennis, il y a, à juste titre, tout un ensemble d’attentes en matière d’effort, si l’on choisit de prendre le court. Je lui (Benoît Paire) souhaite certainement le meilleur pour trouver une solution. »

L’ancien tennisman professionnel américain, Brad Gilbert, a réagi à la situation de Benoît Paire en répondant au tweet d’un internaute qui se demandait comment le circuit ATP pouvait laisser le français participer aux tournois, au vue de ses propos : « Je ne sais pas comment ils peuvent l’empêcher de jouer lorsque son classement le place dans le tournoi, mais il pourrait être condamné à une amende pour certaines de ses prestations et pour ses tweets ».

Marion Bartoli appelle à la sanction

Ce samedi, Benoît connaissait une nouvelle défaite au premier tour, au tournoi de Miami, face à Lorenzi Musetti, 94ème à l’ATP. L’ancienne championne de tennis, Marion Bartoli, déclarait, le même jour, lors d’un débat organisé par Tennis Majors : « Son comportement nuit au tennis. Quand les jeunes voient que tu peux faire ça en toute impunité, ça me pose un problème. L’ATP doit prendre ses responsabilités ! Ils doivent agir ! »

La Française, qui avait remporté Wimbledon en 2013, déplore donc le comportement désastreux de son compatriote et appelle l’ATP à réagir rapidement…

On espère, cependant, que Benoît Paire sortira de cette spirale négative… Que le français retrouvera de la lucidité et de la motivation, facteurs nécessaires pour revenir à un niveau d’exigence, qui lui permettra de passer (enfin) les premiers tours des compétitions officielles…

Nicolas Parant

Total
2
Shares
Related Posts