Basket – La France s’incline en finale de l’EuroBasket face à l’Espagne (76-88)

L’Équipe de France s’incline en finale de l’EuroBasket face à l’Espagne (76-88). Les Bleus ont été dominés par les frères Hernangomez.
La France s’incline en finale de l’EuroBasket face à l’Espagne (88-76)
La France s’incline en finale de l’EuroBasket face à l’Espagne (88-76)

France – Espagne : c’était la finale de l’EuroBasket. On aura vu un match globalement dominé par l’équipe espagnole, portée par les frères Hernangomez et leurs 31 points. On a cru à la remontada tricolore au cours du 3e QT, mais les Bleus n’ont pas tenu sur la longueur… Ils repartent tout de même avec une belle médaille d’argent.

Les Bleus largement dominés…

Les joueurs de Vincent Collet sont très mal rentrés dans ce match. Ils ont buté face à une grosse défense espagnole, très agressive. Ils ont perdu beaucoup de ballons… Mais également beaucoup de fautes (4 en 3min30). L’Espagne a été clinique au shoot, notamment aux lancers-franc (avec un 100% de réussite). Du côté tricolore, rien n’est rentré à 3 points : seulement 1 tir réussi sur 7. Les Français ont été en-dessous dans tous les secteurs du jeu, et étaient en retard de -9 à la fin du 1er QT (23-14).

Le réveil tricolore en fin de 2e QT !

Rien n’a changé dans la première partie du 2e quart temps. Les Bleus étaient toujours en peine, ils se sont fait marcher dessus sous le panier (dans l’intensité, au rebond) et ils semblent totalement perdus en phase offensive. Il y a peu d’espace et peu de mouvement, donc peu de combinaison, et des passes forcées/tirs forcés qui n’aboutissent pas.

L’Espagne, portée par des frères Hernangomez absolument chauds bouillants, a pris une très large avance sur les Bleus, menés de 15 points ou plus durant la grosse majorité de ce 2e acte. Avec un 6/8 à 3 points, les Espagnols sont même montés à +21.

Heureusement, les entrées de Heurtel et Tarpey (très important au rebond) dans les dernières minutes ont fait du bien à la France… Moment qui coïncide avec la montée en puissance d’Evan Fournier. Les Bleus ont infligé un 9-0 à leurs adversaires du soir et sont revenus à 10 points (37-47). Attention au réveil tricolore !

Retour des vestiaires tonitruant, puis petit moment de flottement

Avec un Yabusele en forme au retour des vestiaires, les Bleus ont infligé un 9-2 aux Espagnols et sont revenus à une possession de l’Espagne. Ils sont passés d’un -21 à un -3 : une remontada à la Française. Néanmoins, les joueurs de Collet sont retournés dans leurs travers du début et ont perdu trop de ballons, redonnant de la confiance aux Espagnols. Ces derniers ont retrouvé de la réussite et ont recreusé l’écart : 57-66.

La victoire espagnole et la domination des frères Hernandez !

Que ça a été dur pour la France défensivement, qui a subi la précision des frères Hernangomez tout au long de la rencontre. En plus des performances de Lorenzo Brown et Jaime Fernandez. Evan Fournier a tenté de lancer la révolte (avec ses 23 points), mais les coéquipiers du joueur des Knicks de New-York n’ont jamais réussi à réduire cet écart d’environ 10 points.

88-76 : l’arbitre siffle la fin du match. Les Bleus ne remporteront pas le sacre, mais ont tout de même fait un super parcours dans cet EuroBasket.

Il y a eu la fratrie Gasol pendant 15 ans en sélection espagnole. Il y a désormais la fratrie Hernangomez, qui a porté son équipe dans cette finale. Le MVP, c’est Juancho : 27 points – 5 rebonds – 1 passe, et 81% de réussite au shoot (2/2 à 2 pts et 7/9 à 3). Son frère, Willy, a quant à lui obtenu le titre de MVP du tournoi. Une belle soirée pour les Hernangomez !

La déception de cette finale, c’est Rudy Gobert (pourtant présent dans le 5 majeur du tournoi), qui n’a pas été aussi impactant que d’habitude. La France avait besoin d’un grand Rudy pour s’imposer en finale. Fournier a été au niveau, mais l’ancien pivot des Jazz a été un peu en dessous. C’est dommage !

Total
13
Shares
Related Posts