Athlétisme – La révolte de Kévin Mayer au Décathlon

Kévin Mayer a retrouvé de l’allant et peut espérer une médaille. De Grasse, Freirichs, Korir et Nowicki sont devenus champions olympiques
Kévin Mayer s'est révolté
Kévin Mayer s’est révolté

Kévin Mayer a retrouvé de l’allant et peut espérer une médaille. De Grasse, Freirichs, Korir et Nowicki sont devenus champions olympiques

Finale 200 m hommes – André de Grasse au paradis !

Il avait impressionné en demie, avec un nouveau record du Canada, avec 19”72. Le Canadien André de Grasse n’a pas tremblé dans la grande finale du 200 m. Avec une dernière ligne droite magnifique, il améliore son propre record, en 19”62 ! Une finale de très haut niveau, avec cinq hommes sous les 20 secondes. Et il fallait courir en 19”74 pour monter sur le podium. Kenneth Bednarek prend la seconde place, en améliorant lui aussi son record personnel (19”68). ll y aura cru jusqu’au bout. Son compatriote Noah Lyles est 3e, après un énorme virage, en 19”74, son meilleur temps de la saison. Mais il y en a un qui a pris rendez-vous avec l’histoire. Le jeune cadet prodige Erriyon Knighton, prend la 4e place, à 17 ans. En moins de 20 secondes (19”93). Il engrange de l’expérience pour la suite de sa carrière. Mais devra supporter la comparaison avec un certain Usain Bolt !

Finale 3000 m steeple dames – Freirichs tout proche de l’exploit

Pour contester la domination africaine, on attendait plutôt Emma Coburn dans le clan américain. Coburn aura explosé et n’a jamais pesé dans cette finale, seulement 14 e en 9’41”50. Celle qui a frolé l’exploit majeur se nomme Courtney Frerichs. Elle a accéléré à mi-course faisant l’écrémage. Seule, un peu à distance, Peruth Chemutai, gardait le contact ! L’Ougandaise est revenue progressivement pour recoller dans le dernier tour puis déposer l’Américaine dans les 200 dernier mètres pour s’imposer en 9’01”45, nouveau record d’Ouganda. Frerichs a résisté et termine 2e en 9’04”79. Revenue de nulle part, la Kenyane Hyvin Kiyeng prend la troisième place en 9’05”39, dans une finale qui aura été assez vite

Finale lancer de marteau hommes – Quentin Bigot 5e d’un concours historique. Nowicki exceptionnel

Comme chez les femmes, le concours de dingue au marteau hommes. Le podium s’est joué à une marque hallucinante de 81,53 m, par le Polonais Pavel Fajdek. Pour monter sur la boite, il fallait faire un exploit majeur. C’est qu’à réussi le Norvégien Eivind Henriksen, qui a battu son record national de plus de deux mètres, pour monter sur la seconde marche, avec une magnifique performance de 81,58 m. Mais le Polonais Wojciech Nowicki était injouable. Hormis son ultime jet mordu, son pire jet a été mesuré à 81,18 m. Une série hallucinante et un nouveau record personnel en 82,52 m pour ce magnifique champion olympique. Malgré un beau concours, Quentin Bigot n’est que 5e. Il a lancé à 79,39 m, tout proche de son record personnel. Mais cela n’a pas suffit. Même le 4e, Mykhaylo Kokhan a lancé à plus de 80 m (80,39). Il faut bien prendre la mesure de ce concours hallucinant !

Finale 800 m hommes – Gabriel Tual 7e – Korir sacré

Une finale particulière. A 9 déjà, après le repéchage de Nigel Amos. Surtout très lente et tactique, avec un passage seulement en 53”8 au 400 m. Dans cette mesure, les “spécialistes” du 400 m ont pu s’exprimer. Et parmi eux, Emmanuel Korir, sacré en 1’45”06, dans un dernier tour canon. Il s’impose devant son compatriote Ferguson Rotich (1’45”23). L’ex-spécialiste du 400 m haies Patryk Dobek prend la 3e place en 1’45”39, pour sa première vraie saison sur le 800 m. Engagé dans la finale, Gabriel Tual n’a pas démérité et prend la 7e place en 1’46”03 !

Decathlon – Kévin Mayer est relancé pour la médaille!

Incroyable concours de la hauteur ! On avait quitté ce matin Kévin Mayer en pleurs en direct à la télé, complètement lâché dans son décathlon. Barre après barre, le Français s’est totalement retrouvé, pour finalement franchir 2,08 m, son meilleur saut depuis son titre à Londres en 2017. Et Damian Warner a fait sa première contre-performance bloqué à 2,02 m. Dans une épreuve où il était censé perdre des points, il en reprend finalement 56. Avec une réelle détermination.

Malheureusement, le 400 m est loin d’être aussi probant avec un chrono bien modeste en 50”31 (800 points), loin de son record personnel (48”25). Fort heureusement, Damian Warner ne fait pas le meilleur 400 m de sa carrière, avec 47”48. Dommage, il y avait matière à encore plus limiter la casse ! Attention à Ashley Moloney le jeune Australien, en train de faire un magnifique décathlon. Alors que le champion du monde Niklas Kaul a du renoncer sur blessure. Mayer est 5e avec 4340 points à plus de 400 points du Canadien.

Demi-finale 400 m féminin – Il fallait faire moins de 50 pour entrer en finale, pas de miracle pour Amandine Brossier

Huit filles sous les 50 secondes pour rentrer en finale. C’est une première historique sur 400 m féminin. Malgré l’absence de beaucoup de têtes d’affiches, le tour de piste a tenu toutes ses promesses. La première demie a donné le ton. 4 filles sous les 50 secondes et un nouveau record national pour la Dominicaine Paulino, qui s’impose en 49”38, devant la Jamaïcaine McLeod en 49”51 (record personnel). Battue sur 200 m, Shaunae Miller a remis les pendules à l’heure sur la seconde demie. Facile en 49”60, devant l’Anglaise Jodie Williams qui bat son record personnel en 49”97.

On retrouvera la légende Allyson Félix en finale, deuxième de la dernière demi-finale en 49”89, battue par Stepheni Ann McPherson, meilleur temps des demies en 49”34. Cela promet une finale de folie. A laquelle ne participera logiquement pas Amandine Brossier, 6e de sa demie en 51”30.

Heptathlon dames – Thiam challengé par Anouk Vetter, KJT blessée au 200 m

Son retour était magnifique. Malheureusement, le chemin était trop pentu. Katarina Johnson-Thomson s’est blessée au 200 m de son heptathlon et ne décrochera pas de médaille olympique. Mais Nafissatou Thiam s’est trouvée une vraie challenger, en la personne d’Anouk Vetter la Hollandaise. Qui bascule en tête de la première journée, avec 3968 points. La Belge et 3e avec 3921 points, mais la deuxième journée lui est favorable !

Etienne GOURSAUD

Total
15
Shares
Related Posts