Athlé – Tournée d’adieu pour Adam Kszczot au meeting de Liévin

Plusieurs recordmans du monde se sont donnés rendez-vous dans le nord, pour un meeting de Liévin qui promet d’être spectaculaire !
Meeting de Liévin

Plusieurs recordmans du monde se sont donnés rendez-vous dans le nord, pour un meeting de Liévin qui promet d’être spectaculaire !

Crédit : DR

Meeting de Liévin – Un 800 m masculin de folie, peut-être la dernière d’Adam Kszczot !

C’est un 800 m qui risque bien d’être chargé d’émotion. Peut-être la dernière du Polonais Adam Kszczot. Le double médaillé mondial en extérieur et le multiple champion d’Europe sera au milieu d’une start-list de folie. Seize des dix-sept participants ont un record sous les 1’45 en extérieur. Et du côté des records en salle, c’est affolant également. Les yeux seront rivés sur le seul à être passé sous les 1’44 l’an passé. Elliot Giles. Le Britannique s’est contenté d’un 1’46”78 le 28 janvier à Berlin, mais a réalisé une belle performance sur 1500 m, avec 3’35”93. Qui peut laisser penser qu’il est en forme !

Mais attention à l’Espagnol Mariano Garcia, qui a porté son record à 1’45″12 le 6 février dernier ! C’est le seul athlète à être passé sous les 1’46 en 2022 ! Attention aussi au Kenyan de 17 ans Noah Kibet (1’46”06). Le finaliste des JO Gabriel Tual peut profiter de la course pour mettre une claque à son record (1’47”54). Cela devrait vraisemblablement descendre pour le sociétaire de l’US Talence.

Gudaf Tsegay sur les terres de son record du monde, Aurore Fleury pour le record de France.

Elle avait crevé l’écran l’an passé en fracassant le record du monde de sa compatriote Genzebe Dibaba. Gudaf Tsegay est de retour sur les terres de ses exploits (3’53”09). Pour tenter une superbe course ! Ce sera sa première sortie sur la saison 2022 et la concurrence ne sera pas non plus incroyable au niveau international.

Les yeux des Français seront rivés sur Aurore Fleury, qui a loupé de très peu les minima à Karlsruhe (4’07”09 contre 4’07”00). La Nancéienne peut même avoir dans le viseur le vieux record de France de Hind Déhiba, qui date de 2006 (4’05”67). Elle, pour le coup, pourra profiter d’une belle densité de filles entre 4’01 et 4’07, pour faire flamber le chrono.

Meeting de Liévin -Grant Holloway favori du 60 m haies

Il avait fait trembler le record du monde à Liévin, avant de le battre ensuite. Grant Holloway risque bien une nouvelle fois de faire vibrer la salle nordiste, qui sera cette fois-ci pleine pour acclamer les champions. Auteur d’une belle rentrée aux Etats-Unis (7”37), celui qui a porté le record du monde à 7”29 sera le grand favori de la course. Une course pourtant dense et digne d’une finale mondiale. Avec 6 hommes qui ont couru moins de 7”45 sur la distance. Dont deux Français plutôt en forme, Pascal Martinot-Lagarde (record à 7”45 et 7”51 cette saison) et Wilhem Bélocian (record à 7”42 et 7”52 cette saison). Ce dernier retrouvera son dauphin de Torun, le Britannique Andrew Pozzi (record à 7”43 lors de cette finale des Europe). Attention à deux autres Américains, Daniel Robert (record à 7”41) et Jarret Eaton (record à 7”43). On surveillera aussi Kévin Mayer, Just Kwaou-Mathey engagés également dans ce 60 m haies très relevé !

Le champion olympique contre le recordman du monde sur 1500 m

Duel au sommet sur le 1500 m ! Le champion olympique et recordman d’Europe outdoor et indoor Jakob Ingebrigtsen défie le recordman du monde indoor Samuel Tefera. Des records à 3’31”80 et 3’31”04 qui les placent au-dessus de la mêlée. D’autant qu’il y aura des lièvres et que la volonté sera d’aller vite. Est-ce que le record du monde est en danger ? C’est possible. On surveillera le Français Baptiste Mischler, qui a participé aux JO sur le 1500 m et qui peut profiter là aussi de l’émulation pour battre son record indoor (3’38”85). Il ne faudra pas enterrer le Polonais Marcin Lewandowski.

Meeting de Liévin – Un 2000 m qui va aller très vite…

Jimmy Gressier, Azzedine Habz, Simon Denissel et Djilali Bedrani vont avoir de la concurrence sur le 2000 m. Les quatre Français sont engagés dans une course qui risque d’aller très vite, largement sous les 5 minutes. Le Kenyan Abel Kipsang est celui qui a le meilleur record en extérieur sur 1500 m, le seul sous les 3’30 (3’29”56). Le record de France de Boh Tahri pourrait bien tomber (4’59”84 ici même en 2006) !

Peut être un record du monde en danger sur 3000 m

Souvenez-vous l’an passé, Getnet Wale, l’Ethiopien avait échoué à 8 centièmes du mythique record du monde du Kényan Daniel Komen (7’24”98 contre 7’24”90). Et il sera encore là cette année pour tenter de faire tomber ce record du monde pour sa première sortie sur piste en 2022 ! Et il devrait avoir une grosse concurrence pour tenter d’affoler les chronos. Son compatriote Selemon Barega, 2e l’an passé à Liévin (7’26”10) tentera d’inverser la tendance par rapport à 2021. Un autre Ethiopien Lamecha Girma sera également un magnifique challenger, avec un 7’27’98 comme record personnel. Hugo Hay, qualifié aux JO sur 5000 m, sera également de la partie. Pour, pourquoi pas, battre son record (7’47”30).

Meeting de Liévin – La recordwoman du monde du triple saut Yulimar Rojas à la longueur

C’est l’une des attractions de ce meeting de Liévin. La championne olympique et recordwomen du monde Yulimar Rojas sera alignée à la longueur. Mais elle ne sera pas la favorite d’un concours où Nastassia Mironchyk a déjà fait plus de 7 m en extérieur (7,08 m). C’est d’ailleurs elle qui a le meilleur record personnel en salle (6,93 m), un petit centimètre devant Maryna Bekh-Romanchuk. La Français Maelly Dalmat sera alignée, dans le but d’améliorer son record en salle (6,45 m).

Chris Nielsen favori à la perche chez les hommes

Le seul à avoir passé les 6 m avec l’incroyable Armand Duplantis. L’Américain Chris Nielsen réalise une saison incroyable et est le favori de la perche ! Avec une belle startlist ! Avec le champion olympique 2016 Thiago Braz, le Polonais Piotr Lisek, qui a déjà fait 6 m, que ce soit en extérieur et en indoor. Il ne faudra pas non plus oublier le Philippin Esnest Obiena, surprise de l’année 2021 ! Côté Français, Valentin Lavillenie et Alioune Sene seront engagés ! Ce dernier a battu son record cette saison (5,74 m).

Meeting de Liévin – Vers un nouveau duel Nageotte Sidorova chez les femmes

Le concours sera sans doute plus engagé chez les femmes. Avec un remake de la finale olympique entre l’Américaine Katie Nageotte, sacrée à Tokyo, devant sa dauphine Anzhelika Sidorova. Des deux, c’est d’ailleurs la Russe qui a le meilleur record personnel, en étant la seule à avoir franchi 5 m (5,01 m), contre 4,95 m pour l’Américaine. En toute logique, les deux devraient évoluer plus haut que la concurrence, même si certaines filles réalisent une bonne saison, comme Iryna Zhuk, qui a battu son record national (4,77 m). Margot Chevrier, qui a porté son record à 4,54 m, sera engagée tout comme la recordwoman de France (4,75 m) Ninon Chapelle, qui monte en puissance petit à petit cette saison (4,44 m).

EN BREF

L’Algérien médaillé olympique Yasser Triki sera la tête d’affiche du triple saut ! Cyréna-Samba Mayela abordera le 60 m haies dans le costume de favorite, après son record (7”84). Avec un record de France en danger ! Natoya Goule et Halimah Nakaayi seront les têtes d’affiches du 800 m féminin. La 6e performeuse de tous les temps sur 5000 m Hayle Taye sera engagée sur le 3000 m. Marcels Jacobs abordera le 60 m dans la peau du favori. Le champion olympique du 100 m retrouvera Jimmy Vicaut.

Total
31
Shares
Related Posts