Yves Le Blevec

Course au large : #Team Actual #Vainqueur Transat Jacques Vabre 2011 en Multi50

Voici nos Quick Questions, un méli-mélo de questions décalées pour mieux connaître vos athlètes préférés.

Alors que la première édition de la régate Nice Ultimed va démarrer ce mercredi, nous sommes allés à la rencontre des 3 navigateurs qui domptent les géants des mers, les bateaux Ultims. Aujourd’hui c’est au tour d’Yves Le Blevec, le skipper du Team Actual de se plier à nos Quick Questions. (Crédit photo Une : Morgan Bove / ASO) 

Avec le Tour de France à la voile et Nice Ultimed, Nice enfin une terre de navigateurs ?

Nice c’est la Méditerranée, ça a toujours été une terre de navigateur. Mais c’est vrai que les bretons s’enorgueillissent d’être un peu les maîtres de la voile en France, mais il y a de bons navigateurs partout !

La mer Méditerranée en quelques mots pour toi ?

Deux choses : l’image de la Grande bleue, la plage, donc le coté vacances, et l’Odyssée d’Ulysse avec ce côté aventure, légende, et riche en histoire et culture.

Plutôt Socca ou Salade Niçoise ?

Salade niçoise !

Vous préférez la course en solitaire ou en équipage ?

En solitaire, avec ce côté excitant en plus.

Le cliché véridique sur les navigateurs ?

Le côté séducteur et charismatique. Car on imagine que ce sont des gens qui vont vous raconter des histoires incroyables.

Ce que tu préfères dans ton sport ?

Le fait que ce soit justement plus qu’un sport. Le sport est finalement un support pour une histoire de vie et des aventures exceptionnelles.

Ce que tu préfères le plus en mer ?

J’aime la liberté qu’on a, et en même temps les deux moments spéciaux que sont le départ et l’arrivée, car ils sont chargés d’émotions.

Ce que tu détestes le plus en mer ?

Quand on me demande des ETA* ! Une fourchette de temps est toujours prise au premier créneau qu’on donne.

*Estimation du temps d’arrivée.

Ce que tu préfères le plus sur terre ?

C’est plus une question de valeurs cette fois, mais j’aime l’honnêteté.

Ce que tu détestes le plus sur terre ?

La trahison.

Ta plus grosse blessure en mer ?

Je n’ai jamais eu de grosse blessure, mais on sait que la moindre coupure peut être problématique dans ce milieu.

Ta plus grosse frayeur en mer ?

Lors de mon chavirage à l’occasion de mon Tour du Monde à l’envers, je craignais d’être récupéré par un gros bateau et donc me mettre en danger, car la mer était agitée.

Tu as le temps de pêcher sur certaines épreuves ?

En course jamais ! On va beaucoup trop vite !

Une femme dans chaque port, c’est une légende ?

(Rires), oui, mais c’est vrai que ce serait facile pour un marin effectivement.

En Bretagne il pleut vraiment tout le temps ?

Difficile de répondre, objectivement il pleut parfois pendant longtemps, mais on a aussi du très beau ciel bleu assez souvent 🙂 La différence est qu’on peut avoir une longue période où il va pleuvoir au moins une fois par jour, mais c’est vraiment sur toute la côte océanique.

C’est le pays des flaques d’eau éternelles pour les sudistes.

Tu sais nager ?

Oui, pas un grand nageur, mais je me débrouille !

Tu as déjà eu affaire à des pirates ?

Jamais et tant mieux !

Si tu devais choisir entre le Belém, la Recouvrance ou l’Hermione ?

La Recouvrance pour son côté breton.