Thibault Le Rol - Journaliste

Tennis
#beIN SPORTS #ATP Extra #REC #ESJ Paris #Ancien i>TELE et INFOSPORT

Voici nos Quick Questions, un méli-mélo de questions décalées pour mieux connaître vos athlètes préférés.

Alors que la saison de tennis touche à sa fin avec les dernières échéances que sont le Rolex Paris Masters, la finale de la Coupe Davis et les Masters, Thibault Le Rol s’est prêté à notre jeu des Quick Questions. (Crédit photo Une : BeIN SPORTS). 

Wimbledon ou Roland-Garros ?

Wimbledon qui représente la tradition.

Roger, Rafa ou Nole ?

Roger pour son élégance.

Ton niveau au tennis ?

15-1.

Qui représente l’avenir du tennis mondial chez les hommes et les femmes ?

Zverev, et les Canadiens Shapovalov et Félix Auger-Aliassime chez les hommes.

Chez les femmes Daria Kasatkina, une jeune Russe de 21 ans que j’aime beaucoup.

Le joueur (se) le plus sympa du circuit ?

Rafael Nadal, une des plus grandes stars mondiales et pourtant la personne la plus gentille.

Pour les filles, je pense à Caroline Garcia qui est très gentille et très agréable.

Le ou la moins sympa ?

Serena Williams, mais dans le sens où lors des interviews elle fait très bien son job, mais derrière il n’y a pas de relation possible. C’est très robotisé. Chez les hommes, quelqu’un comme Lukas Rosol n’apparait pas très sympa.

La grosse côte française dans le futur ?

C’est difficile à dire et c’est le problème français actuellement. Corentin Moutet a beaucoup de talent donc à suivre et chez les filles Clara Burel.

L’anecdote la plus drôle qui s’est passée sur les antennes de BeIN Sports ?

Je me souviens d’une fois où la pub est partie, mais on a continué à entendre ce que je disais par-dessus la pub. Je parlais de Gunther Bresnik, coach de Dominic Thiem, et pas forcément en des termes élogieux, je me suis bien fait chambrer !

Qui sera le prochain français à gagner le Grand Chelem parisien ?

Il n’est peut-être pas né !

Le tennis français en un mot ?

Savonneux.

Le plus beau match que tu as vu ?

Federer Murray lors de la demi-finale de Wimbledon 2015. Extraordinaire.

Ton rêve ultime de journaliste ?

J’ai déjà eu pas mal de belles expériences en commentant les finales Wimbledon, la victoire de Lucas Pouille au 5ème match de la coupe Davis l’année dernière…

Peut-être réussir à faire une émission avec Federer où Nadal en plateau, ce serait fabuleux.

Le joueur contre qui tu aimerais faire quelques balles ?

Federer… cela n’arrivera pas, mais ce serait le Graal. Mais je ne pourrais même pas jouer tellement je serais sur une autre planète.