Les athlètes sont souvent imperméables à toute communication avant que la compétition ne soit terminée. La rubrique « Dans la peau » permet à un sportif de partager avec vous ces moments secrets et déterminants qui forgent la réussite de leurs projets.

Avant leur élimination cette semaine lors des Championnats du Monde de volley, l’étoile montante de l’Équipe de France s’était confié sur ses coéquipiers et sur son plaisir d’évoluer au sein de la team Yavbou.(Crédits photos :FIVB &  FFVB – Julien Crosnier)

La team « Yavbou » pour moi se résume en trois verbes : s’entraîner dur, rigoler et gagner !

Ce groupe est sans doute une de nos forces. Nous sommes soudés, on aime rigoler, chambrer, mais nous sommes tous de vrais compétiteurs et nous savons donc nous mettre au travail et être sérieux quand il le faut.

Les performances ont été plutôt bonnes depuis quelques années, ce qui confirme mes propos, cette team Yavbou a commencé il y a 5 ans et peu à peu les jeunes se sont greffés et fondus au groupe, comme je l’ai fait d’ailleurs.

En dehors des rassemblements nous n’avons pas forcément l’occasion de nous voir vu l’agenda très serré avec nos clubs. Cela nous arrive de jouer l’un contre l’autre et là c’est un plaisir de se retrouver, mais sinon on garde contact toute l’année bien sûr. On est une grande bande de potes.

La team « Yavbou » pour moi se résume en trois verbes : s’entraîner dur, rigoler et gagner !

Nous sommes tous différents, mais voici mon avis sur chacun de mes coéquipiers de la team Yavbou !

  • Jenia Grebennikov : Jenia est fou. Il est de temps en temps sur sa planète. Il est assez serein, il a toujours la banane et rigole tout le temps.
  • Jean Patry je le connais depuis un moment. C’est un bosseur qui fait des blagues. Je dirais que c’est l’informaticien, car il a tout plein de gadgets.
  • Benjamin (Toniutti) est le capitaine. C’est la conscience tranquille qui pose les choses. Il nous fait rester sérieux.
  • Kévin Tillie un peu comme Jean, mais sur les réseaux sociaux.
  • Julien Lyneel le footeux. Il est très bon au foot.
  • Earvin Ngapeth, c’est le chanteur de l’équipe.
  • Kévin Le Roux, je dirais l’ancien.
  • Antoine Brizard, le bosseur lui aussi, il travaille comme un malade.
  • Nicolas Le Goff la montagne, très costaud !
  • Jérémie Mouiel le tiers de Le Goff, très léger.
  • Daryl Bultor est aussi le geek à FIFA. Ils s’envoient pas mal Earvin et lui.
  • Thibault Rossard le tchatcheur et le préparateur physique.
  • Barthélemy Chinenyeze, Babar est le DJ.

Sur le court terme, je pense qu’on est encore sur la phase montante avec énormément de choses à vivre. On veut rapporter des médailles à chaque compétition même si ça ne s’est pas bien passé à ces Championnats du Monde.

J’ai pris mes marques dans cette équipe et j’espère contribuer autant que possible, la motivation est là en tout cas !

STEPHEN