Quel est le salaire d’un tennisman professionnel ?

Découvrez le salaire d’un tennisman professionnel selon les différents circuits (ATP Tour, ATP Challenger et ITF World Tour), en 2023 :
salaire tennisman
salaire tennisman

Comment s’organise le tennis professionnel ?

Il existe 3 différents circuits pour les tennismans professionnels. Le plus connu de tous est l’ATP Tour : c’est le circuit principal du tennis masculin, là où les meilleurs joueurs s’affrontent. Il regroupe 4 différents types de tournois (+ le ATP Finals). Les cash prizes ysont très intéressants. Aujourd’hui, ils avoisinent les 100 000 $ pour un ATP 250, les 350 000 $ pour un ATP 500, les 1 000 000 $ pour un Masters 1000 et les 2 500 000 $ pour un Grand Chelem. Des montants pharamineux, loin des gains espérés dans les échelons inférieurs.

Le circuit secondaire est l’ATP Challenger Tour. Il représente la dernière marche avant de rejoindre l’élite mondiale du tennis. Il est réservé aux tennismans situés un peu plus loin dans le classement : le Top 10 ne peut pas s’y inscrire, et les joueurs situés entre la 10e et la 50e place mondiale à l’ATP peuvent en rejoindre quelques-uns uniquement sur invitation et si le tournoi offre une dotation d’au moins 50 000 dollars (sauf ATP Challenger 175). Cette division intermédiaire permet aux bons tennismans n’arrivant pas à performer (voire participer) aux tournois de l’ATP Tour à tout de même gagner des tournois et de l’argent pour bien vivre du tennis. C’est le principal lieu d’évolution des tennismans situés aux alentours de la 250e place mondiale. Il est aussi courant d’y retrouver des tennismans proches du Top 100 en quête de points pour s’approcher du « gratin mondial ».

Le vainqueur d’un Challenger repart généralement avec un chèque allant de 15 000 à 25 000 $. Les ATP Challengers 175 sont les nouveaux tournois ultra-compétitifs créés par l’ATP. Ils sont presque d’un niveau équivalent à un ATP 250. À la clé : encore plus de cash prizes et de points à récupérer. Un pas en avant pour le circuit Challenger !

Le dernier circuit est l’ITF Men’s World Tennis Tour. Cette catégorie de tournois appelés « tournois Futures » représente l’échelon le plus bas du tennis professionnel. Il est difficile pour les joueurs de gagner de l’argent. Ils rentrent tout juste dans leurs frais. La dotation pour le vainqueur de l’un de ces tournois oscille entre 2000 et 4000 $, ce qui est très peu quand on sait qu’un tennisman évoluant sur ce circuit a énormément de frais (qui ne sont pas pris en charge) : transports, hébergements, matériels, entraîneur, kiné, etc.

Combien gagne un tennisman ?

Un tennisman, selon s’il évolue sur le circuit principal, secondaire ou tertiaire, aura donc des revenus totalement différents. Quand certains peinent à gagner un smic, d’autres vivent sur une autre planète. Rafael Nadal (voir son salaire ici), Roger Federer et Novak Djokovic ont des rentrées d’argent qui dépassent l’entendement, avec des gains en tournois supérieurs à 130 000 000 $.

La plupart des membres du Top 100 ont largement dépassé le million d’euros de gains en carrière (hors très jeunes). Chaque année, c’est des millions et de millions de dollars de cash prizes que les membres du Top 100 se partagent lors des différents tournois, laissant peu de place aux autres.

Encore derrière, entre la 100e place et la 200e place à l’ATP, les joueurs continuent de bien gagner leur vie. En moyenne, ils ont des gains pouvant aller de 50 000 à plus de 250 000 € par an selon leurs résultats.

Dépassé la 300e place mondiale, il devient difficile de gagner de l’argent. Les tennismans parcourent les circuits Future et ont des gains minimes, parfois pas beaucoup supérieurs aux frais personnels dépensés par le joueur (qui peuvent monter à 30 ou 40 000 € par saison).

Il faut savoir que l’ATP va mettre au point un système d’assurance financière pour les 250 meilleurs joueurs mondiaux. Il sera effectif à partir de 2024. L’ATP complétera donc les revenus des joueurs du Top 100 à hauteur de 300 000 $. 150 000 $ sera versé aux joueurs classés entre les 101e et la 175e place. Et enfin 75 000 $ pour ceux classés entre la 176e la 250e place. Ce dispositif permettra surtout aux tennismans situés au-delà du Top 200 d’aborder la saison avec plus de sérénité. Et ce sera une motivation supplémentaire pour ceux situés dans les 300e et 400e places.

Salaire tennisman professionnel :

(Estimations des gains en moyenne selon le classement)

  • Annuel : 1 000 000 € (Top 100) / 150 000 € (Top 100-200) / 25 000 € (circuit ITF)
  • Mensuel : 83 333 € / 12 500 € / 2 083
  • Hebdomadaire : 19 180 € / 2876 € / 476
  • Journalier : 2 740 € / 410 € / 68
Total
0
Shares
Related Posts
Novak Djokovic
Read More

Tennis JO : Les demi-finales Messieurs, boulevard pour Djokovic ?

Après quatre matchs disputés, l’heure des demi-finales est arrivée pour le tournoi simple messieurs. Le numéro un mondial, Novak Djokovic, facilement qualifié, affrontera l’Allemand Alexander Zverev pour une place en finale de ces JO 2020. Dans l’autre partie de tableau, ce sera un duel d’outsiders entre Karen Khachanov, tombeur du Français Ugo Humbert, et l’Espagnol Pablo Carreño Busta.