Rugby – France Nouvelle Zélande : Les clés de ce choc !

Pour leur troisième et dernier match test de la Tournée d’automne, le XV de France affronte la Nouvelle-Zélande, demain, au Stade de france à 21h. Les clés du match.
Pour leur troisième et dernier match test de la Tournée d'automne, le XV de France affronte la Nouvelle-Zélande, demain, au Stade de france à 21h. Les clés du match.
Pour leur troisième et dernier match test de la Tournée d’automne, le XV de France affronte la Nouvelle-Zélande, demain, au Stade de france à 21h. Les clés du match.

Pour leur troisième et dernier match test de la Tournée d’automne, le XV de France affronte la Nouvelle-Zélande, demain, au Stade de france à 21h. Les clés du match.

France Nouvelle Zélande – Le XV de France

La France veut terminer invaincue de cette Tournée d’automne et veut pouvoir se jauger en vue du prochain Tournoi des VI Nations et surtout de la Coupe du monde en 2023 à domicile. Rien de mieux que la Nouvelle-Zélande pour cela et les Bleus prennent leur adversaire très au sérieux. Fabien Galthié, le sélectionneur met tout en oeuvre et s’adapte au défi physique des All Blacks pour décrocher cette victoire samedi: “On a envie d’envoyer des finisseurs très costauds, notamment le paquet d’avants, pour être capable de dominer l’adversaire, du début jusqu’à la fin du match. C’est une question d’équilibre. On veut densifier, oui, mais on veut être capable de se déplacer, de tenir le ballon, de défendre, d’être bon sur l’homme, de garder le contrôle, avec et sans le ballon“.

Dans un objectif de performance, Romain Ntamack est replacé dans l’ouverture et formera la charnière avec le capitaine Antoine Dupont, les deux jouent ensemble au Stade toulousain. Jonathan Danty, physique et altruiste, placé au centre aux côtés de Gael Fickou. Eux aussi ont beaucoup d’expérience ensemble. En troisième ligne, Cros-Jelonch-Alldritt: “Ce sont des joueurs de caractère, avec de l’expérience, individuelle et collective. Ils ont beaucoup joué ensemble, et de grands matchs. C’est la troisième ligne la plus expérimentée et la plus performante collectivement” a déclaré le sélectionneur en conférence de presse, jeudi. Fabien Galthié a aussi donné son avis sur Uini Atonio, positionné en première ligne:

Il a un rôle à jouer avec sa spécificité. Il dégage beaucoup de sécurité, de force, d’aisance dans les phases statiques, les mauls aussi. C’est un immense joueur de rugby, avec des qualités de main, de replacement, de l’expérience.” Cameron Woki est reconduit en deuxième ligne avec sa bonne prestation face à la Géorgie et pour sa puissance, son activité, son déplacement. La France semble parée pour la rencontre mais un fait peut lui faire défaut. Seulement 6 joueurs de l’équipe sur les 23 ont déjà affronté les All Blacks: Uini Atonio, Cyril Baille, Gael Fickou, Antoine Dupont, Anthony Jelonch et Damian Penaud.

Les All Blacks

La Nouvelle-Zélande, veut se relancer après sa défaite face à l’Irlande (29-20), et devra composer sans deux de ses cadres: l’ouvreur Beauden Barrett (commotion) et le trois-quarts centre Anton Lienert-Brown (épaule). Un coup dur pour les Kiwis mais ils leur en faut plus pour se laisser abattre. 7 changements au total avec Richie Mo’Unga titularisé à l’ouverture et Quinn Tupaea au poste de premier centre. Dane Coles remplace Cody Taylor au talonnage. Sam Cane fait son retour comme Aaron Smith et Seevu Reece cède sa place à George Bridge.

Une équipe bien solide, physique, technique aux nombreux atouts. Qui de mieux que Jérôme Kaino, double champion du monde (2011, 2015) avec les All Blacks et entraineur du Stade toulousain pour donner les clés du match pour les Néo-Zélandais, au micro de RMC Sport: “La manière de performer des avants et comment ils peuvent être dominants est très important. Car on sait que chez les arrières, ils ont une puissance de feu, ils peuvent marquer des essais et faire des dégâts. La clé chez les All Blacks, c’est d’être sûr de continuer à créer des choses et rester dominant d’entrée de jeu.

Nation de rugby par excellence, une référence mondiale, éliminée dès les quarts-de-finale lors du dernier Mondial en 2019 et qui a déjà perdu deux fois de suite à 8 reprises entre 1998 et 2021. La dernière fois, c’était en 2020 contre l’Australie (24-22) et l’Argentine (15-25) sinon il faut remonter à 2011. Les Néo-Zélandais semblent avoir perdu un peu de leur superbe.

Le duel Antoine Dupont-Aaron Smith

Pour les fins connaisseurs et supporters de rugby, c’est un duel très attendu comme le confie Kaino: “Nous avons là les deux meilleurs demis de mêlée au monde du moment. Ils peuvent changer à eux seuls le visage de l’équipe. Ce sont deux joueurs totalement différents. Je pense qu’Aaron a la meilleure passe au monde, la plus rapide. Et je pense qu’Antoine est comme un troisième ligne supplémentaire, sur la manière dont il évolue. Physiquement, sa vitesse, ses soutiens et aussi ses capacités en attaque. Ca va être intéressant de voir comment les deux vont se comporter.

Anissa HOUARI

Total
1
Shares
Related Posts
Read More

UN ALSACIEN DANS LE TOP 14

Pour un jeune du Sud Ouest, le passage par le rugby est une étape naturelle, quasi obligatoire. Pour un Alsacien, c'est moins évident et pourtant Fabrice Metz nous prouve qu'il y a du talent dans cette région et nous donne même envie d'en découvrir un peu plus, de cette belle Alsace.