ROLAND GARROS MARCHE SUR LE GAZON…

La nouvelle est tombée : Roland Garros est reporté d’une semaine. Initialement programmé du 23 mai au 6 juin, le Grand Chelem se déroulera finalement du 30 mai au 13 juin (avec le tournoi de qualification à partir du 24 mai). Ce report ne plaît pas à tout le monde, car Roland Garros va empiéter sur la saison sur gazon. Ce qui est problématique pour la préparation des athlètes, qui devront enchaîner avec Wimbledon plus rapidement que prévu…

Pourquoi cette décision de reporter Roland Garros 2021 ?

Le Président de la République envisage un retour (très) progressif à la normale pour les événements culturels et sportifs au cours du mois de mai. C’est selon cette base que les instances internationales du tennis et la FFT ont décidé de décaler Roland Garros d’une semaine. Le but étant de pouvoir accueillir le plus de spectateurs possible, ce qui permettrait de récolter de meilleurs revenus. L’année dernière, la jauge de spectateurs permise était de 1000 personnes par jour. Lors de cette édition, la FFT espère accueillir encore plus de public.

« Ce report va laisser un peu plus de temps à l’amélioration de la situation sanitaire et devrait nous permettre d’optimiser nos chances d’accueillir des spectateurs […] Que ce soit pour les fans, les joueurs mais aussi pour l’ambiance, la présence du public est essentielle à Roland Garros », disait Gilles Moretton, président de la FFT.

Roland Garros ne pouvait pas être décalé au mois de septembre, comme pour l’édition 2020, qui s’était déroulée du 27 septembre au 11 octobre, car le calendrier est extrêmement chargé ! D’autant plus que la saison sur terre a déjà démarré depuis de nombreuses semaines…

Les Jeux Olympiques devraient avoir lieu fin juillet, et l’US Open 2021 devrait débuter fin août pour se finir mi-septembre. Il était donc impératif de faire jouer le Grand Chelem français avant l’été !

Alizée Cornet mécontente du report de Roland Garros

Ce report va impacter le début de la saison sur gazon ! Les tournois de Stuttgart et de Bois-le-Duc doivent avoir lieu la semaine du 7 juin, soit pendant la 2ème semaine de Roland Garros…

La grande échéance du gazon, le tournoi de Wimbledon, aura lieu du 28 juin au 11 juillet. Il n’y aura donc que 2 semaines d’écart entre les 2 Grands Chelem ! Un délai trop court et un temps de préparation écourtée qui énerve la joueuse de tennis française, Alizée Cornet. Interviewée sur le média Tennis Channel, elle s’est emportée envers la Ministre des Sports, Roxana Maracineanu : « Notre Ministre des Sports est une calamité. Je n’ai rien contre elle, mais elle ne prend que des mauvaises décisions. C’est comme si elle s’en moquait… Reporter Roland Garros est une décision assez égoïste. Le calendrier va en souffrir. Je comprends que ce ne sont pas des temps faciles pour le tournoi, mais on doit penser aux joueurs et au calendrier, notamment tous les tournois impliqués. »

Une décision validée par les grandes instances

Nul besoin de s’en prendre à la Ministre, en particulier : la décision est collégiale et approuvée par les grandes instances du tennis « La décision de retarder le départ de Roland Garros d’une semaine a été prise dans le contexte des restrictions COVID renforcées en France. La WTA et l’ATP soutiennent la décision et travaillent en concertation avec tous les partis concernés pour optimiser le calendrier des joueurs, des tournois et des supporters. », a publié le compte Twitter de la WTA, ce jeudi.

1 semaine en plus : ça n’a pas l’air grand-chose, mais cela change apparemment beaucoup de choses. Nous verrons dans quelques semaines si l’évolution de la crise sanitaire, en France, évolue dans le bon sens… Et si ce pari de report du Grand Chelem s’avère payant.

Retrouvez l’article sur Benoît Paire ici :

Nicolas PARANT