La LFL revient ce 8 juin avec le Summer Split 2021 : le doublé pour la KCorp ?

Ce mardi, les équipes de LFL reprennent du service pour le Summer Split 2021. C’est la Karmine Corp qui avait remporté la session de printemps, alors les joueurs de Kameto et Prime ont à cœur de réaliser le doublé et imposer leur suprématie dans la compétition.
LFL Summer Split 2021
LFL Summer Split 2021

Ce mardi, les équipes de LFL reprennent du service pour le Summer Split 2021. C’est la Karmine Corp qui avait remporté la session de printemps, alors les joueurs de Kameto et Prime ont à cœur de réaliser le doublé et imposer leur suprématie dans la compétition. Cependant, le mercato a été mouvementé et plusieurs rosters ont changé, notamment celui de la KCorp qui a vu son toplaner star, Adam, rejoindre la LEC et Fnatic. C’est le Français Lucas “Cabochard” Simon-Meslet qui aura pour lourde mission de faire mieux que son prédécesseur. La KCorp peut-elle réaliser le doublé Spring-Summer Split ?

Première semaine de folie dans ce LFL Summer Split 2021 !

Le Summer Split s’étendra sur 8 semaines à base de 2 rencontres par équipe par semaine, dont deux SuperWeeks (3 matchs par équipe) en semaine 1 et 8. Ensuite, les 5 premières équipes de ce classement rejoindront les play-offs.

La Karmine Corp, championne de France et championne d’Europe en titre, va ouvrir le bal dans cette saison estivale. La KCorp rencontrera Gamers Origin, ce mardi, à 18h.

A 21h, les lapins de Misfit Premiers devront se défaire de Vitality Bee. Ce duel opposera 2 des meilleures équipes de France, qui se sont affrontées en demi-finale des play-offs du Spring Split. Cette rencontre sera le premier choc de cette nouvelle session.

Jeudi, le classico entre Solary et la KCorp va faire des étincelles. Depuis l’arrivée de la Karmine dans l’élite, les 2 équipes sont à égalité (1V-1D chacun).

Retrouvez le calendrier complet de ce Summer Split ici :

Les équipes à suivre…

Les 2 équipes favorites de ce championnat sont la Karmine Corp et les Misfits Premier, qui ont terminé 1er et 2ème de la session printanière. Ce sont les 2 seules formations à avoir représenter la France aux EU Masters, et représenter de fort belle manière, puisqu’elles avaient terminé premier de leur poule respective. Les Misfits Premier ont l’avantage de n’avoir perdu aucun joueur… Ce qui n’est pas le cas de l’actuel champion de France.

Vitality Bee a de grandes chances de terminer dans le trio de tête à la fin des 18 journées. Les abeilles avaient fait une saison en demi-teinte avec 7 défaites, lors de la session de printemps. Pour l’été, l’équipe s’est considérablement renforcée ! Pour rappel, Vitality a 2 équipes : une équipe première (Team Vitality) jouant la LEC et une équipe bis officiant en LFL. Et pour ce LFL Summer Split, 2 joueurs de l’équipe première ont intégré les rangs de Vitality Bee ! Il s’agit du toplaner danois Mathias « Szygenda » Jensen et du jungler français Duncan « Skeanz » Marquet. Les abeilles ont désormais indéniablement l’un des meilleurs rosters de France.

Derrière ce trio de tête, des équipes comme GameWard ou Solary peuvent espérer terminer en play-off. GW s’est renforcé en laissant partir son jungler français Loulex, pour accueillir le Suédois Momento, en provenance de Vitaliy Bee. Cette très bonne recrue pourra permettre à GameWard de faire mieux que les 11 victoires de la session précédente.

Solary a toujours le même effectif. Et cet été, les joueurs auront à cœur de prouver qu’ils peuvent jouer les premiers rôles. Solary ne s’est encore jamais qualifié pour les play-offs, mais le roster en début d’année s’était déjà considérablement amélioré… Il est fort possible que les joueurs soient plus forts aujourd’hui qu’ils ne l’étaient en mars dernier.

Nicolas PARANT

Total
5
Shares
Related Posts
Steeelback
Read More

STEEELBACK – MA VISION SUR L’ÉVOLUTION DE L’ESPORT

Alors que l'eSport continue sa croissance au sein des médias et du public, Pierre "Steeelback" Medjaldi est revenu sur l'évolution du monde des pro-gamer. Considéré comme l'un des meilleurs joueurs français de League of Legends, il espère prouver aux néophytes que l'eSport n'est pas juste un simple hobby mais plutôt une pratique professionnelle de très haut niveau qui pourrait un jour faire partie de la grande famille olympique.
DreamHack Marseille
Read More

L’ESPORT ENTRE CLICHÉS ET VÉRITÉS : NOTRE EXPÉRIENCE DURANT LA DREAMHACK DE MARSEILLE

La présence de « Sans Filtre » à la DreamHack Masters de Marseille devait être l’occasion de vous faire plonger dans de nouveaux récits d’acteurs de Counter-Strike Global Offensive avec le témoignage Jean-Christophe Arnaud (président DreamHack France) et ceux à venir de NBK, Shox et Niak sur différents aspects du monde de l’eSport. Mais avec le traitement éditorial rétrograde de l’événement par France 3 PACA, nous avons décidé de vous faire partager notre expérience de l’un des plus grands tournois d’eSport.