Jenia Grebennikov - Volleyeur

Libéro : #Equipe de France de Volley #AS Volley Lube #Ancien VfB Friedrichshafen #Ancien Rennes Volley 35 #Ancien VfB Friedrichshafen #Vainqueur Ligue Mondiale 2015, 2017 #Vainqueur Championnat d'Europe 2015

Les athlètes sont souvent imperméables à toute communication avant que la compétition ne soit terminée. La rubrique « Dans la peau » permet à un sportif de partager avec vous ces moments secrets et déterminants qui forgent la réussite de leurs projets.

Jenia Grebennikov, libéro de l’équipe de France de Volley et de l’AS Lube, démarre la saison avec pleins d’ambitions. Il nous raconte son histoire avec le volley-ball et nous en dit un peu plus sur l’ambiance au sein de la team “Yavbou”. Credit photo : FFVB

On m’a toujours dit que j’étais né avec un ballon de volley dans les mains, enfant je ne le lâchais jamais. Je jouais même dans mon salon avec un ballon de baudruche et ma mère me grondait, elle disait que je faisais de la poussière.

C’est pourtant mes parents qui m’ont tout de suite baigné dedans. Mon père était un ancien joueur de volley-ball à Rennes et international avec l’ex-URSS, qui est devenu coach du Rennes Volley 35, et ma mère entraînait une équipe de jeune dans laquelle jouait mon grand frère, Stanislas.

J’ai fait beaucoup de sports collectifs comme le basket, le foot ou le hockey, et c’est naturellement que mes parents m’ont inscrit dans un club de volley à 8 ans. J’adorais ça et mon but depuis tout petit était d’être sportif de haut niveau, peu importe le sport.

Le poste de libéro m’a été conseillé par mon père, à contrecœur au départ. J’ai appris à l’aimer et cela m’a permis d’atteindre ce niveau et d’intégrer l’équipe de France en 2011, dans ma vingtième année.

L’ÉQUIPE DE FRANCE, LE GRAAL

L’équipe de France est le rêve de tout sportif. Être sélectionné et jouer régulièrement pour son pays est un honneur et une fierté.

Dans notre équipe d’aujourd’hui je pense que chacun d’entre nous est passionné par le volley, et on adore jouer ensemble et s’amuser. On est très combatif, on ne veut rien lâcher, notamment depuis l’arrivée en 2012 de Laurent Tillie aux commandes de l’équipe.

Depuis que l’on sait de quoi on est capable tous ensemble, on veut tout gagner. Il n’y a rien de mieux pour un sportif que de gagner des médailles et si possible celles en or, cela procure une sensation de joie et d’accomplissement unique. Nos deux ligues mondiales en 2015 et 2017 ainsi que le Championnat d’Europe en 2015 nous ont donné ce goût de la victoire et nous avons intention d’y gouter de nouveau.

Le poste de libéro m’a été conseillé par mon père, à contrecœur au départ. J’ai appris à l’aimer et cela m’a permis d’atteindre ce niveau et d’intégrer l’équipe de France.

— Jenia Grebennikov

On fait tellement de sacrifices avec nos familles, nos amis, nos vacances tout au long de l’année que le fait d’atteindre les objectifs donne un sens à tout cela et nous procure un surplus de motivation. Nous avons l’esprit plus tranquille après une victoire car nous savons que nous ne faisons pas tout ça pour rien. Quand tu te retrouves sur le podium, tu es soulagé, tu te dis que “tout se passe comme prévu ” !

L’AMBIANCE AU SEIN DU GROUPE, NOTRE FORCE

À chaque première sélection, le joueur doit chanter une chanson ainsi que les personnes qui intègrent le staff. C’est un moment super sympa où on peut chambrer gentiment le manque de talent de certains. Je me rappelle avoir inventé une chanson avec Nicolas Maréchal (international français et joueur du Istanbul BB) sur l’air de Papaoutai de Stromae.

Avec les gars de l’équipe, on communique beaucoup entre nous avec WhatsApp et Instagram, tout au long de l’année on s’échange des vidéos et photos. On se taquine beaucoup surtout quand l’on joue l’un contre l’autre en club.

Si je devais résumer chaque joueur en une phrase :

Jean Patry (Pointu) : Le nouveau Patoune (surnom) de l’équipe.

Trévor Clevenot (Récep/Attaquant) : Passe son temps en Vacance à Ibiza.

Benjamin Toniutti (Passeur) : Capitaine exemplaire (pas le choix, respect oblige).

Kevin Tillie (Récep/Attaquant) : Mon collègue de chambre et nouveau concurrent (rires) !

Julien Lyneel (Récep/Attaquant) : Le mutant de cette équipe avec son épaule gauche de folie

Earvin N’Gapeth (Récep/Attaquant) : Spectaculaire, il est là au bon moment.

Kevin Le Roux (Central) : Meilleur serveur au monde.

Antoine Brizard (Passeur) : La doublure de Toniutti, avec une grosse présence au bloc.

Stephen Boyer (Pointu) : La révélation de cet été.

Nicolas Le Goff (Central) : Très présent au bloc et à l’attaque avec son grand gabarit.

Daryl Bultor (Central) : Un nouveau qui est encore un débutant à FIFA2017 !

Thibault Rossard (Récep/Attaquant) : Impressionnant avec son bras gauche qui va très vite et très puissant.

Barthélémy Chinenyeze (Central) : Un futur pilier de cette équipe.

Moi-même (Libero) : plutôt souriant, gentil, j’ai la joie de vivre (rires).

Avec les gars de l’équipe, on communique beaucoup entre nous avec WhatsApp et Instagram. On se taquine beaucoup surtout quand l'on joue l'un contre l'autre en club.

Le staff a l’air content, heureux d’être avec nous et fier de ce que l’on réalise ensemble. Ils savent que dès que l’on met le pied sur le terrain, à l’entraînement ou en match, on ne lâchera rien et on donnera le meilleur de nous-même.

L’objectif principal sera le titre olympique qui nous manque pour le moment, aux prochains Jeux Olympiques de Tokyo 2020 ! J’espère Paris 2024 également ! Avec ce groupe on va travailler pour ces deux objectifs majeurs après la désillusion de Rio 2016.

À titre personnel, je veux continuer à performer avec l’équipe de France et mon club pour agrandir mon palmarès. Je veux continuer à prendre du plaisir , car c’est l’élément essentiel de mon jeu.Si je ne m’amuse pas je suis moins performant.

Après la victoire de la ligue mondiale en juin, nous avons eu du mal à bien revenir pour cet Euro. Cela nous montre que nous pouvons encore progresser et vu l’état d’esprit de l’équipe, il faudra compter sur nous pour les prochaines échéances, nous sommes encore plus motivés !

JENIA