Crédit : [ComBarcelona].

 

Le padel. Un sport encore méconnu en France alors qu’il fait fureur de l’autre côté des Pyrénées. Mais d’où vient ce sport vous demandez vous !

Il a été créé par un homme d’affaires Mexicain, Enrique Corcuera, en 1969, en partie pour pouvoir jouer avec sa femme sur un espace similaire à un court de tennis mais fermé, et donc ne pas à avoir à courir partout pour ramasser les balles. Un ami d’Enrique trouva le concept sympa et l’officialisa avec un terrain aux distances réglementaires, balles, raquettes et règles également. Voyons donc quelles sont les caractéristiques du padel. Le terrain est long de 20 mètres, large de 10 mètres et il contient 4 carrés de service ainsi qu’un filet, un peu plus bas qu’un filet de tennis. Ce court est fermé donc on peut penser que c’est tout simplement un mix entre un terrain de squash et un court de tennis.

Concernant le matériel, les raquettes sont plus petites qu’au tennis, environ 45 cm contrairement à 75cm, et pleines et percées des trous alors qu’au tennis l’intérieur est un cordage. Le poids est le même mais étant plus petites elles sont plus maniables. Nous pouvons retrouver tout ce dont on a besoin concernant le padel and help.

Les balles sont légèrement plus petites de quelques millimètres mais le poids et le rebond restent les mêmes.

Venons-en au jeu ! Le padel est un sport qui ne se jouent qu’en double ! Si vous me suivez encore, il faut donc 4 joueurs. Il existe bien quelques terrains de simples mais cela est bien moins fun.

À l’instar du tennis le serveur se place derrière la ligne de service et doit donc servir dans le carré qui se trouve en diagonal, à son opposé. En revanche le service se pratique en cuillère et non au-dessus des épaules. Les autres joueurs ont la liberté de se placer où ils le souhaitent. Deux balles de services sont autorisées et un service qui touche le grillage après un rebond est “faute” (ce qui n’est pas le cas d’une balle en échange).

Lors des échanges, après un rebond au sol la balle peut toucher n’importe quelle autre surface plusieurs fois à l’exception du sol bien sûr. Un deuxième rebond au sol signifie la perte du point pour l’équipe relanceuses. Tous les composants du terrain font partie du jeu, les grillages, les murs, la poignée de la porte… Il peut donc y avoir de drôles de trajectoires.

Si une balle sort du terrain après un rebond au sol, elle peut être renvoyée par les relanceurs, si elle ne l’est pas cela vaut un point pour l’autre équipe. Une balle ne peut être renvoyé directement sur une autre surface que le sol, sinon cela est synonyme de faute pour l’envoyeur.

Les points d’un jeu sont comptés de la même façon qu’au tennis :

  • Pas de point : Zéro
  • Premier point : 15
  • Deuxième point : 30
  • Troisième point : 40
  • Quatrième point : Jeu

Au niveau des sets, il faut donc remporter 6 jeux avec un écart de 2 jeux d’avance pour gagner un set, et la partie se joue en deux sets gagnants. Il ne vous reste plus qu’a trouver un terrain.

À vous de jouer !