Handball – Le Bleues s’en sortent au courage face à la Serbie (22-19)

Serbie France hand – La France est en quart de finale, après une partie bien compliquée contre les Serbes et une victoire 22-19.
Serbie France hand -
Serbie France hand –

Serbie France hand – La France est en quart de finale, après une partie bien compliquée contre les Serbes et une victoire 22-19.

Crédit : ICON SPORT

TOPS

Serbie France hand – Les contre-attaques en début de mi-temps

5 buts sur 9 dans les 16 premières minutes. 3 sur les quatre buts du 4-0 infligé aux Serbes à la reprise de deuxième mi-temps. Heureusement que la France a su mettre de la vitesse durant ces trop courtes périodes. On se demande pourquoi les Bleues n’ont pas insisté sur ce secteur, où elles mettaient la tête des Serbes sous l’eau. Avec, en première mi-temps, des relances millimétrées de Laura Glauser (3 fois) et de Grace Zaadi également. Malheureusement, on a que trop peu

Laura Glauser et Cléopâtre Darleux

Sans Laura Glauser, la sentence aurait pu être bien plus lourde qu’un retard de trois buts à la pause. La gardienne de Györ a fait son habituelle première mi-temps en Bleue. Et elle a fait son habituel match stratosphérique comme depuis le début du mondial. Avant le match, elle était à 43% de réussite dans ce mondial. Alors certes, son 7/19 est un peu “moins bon”, mais c’est aussi la faute à un petit abandon défensif dans les dix dernière minutes. Auparavant, elle en était à un 7/15 dans les 24 premières minutes, sur ses standards du début du mondial. Du pourcentage, mais aussi des arrêts importants qui ont encore fait du bien à sa défense, un peu moins performante qu’à l’accoutumée.

Cléopâtre Darleux a, comme souvent, magnifiquement pris le relais dans la deuxième mi-temps. Avec des parades ultra précieuses au moment où les Bleues retombaient dans leurs travers offensivement, avec énormément d’échecs aux tirs. Elle a plus que contribué à une nouvelle mi-temps avec moins de dix buts encaissés.

Serbie France hand – Le mental des Bleues

Ce soir, il y avait sans doute tout pour perdre le match. Et pourtant les Bleues ont encore triomphé dans la difficulté. L’équipe de France outragée par les Serbes. L’équipe de France martyrisée par les Serbes, mais l’équipe de France délivrée dans ce match. Quel mental. Car ce fut un véritable piège pour les Françaises, bousculées jusqu’au bout par une accrocheuse et très dure équipe de Serbie. La France a vraiment refusée la défaite ce soir et a su renverser le cours du match. Fondateur pour la suite !

Flops

Serbie France hand – Le jeu sur attaque placé

Quatre buts sur attaque placée durant les 30 premières minutes. La statistique est famélique et illustre les difficultés des Bleues dans ce secteur de jeu. Si c’est le cas depuis le début de ce mondial, cela s’est encore plus vérifié aujourd’hui contre la Serbie. Et c’est un problème global. D’abord de construction. La Serbie a rapidement pris la mesure du jeu des Bleues et ces dernières se sont trop souvent trouvées trop près de la défense adverse, avec les pertes de balle que cela peut provoquer.

Mais le problème est aussi sur la conclusion ! Avec énormément d’échecs aux tirs (Lire plus bas). Car il y a eu des décalages de trouvés. Mais il y a eu énormément d’échecs aux tirs ce soir (1/5 pour Estelle Nze Minko en première mi-temps. On a beaucoup fait briller la gardienne Serbe qui s’est régalé sur chacune des Françaises. On a également eu beaucoup de mal à trouver la relation au pivot, avec une Pauletta Foppa sevrée de bons ballons. En deuxième mi-temps, cela a été au moins aussi compliqué pour les Bleues

La deuxième moitié de première mi-temps

On ne va pas se mentir. Il n’y a pas grand chose à retenir de positif de ce deuxième quart d’heure du premier acte. Avec aucun but inscrit durant les treize dernières minutes et le but du 9-6 de Chloé Valentini. Derrière, c’est le néant total. Offensivement, où les Bleues ont buté sur la défense serbe mais aussi sur une Johana Risovic en grande forme, mais bien aidée par la qualité médiocre des tirs français. Elles ont également perdu beaucoup de ballons, offrant des situations de contre-attaques à un adversaire qui n’en demandait pas tant pour relancer dans un match où la Serbie était pourtant en difficulté.

Et même défensivement, cela a été beaucoup plus compliqué. Le point fort des bleues a fissuré, avec des espaces laissées aux arrières serbes qui en ont bien profité ! Certaines cadres ont eu des gros manquements dans le placement et dans la rigueur défensive. Les Bleues ont trop subis, trop reculé. Résultat, la Serbie a pris l’avantage (9-12, 29e), un écart conservé à la pause en ayant infligé un 6-0 à la France, peu habitué à ce type de gifles !

Serbie France hand – Les échecs aux tirs

Comme face au Monténégro, les Bleues ont encore failli dans ce secteur. Seulement 43% de réussite à la mi-temps, au même niveau que lors du troisième match. Les Bleues ont une vraie défaillance dans ce secteur, notamment sur la base arrière en grande difficulté. Et également en situation d’immanquables. Les Bleues ont joué avec les nerfs de leurs supporters. Il va falloir vraiment régler la mire. Les grands match approchent. I

Etienne GOURSAUD

Total
1
Shares
Related Posts