Foot : OL-PSG notes et résumé de ce match un peu fou (2-4)

OL-PSG notes : C’était le choc du week-end, entre Lyonnais et Parisiens. Un match pour prendre le trône en Ligue 1, laissé vacant par les Lillois, défaits face à Nîmes. Les Parisiens ont pris le match par le bon bout et ouvrent le score grâce à l’inévitable Kylian Mbappe, bien placé sur la parade d’Anthony Lopes (15e). Dominateurs, ils doublent la mise par Danilo, à la réception d’une remise de la tête de Marquinhos (0-2, 32e). Sans un excellent Anthony Lopes, l’addition aurait pu être encore plus salée dans ce premier acte, totalement à sens unique.

Le début du second acte est encore plus cauchemardesque pour les Lyonnais, puisqu’ils encaissent un but d’entrée. Di Maria, pourtant excentré, trouve le cadre. Cinq minutes plus tard, Mbappe est à la conclusion d’un contre éclair, pour le 4-0 et son 100e but en Ligue 1 (déjà). Dans le naufrage, une satisfaction, l’entrée de Islam Slimani. Oui l’Algérien n’en est pas à sa première. Il réduit la marque (1-4, 62e). Alors que le rythme était en train de sérieuement baisser, l’OL s’est offert un second but par Cornet (79e), bien servi par Cherki. Les Lyonnais ont beaucoup poussé pour tenter d’encore réduire la marque. Place à OL-PSG notes

OL-PSG notes : Anthony Lopes a été héroïque

Anthony Lopes (7/10) : Le Portugais n’a pas pointé à Pôle Emploi dans le premier acte. Une parade gigantesque d’entrée de match sur Kean (5e). Une deuxième énorme sur Verratti (15e) mais malheureusement inutile puisque Mbappe est à la réception pour ouvrir le score et fusiller le portier Lyonnais. Une troisième intervention sur Kean (22e). Il ne peut rien non plus sur le second but parisien. Une nouvelle superbe sortie aérienne en toute fin de mi-temps, sur corner. Surpris sur le coup franc magique de Di Maria, qui passe devant une forêt de jambes, peut-être il y avait t-il mieux à faire ? Et encore… Fusillé sur le contre parisien. Un des seuls qui a continué à se défoncer malgré la déroute ce soir. Il a ensuite empêché l’aggravation du score parisienne. Avec le recul, des parades qui ont permis à son équipe d’y croire.

Mattia De Sciglio (2/10) : Lyon a connu un italien glorieux avec Fabio Grosso, ce soir, il avait un Italien frileux. Il est un poil trop loin de Kylian Mbappe sur l’ouverture du score parisienne, laissant au parisien tout l’espace pour ajuster sa frappe et ouvrir le score. Avec le buteur français dans son couloir, il est apparu très frileux, se contentant d’abord d’essayer de le contenir. Pas d’apport offensif, qui a laisse trop souvent Kadewere seul dans son couloir. Le problème, c’est que même défensivement, ce n’était pas cela. Un vrai match cauchemardesque pour l’Italien. Repositionné à gauche en fin de match

Marcelo (3/10) : On pouvait louer sa saison et sa solidité et sérénité (re)trouvée, par rapport aux années précédentes. Tout le bien qu’on a dit a été totalement oublié le temps d’une première mi-temps totalement ratée. Nerveux, que ce soit dans son comportement où il a multiplié les gestes moyens, mais aussi dans le jeu, en difficulté niveau placement et même dans ses relances. Pris (une nouvelle fois) de vitesse par Mbappe qui conclut victorieusement un contre éclair, pour le quatrième but parisien.

Jason Denayer (3,5/10) : Battu au duel aérien par Marquinhos qui sert parfaitement Danilo, pour le deuxième but parisien (32e). Il a souffert sur les différentes vagues parisiennes. Il aurait sans doute pu intervenir sur le troisième but parisien. Le ballon de Di Maria passant devant sa jambe. A l’image d’un match où il a été souvent en retard, que ce soit dans les duels ou sur les seconds ballons, tous parisiens ou presque. Le roc n’était pas au niveau ce soir. Remplacé par Diomandé (78e).

Paqueta seul joueur de champ à surnager

Maxwell Cornet (4,5/10) : Contrairement à De Sciglio, il a essayé de monter sur son aile gauche. Mais avec beaucoup trop d’imprécisions. Il se fait déposer, trop facilement, par Mbappe sur l’action qui amène le deuxième but parisien. Repositionné davantage devant, il a failli se procurer une occasion d’entrée. Mais on sent qu’il manque d’automatismes devant et il est apparu lui aussi emprunté quand il était ballon au pied. Jusqu’à ce bon ballon en profondeur sur un caviar de Cherki, conclu victorieusement.

Lucas Paqueta (5,5/10) : Deux mi-temps très contrastés. Après un automne et un hiver étincelant, Lucas Paqueta semblait marquer légèrement le pas. En première période, Il n’a pas eu beaucoup de ballons en première mi-temps. Surtout, il s’est fait vraiment étouffer par le milieu parisien. Lui qui est une vrai bouteille d’oxygène pour son équipe, il a semblé vraiment manquer d’air en première mi-temps. Pas aidé par ses comparses en milieu de terrain, trop effacés. Si son équipe a continué à couler, paradoxalement, le Brésilien a été mieux en seconde mi-temps, en touchant plus de ballons. Tout proche d’offrir une merveille de passe décisive à Kadewere. On alors retrouvé le milieu de terrain lyonnais plus haut, plus décisif et plus tranchant. Si l’OL a été un peu mieux, il n’en est pas étranger.

Thiago Mendes (3/10) : Face à Verratti, il a beaucoup souffert dans le premier acte. Positionné en sentinelle, il n’a pas ou peu récupéré de ballon. Il n’a pas su élever la ligne lyonnaise, très basse en première mi-temps. Il a été dévoré par un milieu parisien certes très féroce, mais qui a eu la tâche trop facile. En plus, il est fautif sur l’ouverture du score parisienne, trop loin de Verratti. Lui qui a été si solide depuis le début de la saison a totalement coulé sous les assauts des Parisiens. Remplacé par Bruno Guimaraes (56e). Son entrée a fait beaucoup de bien au milieu de terrain lyonnais, dont Paqueta qui a pu jouer davantage libéré. En proie au doute cette saison, le Brésilien est peut-être en train de se relancer petit à petit. Ce ne serait pas une mauvaise nouvelle pour Lyon.

Maxence Caqueret (3,5/10) : Il a fait illusion sur les dix premières minutes, avec son allure conquérante et sa tête droite ! Mais il a rapidement coulé au point de devenir totalement inexistant. On l’a vu un peu mieux en fin de match, avec le changement tactique de Rudi Garcia. A la réception d’une nouvelle parade de Navas, sa frappe oblige le gardien parisien à un second exploit.

Le trio offensif lyonnais en panne d’inspiration

Tino Kadewere (4/10) : Redescendu en défense sur le but parisien, il se fait éliminer trop facilement par Mbappe sur l’ouverture du score parisienne. Il ne fait pas le bon choix sur son déboulé (35e), où il a la place de tenter une frappe, plutôt que de repiquer au centre. Une grosse faute sur Mbappe qui lui vaut un carton jaune logique (40e). Enfin une inspiration (51e), sur une belle frappe en pivot qui oblige Navas à une superbe parade. Cruel, car sur le contre Paris marque le 4e but. Remplacé par Léo Dubois (55e).

Menphis Depay (3/10) : Il a brillé… par sa trop grande discrétion. Mis à part un centre qui a fait passer un frisson dans la défense parisienne (14e). L’une des trop rares inspirations du capitaine et avant-centre Lyonnais, qui a pourtant touché pas mal de ballons, sans vraiment réussir à les bonifier. Il est apparu un peu emprunté, un peu à l’image de son match contre l’OM. Il n’a pas pesé sur la rencontre. Remplacé par Islam Slimani (55e). En cinq minutes, l’Algérien a fait davantage que tous les autres attaquants Lyonnais. Il a surtout pris sa chance (lui) pour la réduction de la marque (62e). Il a failli s’offrir un doublé, sa tête est tombé sur un Navas exceptionnel !

Karl Toko Ekambi (3/10) : En grande souffrance en cette première mi-temps, peu trouvé et surtout défaillant dans son utilisation du ballon. Il n’a jamais été dans le rythme du match. A l’instar du trio, qui n’est plus le plus efficace en L1, il marque le pas. Remplacé par Rayan Cherki (74e) : En très peu de temps, il a fait étalage de ses qualités de percussion, mais aussi de passe, en distribuant un caviar pour Cornet, pour le second but Lyonnais (79e)

OL-PSG notes des parisiens

Une charnière de haut standing

Navas (7/10) : En 1ère mi-temps, le portier Costa-Ricain n’a pas été mis à contribution. Il a tout de même réalisé de belles sorties autoritaires dans les pieds lyonnais. Il réalise 2 parades exceptionnelles : la première avant le 4ème but parisien et la seconde à la 83ème minute. Il ne peut pas faire grand-chose sur le but de Slimani. Cependant, il aurait pu empêcher le second but lyonnais : Navas touche le ballon de la main, mais il ne fait que dévier le ballon dans son propre but. Navas sauve quand même son équipe en fin de match, il maintient la sérénité en gardant l’OL a 2 longueurs de Paris.

Florenzi (5/10) : L’italien se porte toujours vers l’avant malgré qu’il n’ait pas été souvent trouvé. Sa qualité de passe courte lui a permis de bien combiner avec Di Maria. Cependant, un léger manque de réussite au niveau des centres. Il est le vis-à-vis de Maxwell Cornet sur le second but lyonnais, mais l’action est très compliquée à négocier. Globalement, l’italien a un bon jeu défensif, et c’est ce que l’on demande à un défenseur ! Remplacé par Dagba à la 86ème minute.

Marquinhos (7/10) : Le défenseur brésilien a été très bon pour lire le jeu de l’adversaire. Il s’est imposé à de nombreuses reprises devant les attaquants lyonnais. Marquinhos est une cartouche très intéressante pour orienter le jeu, avec une recherche constante du jeu long. Le défenseur parisien sait renverser le jeu parfaitement, comme avec une passe de plus de 50 mètres dans la profondeur pour Florenzi à la 21ème minute. Le défenseur a un très bon jeu de la tête, qui lui permet de réaliser la passe décisive sur le but de Danilo. Peut-être un manque de concentration en fin de match, où il sort assez naïvement sur le second but. Mais une belle copie dans l’ensemble.

Kimpembe (7,5/10) : Le défenseur français a été autoritaire et a joué de sa puissance impressionnante pour contenir les offensives lyonnaises. Kimpembe va réaliser une avant-dernière passe merveilleuse sur le second but, d’un centre en extérieur du pied gauche : de grande classe ! On a vu un très bon Kimpembe ce soir.

Diallo (5/10) : Prestation mitigée pour le défenseur du PSG. Il n’a pas été très présent offensivement sur son côté gauche, mais ses retours défensifs lors des offensives lyonnaises sont intéressants. Il réalise une très belle passe pour Mbappé à l’heure de jeu, qui ne sera pas décisive. Pas d’erreur, ce soir, mais manque parfois d’agressivité.

OL-PSG notes : Un milieu XXL !

Danilo (8/10) : Peu en vue, dans le jeu, au début de match. Danilo est vraiment monté en puissance au cours de la rencontre (et au cours de la première mi-temps). Le portugais marque le second but d’une belle frappe au ras-du-poteau, au point de pénalty, imparable pour Lopes. Une montée en puissance qui mérite d’être saluée.

Gueye (8/10) : Très important dans la récupération du ballon. Le sénégalais a été un élément prépondérant du pressing parisien ce soir. Gueye a énormément couru, ce soir, présent offensivement et défensivement, à l’image d’un N’Golo Kanté. Quel plaisir de voir Idrissa Gueye à un tel niveau. Remplacé par Herrera à la 86ème minute.

Verratti (8/10) : Verratti est partout dans sa position hybride au milieu de terrain. L’italien s’est même offert le luxe de frapper au but, frappe détournée qui permettra l’ouverture du score parisienne. Orientation à droite, à gauche, Verratti est le maestro de cet effectif. Il réalise une passe décisive sur le but de Mbappé à la 52ème minute. Une très bonne performance de l’italien, ce soir, qui reste dans ses standards habituels.

OL-PSG notes : Un Mbappé monstrueux

Di Maria (6/10) : Première mi-temps neutre de la part de l’argentin, qui est d’habitude bien plus « créateur » que cela. L’attaquant parisien met un 3ème but « rare » sur un coup franc, tiré rentrant. Personne ne dévie le ballon : Lopes est trompé. Une seconde période de meilleure facture, même si on aurait pu en attendre plus de sa part, sur ce match.

Mbappé (8,5/10) : Rush incroyable du français à la 5ème minute, qui sert Kean d’un centre millimétré. Une passe qui aurait mérité d’être décisive. Mbappé récupère un ballon dans la surface après une frappe de Verratti déviée par Anthony Lopes, le français croise sa frappe pied gauche, qui passe entre les jambes du portier portugais. Mbappé joue de sa vitesse hors du commun pour inscrire son 2ème but. Une finition donc quasi-parfaite, ce soir, et un match très intéressant de la part de l’attaquant parisien. Remplacé par Neymar à la 70ème minute.

Kean (4/10) : L’italien n’hésite pas à provoquer son vis-à-vis lorsqu’il touche le ballon. Point négatif : l’italien n’en touche que très peu ! Le buteur parisien a été souvent excentré sur le côté droit, lorsque Mbappé était sur le terrain. Kean a également manqué de réussite dans la finition, mais cela restera anecdotique au vu du résultat parisien. Il est généreux dans l’effort mais l’italien a globalement disparu en seconde période ! Remplacé par Draxler à la 91ème minute.

Etienne GOURSAUD et Nicolas Parant

C’était OL-PSG notes

Vous avez loupé les notes de France – Galles ? C’est ICI