Football – France Suisse notes après la courte victoire (2-0)

Les Bleues se sont imposées, pour son deuxième match en 3 jours contre la Suisse (2-0). Déjà buteuse samedi, c’est Wendie Renard qui a délivrée les Bleues d’un doublé, elles qui ont été plus que moyennes en première mi-temps, avant d’être plus à son avantage dans le second acte. France Suisse notes d’une courte victoire

France Suisse notes : Renard surgit de la forêt

Pauline Payraud-Magnin (non notée/10) : Pas de vrais ballons à négocier, un match tranquille et un nouveau clean-sheet.

Eve Perisset (6,5/10) : Deux fautes qui auraient pu couter plus cher en première mi-temps. A contrario, il y a eu des montées intéressantes pour apporter du danger. Une qualité de tirs sur les coup de pieds arrêtés qui mérite aussi d’être soulignée. C’est presque logique de la voir distiller un caviar à Renard qui fait mouche (78e).

Aïssatou Tounkara (6/10) : Une certaine solidité dans la lignée de son premier match contre cette même équipe de Suisse. Elle a brillé par sa capacité de couverture et d’anticipation des actions. Elle manque de puissance sur sa tête qui vient mourir au pied du poteau (62e). Mais un nouveau match intéressant face à une équipe de Suisse qui n’a pas lâché le morceau.

Wendie Renard (7/10) : Surveillée comme le lait sur le feu lors des coup de pieds arrêtés, elle aurait dû obtenir un penalty. On a réussi à trouver sa tête sur coup franc (59e). Une nouvelle fois repoussée par la gardienne. Une autre qui passe juste au dessus (68e). Finalement elle trouve la faille dix minutes plus tard pour délivrer les Bleues. Avant de s’offrir le doublé sur péno. C’est presque l’arme offensive la plus affutée. C’est bien ça le problème.

Perle Morroni dans son match.

Perle Morroni (6/10) : Elle a exercé un gros pressing sur son côté gauche, n’hésitant pas à monter très haut. Mais elle n’a pas réussi à apporter le danger dans le premier acte. Une deuxième mi-temps solide. Quelques rush intéressants sur son côté gauche.

Clara Matéo (4,5/10) : Elle doit mieux faire sur son énorme occasion bien lancée en profondeur (26e). En revanche beaucoup plus percutante sur son débordement et sa passe vers Toletti. Remplacée par Delphine Cascarino (45e) qui n’a pas évolué à son niveau habituel.

Sandie Toletti (5,5/10) : Un superbe enchaînement contrôle/pointu, geste efficient dans ce cas là. Un tir qui a obligé la gardienne suissesse à une grosse parade (38e). Petit manque de vivacité dans la surface, sur une belle passe de Baltimore (53e). Son coup franc partait très bien (81e). Remplacée par Ella Palis (83e) qui a fêté sa première sélection.

France Suisse notes : Sandie Baltimore a changé les Bleues

Charlotte Bilbault (5/10) : D’habitude elle ratisse beaucoup de ballons, là elle a commis plus de fautes qu’à l’accoutumée. Toujours ce même problème au niveau de son jeu offensif, avec des passes qui manquent de tranchant. Et c’est dommage ! Car quand elle les tente, cela apporte du danger (54e, 58e). Globalement, elle a haussé le ton dans tous les secteurs, redevant cette joueuse qu’on aime voir.

Amel Majri (4,5/10) : Oui elle a une grosse qualité technique. Oui quand elle percute elle apporte le danger. Mais il manque une grosse touche d’efficacité en ce moment. Dans le dernier geste surtout. Une prestation qui peut laisser beaucoup de frustration aux suiveurs, malgré une réelle envie, en atteste ses efforts défensifs. Remplacée par Sandie Baltimore (6/10) (46e), qui a une nouvelle fois apportée de la percussion et des passes précieuses. Ses accélérations sont tranchantes et apportent à chaque fois le danger. Mais avec une petite imprécision dans le dernier geste. Comme sur la lourde frappe contrée dans la surface (81e).

Grace Geyoro (4/10) : Positionnée sur un poste plus inhabituel, elle a semblé manquer de repères. Peu servie et peu disponible, nouveau match compliqué pour une des cadres de l’équipe de France. Remplacée par Léa Khelifi (4,5/10) (64e). Qui manque de puissance dans sa frappe, sur son premier ballon. Mais à l’instar de Geyoro, on ne l’a pas assez vu dans ce match. Elle qui devait se montrer, a sans doute grillé un petit joker.

Melvine Malard (4,5/10) : Dans un jeu français qui a parfois manqué de vitesse, on ne l’a pas trop trouvée. Malgré une certaine volonté de se montrer disponible. Un enchaînement génial contrôle frappe en pivot (58e) qui trouve les gants de la gardienne. Remplacée par Kadidiatou Diani (64e). Qui a apporté le danger dès son premier ballon, qui a percuté, mais sans la même efficacité que ce qu’elle nous habitue parfois. Un peu seule parfois mais elle obtient astucieusement le penalty

Articles recommandés

À PROPOS

CONTACT

MENTIONS

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter hebdomadaire

INSCRIPTION