Football : France – Autriche / les notes des Bleues

Attendues au tournant pour ce match crucial pour la qualification à l’Euro, les Bleues ont livré une première mi-temps quasi parfaite. C’est Wendy Renard qui ouvre le score sur corner (11). Imitée à la demi-heure de jeu par Marie-Antoinette Kakoto. Les Françaises ont étouffée une pourtant redoutable équipe d’Autriche. La seconde mi-temps a été dans le tempo de la première. Kakoto s’est offerte un doublé. La France s’impose 3-0 et est assurée d’aller à l’Euro. Voici les Notes des Bleues.

Focus : Sakina Karchaoui un dépassement de fonction optimal

Pauline Payraud (non noté/10) : Quasi au chômage technique durant le premier acte. Complètement en seconde mi-temps. RAS pour la gardienne de l’Athlético Madrid.

Eve Perisset (5/10) : Une perte de balle qui aurait pu être regrettable (32). Elle s’est montré plus discrète que Karchaoui dont elle a souffert de la comparaison. Elle aussi avait les espaces pour s’exprimer, mais elle ne s’est pas engouffrée dedans. Sans doute la Bleue la moins en vue. Pas de quoi inquiéter une Manon Torrent.

Elisa De Almeida (6/10) : Un gros retour défensif sur la première incursion autrichienne, où elle a bien rattrapé la petite erreur de Perisset. Pas grand chose à se mettre sous la dent. Mais quelque part c’est tant mieux.

Wendy Renard (7/10): L’ex capitaine a montré la voie d’une tête rageuse pour ouvrir le score, suite à un corner d’Amel Majri (11). Une première mi-temps tranquille en défense face à une équipe Autrichienne totalement dépassée. Elle a bien failli doubler la mise sur un nouveau coup franc de Majri (61). Gros match une nouvelle fois d’une des piliers de cette équipe de France.

Sakina Karchaoui (8/10) : Elle a fait passer le premier frisson dans la défense autrichienne, sur sa grosse frappe à l’entrée de la surface (3). L’Autriche jouant très bas, elle a pu dépasser son poste de latérale, en apportant le surnombre. Avec efficacité dans le premier acte. Elle pu faire un poil mieux sur son centre au sol (44), à la suite d’une magnifique combinaison. Une incursion géniale pour servir Kakoto (50). Une prestation magistrale de la Lyonnaise.

Notes des Bleues : Henry n’a pas gommé toutes les interrogations.

Grace Geyoro (6/10) : Elle alerte la gardienne sur une belle frappe croisée. Quel dommage qu’elle n’ait pas vu Kakoto seule dans la surface et en meilleure position (17). Match discret mais avec une merveille de passe en profondeur pour Kakoto (74).

Charlotte Bilbault (6,5/10) : Grosse activité de l’ex Sojaldicienne en milieu de terrain. Qui a récupéré pas mal de ballons, l’un des meilleures joueuses du monde dans ce registre. On peut regretter un peu de déchet ici ou là. Elle doit encore progresser dans sa capacité à casser les lignes. Après, sur le plan de l’impact et défensif, elle est quasi-indispensable.

Amandine Henry (6/10) : Tous les regards étaient braqués sur la capitaine des Bleus, après ses fracassantes déclarations. La Lyonnaise s’est montré très discrète en premier temps, tout en abattant un travail de l’ombre. Son coup franc manque de puissance (57). Remplacée par Kenza Dali (60). Elle a rassuré. Fin du débat !

Notes des Bleues : Kakoto discrète mais léthale.

Delphine Cascarino (7/10) : Une merveille de centre déposé sur la tête de Kakoto, pour le 2e but Français ! Mais dès qu’elle touche le ballon, elle fait parler sa technique et sa vivacité. Mais des fulgurances qui auraient mérité d’être plus nombreuses. Une seconde mi-temps dans la foulée de la première. Dont une situation où elle est toute proche du 3e but (67). Remplacée par Clara Matéo (72).

Marie-Antoinette Kakoto (8/10) : Discrète jusqu’à son magnifique but de la tête (28). Elle a fait parler son efficacité sur sa première occasion. Léthale ! Un peu moins sur sa seconde occasion, où elle trouve le poteau (50). Un doublé qui intervient finalement en renarde des surfaces. Son repli défensif mérite aussi d’être souligné. Longtemps critiqué pour ses petits travers, malgré son immense talent, la jeune attaquante progresse d’année en année dans son jeu. Certains chez les garçons pourraient s’en inspirer, au moins au niveau de l’implication collective. Remplacée par Emelyne Laurent (84)

Amel Majri notes des Bleues
Notes des Bleues : Grosse partie d’Amel Majri (Crédit : DR)

Amel Majri (7/10) : Une merveille de corner déposée sur la tête de Wendy Renard. Corner qu’elle avait obtenue auparavant. Une grosse activité sur le flanc gauche de l’attaque, perçant souvent la défense adverse. Avec Karchaoui elles se sont souvent trouvées, avec beaucoup de vista. Une vista qui lui a permis d’obtenir pas mal de fautes. Pas loin d’une seconde passe décisive sur un coup franc qui trouve encore la tête de Renard. Toute proche de s’offrir son but, finalement refusé pour un hors-jeu… discutable.

Le collectif (9/10) : Une intensité incroyable, un pressing haut. C’est simple, les Françaises ont totalement étouffées les Autrichiennes dans ce match. Un redoutable adversaire pourtant. L’utilisation du ballon n’a pas été loin d’être optimal, avec de nombreuses occasions. On pense aux deux poteaux de Geyoro et Kakoto. Le troisième but n’est que logique. La France nous a fait plaisir. La France s’est sans doute faite plaisir.

Etienne GOURSAUD