Foot – PSG / Montpellier (2/0) : Les notes des Parisiens !

8ème victoire en Ligue 1 pour le PSG. Les Parisiens auront été dominateurs, mais auront gâché beaucoup d’occasions. Les notes des joueurs du PSG face à Montpellier ici :
Notes PSG Montpellier
Notes PSG Montpellier

Ce samedi, le PSG recevait le Montpellier HSC dans le cadre de la 8ème journée Ligue 1… Et 8ème victoire pour les joueurs de Mauricio Pochettino. Les Parisiens auront été dominateurs, mais auront gâché beaucoup d’occasions. Draxler fait le break en fin de match (88’) mais les joueurs parisiens auraient dû creuser l’écart bien avant.

PSG (4-3-3)

Navas (7/10) : Le gardien parisien a été très solide, ce soir, alors qu’il a concédé beaucoup de frappes dangereuses.

Hakimi (7/10) : Le latéral parisien a apporté énormément de danger sur la défense montpelliéraine. Son apport offensif a été très bon : tous ses centres n’ont pas trouvé preneur, mais il a également obtenu des bons corners. Défensivement, le Marocain est monté en puissance, au cours du match. Il a offert quelques caviars, ce soir, notamment pour Mbappé (66’).

Marquinhos (6/10) : Le Brésilien n’a pas eu énormément d’interventions à faire, ce soir. Son art du placement lui a permis de ne pas se retrouver en difficulté.

Kimpembe (5,5/10) : « Presko » était en mode guerrier, constamment au duel. Point noir : il perd son duel face à Valère Germain sur un centre dangereux (73’).

Diallo (4/10) : Le Sénégalais n’a pas apporté suffisamment à l’équipe, dans un match où le PSG a beaucoup le ballon. Peu de centres et de combinaisons. Défensivement, il a laissé un peu trop d’espace aux centreurs montpelliérains, bien qu’il n’ait pas eu beaucoup de travail, notamment en 2nde période.

Notes PSG Montpellier : Un milieu dominateur !

Gueye (8/10) : Le milieu sénégalais n’a pas chômé, ce soir : il était partout. Passant de l’attaque à la défense très rapidement, il n’a pas compté les efforts, comme à son habitude. Il a réalisé un match très complet, où il a excellé dans les interventions défensives, dans les passes, et même dans la frappe ! Gueye a marqué un but somptueux (14’) : crochet gauche, suivi d’une frappe surpuissante du mauvais pied qui vient se loger sous la barre de Omlin. Un match presque parfait : Gueye est l’homme du match. Remplacé par Wijnaldum (81’)

Paredes (5,5/10) : L’Argentin a joué à la dure, avec énormément d’agressivité. Cependant, le déménageur parisien n’a pas beaucoup participé au jeu.

Herrera (7/10) : L’Espagnol a fait un match à son image : un match juste, propre, sans déchet et sans fioriture. Il passe à quelques centimètres d’inscrire un but incroyable (42’) : une frappe de loin venue s’écraser sur la barre transversale. Défensivement, il a été très bon, avec son engagement habituel : il a récupéré beaucoup de ballons et a bien compensé les montées de Hakimi sur le côté droit. L’Espagnol est capable de gestes de génie, comme sa louche pour Neymar (72’). Remplacé par Rafinha (90’)

Notes PSG Montpellier : Un problème de finition…

Di Maria (6/10) : L’Argentin, passeur décisif, a été très généreux sur son côté. Il a bien profité des espaces laissés par les Montpelliérains dans l’entrejeu. Il s’est rendu très disponible pour ses coéquipiers, en n’hésitant pas à rentrer dans l’axe du terrain. L’Argentin a démontré toutes ses qualités de passeur (23’). Remplacé par Draxler (88’). 15 secondes après être entré en jeu, sur son premier ballon, l’Allemand fait le break pour le PSG.

Mbappé (5/10) : L’attaquant français s’est retrouvé à de nombreuses reprises en bonne position, mais il n’est pas parvenu à se rendre décisif (5’, 28’, 34’, 53’, 66’). Malgré ce manque d’efficacité, il a créé énormément d’occasions et a mis à mal constamment les défenseurs montpelliérains. Il aurait même pu obtenir un penalty (62’)… Mais il a raté beaucoup trop d’occasions franches pour avoir plus de la moyenne. Remplacé par Icardi (88’)

Neymar (6/10) : Le Brésilien était dans tous les bons coups, ce soir. Neymar a cumulé les gestes de grande classe, à l’image de son contrôle incroyable à la 30ème minute. Le Parisien ne passe pas loin d’ouvrir le score (4’) : il trouve la barre transversale après un superbe ballon piqué. Mais à l’image de Mbappé, il a manqué de finition (72’), notamment sur son énorme face à face (66’). Il est passeur décisif pour Draxler (88’)

Nicolas PARANT

Total
8
Shares
Related Posts