Foot – Notes Montpellier / PSG (0/4) : Paris met le feu à la Mosson !

Le PSG s’impose 4 buts à 0 face à Montpellier, à la Mosson. On aura vu un gros trio Mbappé-Messi-Di Maria. Notes PSG Montpellier :
Notes Montpellier PSG
Notes Montpellier PSG

Le PSG était en déplacement à Montpellier dans le cadre de la 37e journée de Ligue 1. Paris a fait la différence très tôt dans ce match, en menant 3-0 à la demi-heure de jeu. Le trio offensif parisien s’est illustré. Notes Montpellier / PSG :

PSG (4-3-3)

Donnarumma (5/10) : Il n’a pas toujours été très serein. Il a fait 2 erreurs dans les 20 premières minutes : un mauvais dégagement (14’) et une mauvaise sortie (19’). Globalement, il n’a pas été très inquiété par les attaquants du MHSC, ce soir.

Kehrer (4/10) : Match très moyen de l’Allemand, qui a eu un début de match compliqué. Offensivement, on ne l’a absolument pas vu… Mais on sait qu’il est en difficulté à ce poste, il n’a pas du tout les caractéristiques d’un Hakimi. Remplacé par Hakimi (85′).

Marquinhos (7/10) : Il a fait plusieurs belles couvertures. Face à la vitesse de Mavididi, il ne s’est pas laissé avoir dans la profondeur. Il a été sérieux tout au long des 90 minutes. En fin de match, il fait un superbe geste défensif (87’).

Ramos (7/10) : Autoritaire dans les duels, il a bien bousculé les attaquants montpelliérains. Il a pris sa chance quelquefois devant le but (35’, 43’). Solide !

Bernat (5,5/10) : Il a été très en vue, il a mis le pied sur le ballon, mais il n’a pas apporté tant de danger que cela. Il a laissé passer quelques centres. Remplacé par Nuno Mendes (85’).

Notes Montpellier / PSG : Casper Wijnaldum…

Wijnaldum (3/10) : 15 ballons touchés pour lui à la MT (contre 63 pour Verratti et 53 pour Herrera)… Ça donne le ton ! Le Néerlandais a été absolument invisible, très mauvais, à l’image de sa saison. C’était quand même rigolo de retrouver Casper Wijnaldum, on espère que le sélectionneur des Pays-Bas n’a pas regardé le match… Remplacé par Xavi Simons (68’).

Verratti (7/10) : C’était le seul à vraiment jouer vers l’avant, au milieu. Défensivement, il a fait le boulot. Il a touché beaucoup de ballons (107). Il a été très constant toute la saison dans la performance.

Herrera (5/10) : Il n’aura pas été mauvais, mais il n’a clairement pas révolutionné le jeu du PSG, ce soir. Beaucoup de passes latérales. Globalement, c’est moyen, mais on n’en attendait pas plus ! Il a été généreux. Remplacé par Michut (68’).

Notes Montpellier / PSG : Gros trio offensif !

Di Maria (7/10) : Bon match de Di Maria, impliqué sur 2 buts. Il fait un bon mouvement sur le premier et c’est lui qui met le 3-0 en reprenant un centre au 2ème poteau. Il aurait pu inscrire un doublé (63’) mais but refusé pour un hors-jeu de Mbappé. L’Argentin a fait beaucoup d’efforts défensifs, et a ainsi récupéré plusieurs ballons haut. Irréprochable dans l’état d’esprit. Remplacé par Gassama (90′)

Messi (7,5/10) : C’était un Messi de gala, surtout en 1ère période. Il a très bien combiné avec Mbappé, ce soir, et a multiplié les passes-caviars (10’, 33’). L’Argentin a marqué 2 buts. Il a ouvert le score rapidement (6’) après un beau une-deux avec le Français, puis a doublé la mise en dribblant Bertaud (20’).

Mbappé (8,5/10) : Gros match de Mbappé, présent sur tous les buts de la soirée. Il a été un danger constant pour la défense du MHSC, avec sa prise de profondeur et son explosivité. Il est double-passeur décisif derrière pour Messi. Ses 16e et 17e assists de la saison. Il a buté plusieurs fois sur Bertaud (3’, 10’), puis il touche le poteau après la demi-heure de jeu d’un magnifique enroulé. Le 3e but de Di Maria vient encore de lui et de son centre dans la surface. Il a provoqué un pénalty avant l’heure de jeu (il aurait pu en provoquer d’autres), qu’il a transformé. A l’instar des supporters montpelliérains, il a mis le feu sur le terrain, mais dans le bon sens !

Nicolas PARANT

Total
1
Shares
Related Posts
Duckens Nazon
Read More

DUCKENS NAZON: HAITI, ANCHORED BODY

At 23 years old, Duckens Nazon already has some great football experiences in France and abroad (India, England). It was also thanks to football that he was able to discover even more the country of his parents by wearing the jersey of Haiti's national team. The Coventry striker tells us about his career, the richness of his dual nationality and his best moments with the Grenadier