Foot – Lille s’impose au courage (1-0) – Notes Lille Salzburg

Notes Lille Salzburg – Courageux, les Lillois ont arraché un précieux succès face à Salzburg. Et prennent la tête de leur groupe à une journée de la fin.
Notes Lille Salzburg
Notes Lille Salzburg

Notes Lille Salzburg – Courageux, les Lillois ont arraché un précieux succès face à Salzburg. Et prennent la tête de leur groupe à une journée de la fin.

Notes Lille Salzburg – José Fonté a été un véritable mur

Grbic (5,5/10) : Un début de match un peu hasardeux, que ce soit dans sa première sortie (9) où même ses relances. Mais, au fil du match, il s’est rassuré et a rassuré. De bonnes sorties aériennes, sobre dans ses interventions. Finalement, il n’a pas eu tant de travail que cela.

Celik (5,5/10) : Comme un peu trop souvent, il a été en difficulté sur son côté droit en première mi-temps. Des relances un peu hasardeuses. Dans l’utilisation du ballon ce n’est pas cela non plus. Mais il a su se remettre à flot en deuxième mi-temps, avec beaucoup de solidarité !

Djalo (5,5/10) : Sans être aussi tranchant que vendredi contre l’AS Monaco, il a fait le job avec sobriété et sérieux dans le premier acte. Il a été davantage en souffrance dans le début du second acte. Un peu négligent devant Adeyemi (55), une faute qui a bien failli se transformer en penalty (65). Avant de se ressaisir par la suite.

Fonte (7,5/10) : On ne l’a pas beaucoup vu, mais qu’est ce qu’il a été énorme ce soir en défense. Pour couper les trajectoires, éteindre les débuts d’incendies. Précieux dans son intervention (55), alors qu’un Autrichien était seul devant le but vide, dan son dos.

Monsieur Reinildo

Reinildo (8,(/10) : Une première mi-temps de grande qualité. Il a osé prendre son couloir, avec des montées intéressantes. Défensivement, il a été également très précieux, à l’image de son retour in-extremis (9). Il a bien contenu les Autrichiens à gauche, qui se sont heurtés sur lui. Il a été au four il a été au moulin, il a écœuré Salzburg a lui tout seul. Une immense masterclass !

Weah (6/10) : Il a d’abord été un peu maladroit ! Avant se libérer et de poser pas mal de problèmes à la défense de Salzburg. Il concède une faute dangereuse (67) sur laquelle il écope un avertissement. Il faut également saluer ses efforts défensif, y compris à la perte de balle. Il sort remplacé par Yazici (84).

Sanches (4,5/10) : Le milieu de terrain portugais a perdu pas mal de ballonS et est celui qui a sans doute le plus subi l’énorme pressing autrichien. On avait l’impression qu’il n’arrivait pas à redonner d’air à son équipe. Un peu mieux quand les Lillois ont été mieux. Mais une première mi-temps insuffisante. Et un second acte guère mieux, où il a souffert dans le duel tout comme ballon au pied. Il a quand même su réveiller sa qualité de passe pour Bamba (74). Il frappe au dessus juste dans la foulée.

Xeka (5,5/10) : Dans le combat il a été présent. Mais dans l’utilisation du ballon, cela a été beaucoup plus compliqué. D’autant que lui aussi a subi la forte pression des Autrichiens. Il a souffert au fil des minutes, où on l’a senti émoussé physiquement. Avant, lui aussi de reprendre de la vigueur !

Notes Lille Salzburg – Bamba précieux mais stupide

Bamba (7/10) : Il a connu dix premières minutes assez compliquées, quand le pressing autrichien était à son sommet. Il s’est d’abord illustré en se contentant de miettes, avant que son jeu ne prenne davantage de volume. A la récupération et à la relance il a mis son équipe dans l’avancée. Son influence a considérablement diminué en seconde période. Lille n’ayant quasiment plus le ballon. Pourtant, il est tout proche du 2-0 (74). Il écope d’un carton jaune tellement stupide qui le prive du dernier match à Wolfsburg.

David (6,5/10) : Très discret en début de match, il a souvent joué en une touche de balle. Mais il surfe sur une énorme confiance, en atteste son ouverture du score. Où il enchaîne contrôle/frappe avec une belle spontanéité. Comme en première mi-temps, il a été discret, mais a fait les efforts défensifs. Remplacé par Lihadji (90+3).

Yilmaz (4/10) : Beaucoup de ballons perdu dont un qui coute le jaune à Djalo. Il rate totalement sa reprise sur le beau centre de Bamba (27). Pourtant, avec la rage qu’on lui connait et un peu de réussite, il trouve David pour l’ouverture du score (31). Encore maladroit par la suite. Un beau coup franc (50). De la volonté c’est indéniable, mais un vrai manque de tranchant. Remplacé par Onana (70). Dont son entrée a fait énormément de bien au Lillois. Il a apporté beaucoup de percussions.

Etienne GOURSAUD

Total
17
Shares
Related Posts