Foot – L’élimination française à l’Euro : l’échec de Deschamps ?

Hier, les Bleus se sont inclinés face aux Suisses, aux tirs au but, et sortent prématurément de cet Euro 2020. Si Didier Deschamps « assume ses responsabilités », revoyons de plus près les erreurs tactiques du sélectionneur de l’Équipe de France.
Deschamps Euro
Deschamps Euro

Hier, les Bleus se sont inclinés face aux Suisses, aux tirs au but, et sortent prématurément de cet Euro 2020. Les Bleus ont raté leur compétition. Si Didier Deschamps « assume ses responsabilités », revoyons de plus près les erreurs tactiques du sélectionneur de l’Équipe de France.

Un 3-5-2 abandonné rapidement par Deschamps !

Didier Deschamps a travaillé pendant plusieurs jours sur un dispositif à 3 défenseurs avec Varane, Lenglet et Kimpembe, en complément d’Adrien Rabiot et Benjamin Pavard sur les côtés. Mais au vu du scénario catastrophique que prenait ce match, et au vu de la pauvreté du niveau de l’Équipe de France défensivement et offensivement dans la première demi-heure, Deschamps a fait marche arrière et a changé de dispositif 10 minutes avant la pause, avec un Kimpembe sur le côté gauche et un Rabiot positionné plus haut sur le terrain. Ce revirement tactique prouve que Didier Deschamps s’est trompé… On peut au moins saluer le fait qu’il s’en soit rendu compte.

La France en 4-2-3-1, après la pause, avec Coman à gauche n’avait rien à voir avec celle de la 1ère mi-temps ! Avec ce système, la France s’est créée des occasions et a donné du plaisir aux spectateurs. Quel dommage de ne pas avoir eu 2 mi-temps comme la 2nde

Clément Lenglet : la mauvaise surprise du chef

Didier Deschamps à titulariser le défenseur de Barcelone pour la 1ère fois face aux Suisses, et ce choix ne s’est pas avéré payant. Lenglet a eu beaucoup de mal à s’imposer dans cette rencontre ! On le voit se faire manger totalement dans les airs par Seferovic, lors de l’ouverture du score. Le défenseur ne saute pas pour gêner l’attaquant suisse, au contraire… Le buteur de Benfica était comme dans un fauteuil pour placer sa tête mettre son équipe sur les bons rails. Lenglet est remplacé à la mi-temps par Deschamps, qui a estimé qu’il n’était pas à la hauteur de ce qu’il attendait.

Lorsque l’on voit un Aymeric Laporte titulaire avec les Espagnols, et qui goûtera aux quarts de finale face aux Suisses, on peut se demander si les choix de Deschamps concernant les centraux étaient les bons.

Panne d’arrière gauche : un problème de liste pour Deschamps ?

Depuis la 50ème minute du match contre le Portugal, l’Équipe de France se retrouve dépourvue d’arrière gauche ! Ironie du sort quand l’on sait que tous les supporters français souhaitaient voir un Théo Hernandez, qui rayonne avec le Milan AC, apparaître dans la liste du sélectionneur.

On peut se demander également pourquoi avoir insérer le défenseur lyonnais, Léo Dubois, dans la liste des 26, si Didier Deschamps ne souhaitait pas lui donner la moindre petite minute de jeu, alors que les latéraux droits ont été catastrophiques tout au long de la compétition et que le côté gauche était dépourvu de défenseur de formation…

Le changement Sissoko – Griezmann à la 88ème minute…

Deschamps sort l’une de ses pièces maîtresses, Antoine Griezmann, à quelques minutes de la fin du temps réglementaire. Si le coach des Bleus souhaitait « bétonner », on se demande pourquoi sortir un joueur comme Griezmann qui fait toujours énormément de replis défensifs à chaque match, et même quand ces derniers traînent en longueur. L’attaquant barcelonais est également un maître de la conservation du ballon dans les petits espaces, ce qui est parfait pour gérer une fin de match lorsque les adversaires commencent à presser à tout va. En sortant Griezmann, Deschamps s’est malheureusement tiré une balle dans le pied pour la suite du match (même si personne ne pensait que la Suisse allait revenir de cette façon à la dernière minute), en prolongations et même pour les penaltys, que Griezmann avait merveilleusement bien tiré lors de la Coupe du Monde 2018.

Moussa Sissoko, quant à lui, n’a pas brillé plus que cela dans les prolongations. Alors, à postériori, ce choix ne s’est pas avéré payant. L’attaquant barcelonais, cadre des Bleus, n’était pas nécessairement le joueur qu’il fallait remplacer à ce moment du match…

Coman refuse de sortir…

Le sélectionneur des Bleus n’avait pas, hier soir, la sérénité qui le caractérise. En prolongations, Deschamps a voulu faire remplacer Coman à de nombreuses reprises, lui qui semblait s’être blessé à la cuisse, pour faire entrer Marcus Thuram à la place… Mais l’attaquant du Bayern Munich a refusé de sortir, et une altercation entre lui et le sélectionneur a même éclaté à la MT des prolongations. A la fin de la pause, Coman était toujours sur le terrain… Il est finalement sorti à la 111ème minute.

Cet épisode « Coman » est significatif du match de Deschamps qui a perdu le fil du match et qui n’est pas parvenu à faire entendre son discours à ses joueurs. L’état d’esprit est capital pour Didier Deschamps, et on peut douter du fait qu’il soit satisfait de tous ses joueurs sur ce point. Ce manque de sérénité s’est fait ressentir sur les joueurs, trop « fébriles » en fin de match, et qui ne sont pas parvenus à empêcher les Suisses de remonter le score dans les derniers instants.

La préparation des joueurs de l’Equipe de France ?

Un point qui ne découle pas forcément de ce match en particulier, mais qui est très impactant pour les Bleus depuis le début de la compétition, c’est le nombre de blessés dans cette Equipe de France. Si Deschamps n’en est pas directement responsable, on se demande toujours si ce genre « d’hécatombe » est juste le fruit du hasard ? Dembélé, Coman, Lemar, Koundé, Hernandez, Lucas Digne, ainsi que Benzema sorti prématurément en prolongations… Tous ont déjà quitté le terrain ou ont été indisponible durant cet Euro. Et en ajoutant Thomas Lemar, qui avait inquiété les Français après un coup subi à l’entraînement. Peut-être que la préparation n’était pas optimale pour certains joueurs ? La question est posée…

Nicolas PARANT

Total
1
Shares
Related Posts