Foot – Le PSG accroché au Benfica (1-1) – Notes Benfica PSG

Notes Benfica PSG – Le PSG n’a pas su faire la différence, malgré le but sublime de Lionel Messi (1-1). Premiers points perdus cette année.
Notes Benfica PSG

Notes Benfica PSG – Le PSG n’a pas su faire la différence, malgré le but sublime de Lionel Messi (1-1). Premiers points perdus cette année.

Crédit : DR

Notes Benfica PSG – La muraille Donnarumma

Gianluigi Donnarumma (8/10) : L’importance des arrêts. D’abord pour empêcher l’ouverture du score, devant Ramos (8) et Neres (18). Puis auteur d’une parade “bouffonnesque” devant Silva pour empêcher l’égalisation. Il ne pourra cependant rien sur l’égalisation des Portugais. Et a connu une deuxième mi-temps bien plus tranquille. Mais il sort un nouveau miracle sur Silva (82)

Sergio Ramos (3/10) : A vrai dire, on a du mal à reconnaitre le Ramos du Real Madrid. Certes, cette année, il enchaîne les matchs. Mais que de prestations plus que moyennes. Il a encor été très fébrile sur ses relances courtes avec des pertes de balle dangereuses ! Défensivement, ce n’est pas non plus la panacée ! Dominé par exemple par Silva (82) sur une énorme occasion du Benfica. Il va falloir un plus grand Ramos pour que le PSG puisse aller loin en Ligue des Champions.

Marquinhos (4/10) : Définitivement, il semble y avoir un avant et un après Real Madrid pour le capitaine du PSG. Encore pas exempt de tout reproche ce soir. D’entrée de match, il laisse filer dans son dos Ramos (8). Et son placement n’est pas incroyable, avec ce ballon qui le lobe, sur le but Lisboète. Où est-tu Marquinhos, roc du PSG en C1.

Danilo Pereira (6/10) : Il laisse filer dans son dos Neres, un peu lent (18), mais se reprend dans la foulée, fautif sur le but, où il est surtout plus malheureux que fautif. Malgré tout, on peut noter quelques belles interventions pour éteindre des débuts de feu . Une deuxième mi-temps plus tête cadrée (56).

Numo Mendes solide et malheureux

Numo Mendes (7/10) : Pour ceux qui en doutaient encore, le Portugais a montré qu’il savait défendre ! Que de retours défensifs, parfois plus que précieux, pour venir palier une charnière centrale un peu en perdition. Un apport moindre qu’à son habitude ce soir. Mais cela reste encore une fois un gros match. Malheureusement sorti sur blessure (67) et remplacé par Juan Bernat.

Achraf Hakimi (4/10) : Le Marocain pourra avoir des regrets ce soir. Il est fautif sur l’égalisation ou il laisse trop de libertés au centreur. A l’image de quelques largesses défensives ce soir. Surtout, il s’est procuré deux grosses occasions qu’il n’a pas su convertir (49, 61). Il a manqué de précision dans les deux zones dangereuses.

Marco Verratti (6/10) : Pendant quinze minutes, on n’a pas reconnu le Marco Verratti de la Ligue des Champions. Dominé physiquement et en peine pour ressortir les ballons. Ensuite, il est revenu dans son registre classique, avec le jeu qui gravite autour de lui ! Pas son meilleur match, mais une importance encore une fois indiscutable.

Vitinha (6/10) : Comme Marco Verratti, il a souffert pendant 20 minutes avant de sortir la tète de l’eau. Avec une frappe cadrée (32). Il a récupéré bon nombre de ballons et distillé quelques bonnes passes.

Notes Benfica PSG – Et pourtant, Messi avait trouvé la lumière

Lionel Messi (7/10) : Une perte de balle qui amène la frappe lointaine de Ramos (14), comme seule vraie erreur. Mais c’est lui, sur la première occasion du PSG, qui ouvre le score d’une frappe sublime ! Un grand joueur qui débloque les situations d’un coup de génie. Globalement, c’est lui qui a fait le jeu du PSG ce soir dans un rôle de 10 qui lui va à merveille. Allez, on peut regretter ce contrôle trop long (80). Remplacé par Sarabia (81).

Neymar (5,5/10) : Décisif de la meilleur et de la pire des manière ce soir. Il trouve Messi sur l’ouverture du score de l’Argentin, soignant encore ses stats de la saison. Mais c’est sa perte de balle amène le but de Benfica. Tout proche du but de ce début de C1, avec son ciseau trouve la barre, sur une frappe repoussée d’Hakimi (49). Coup franc cadré également (55). A l’image d’une deuxième mi-temps où il a été plus en jambes.

Kylian Mbappé (4/10) : Un match globalement trop discret du Français qui n’a que peu pesé sur la rencontre. Peu précis dans ses passes en début de match. Il est cependant à l’origine du premier but parisien. Et a montré que sur des éclairs, il pouvait créer le danger, à l’image de sa frappe est magnifiquement détournée par le portier adverse (69). Malgré tout, c’est trop peu et il a souffert de la comparaison avec ses partenaires de devant !

Total
1
Shares
Related Posts