Foot – Le bilan après le premier quart de la Ligue 1

Ligue 1 bilan – Après un premier quart de championnat, les premières tendances commencent déjà à se dégager. On fait le point.
Ligue 1 bilan - Après un premier quart de championnat, les premières tendances commencent déjà à se dégager. On fait le point.
Ligue 1 bilan – Après un premier quart de championnat, les premières tendances commencent déjà à se dégager. On fait le point.

Ligue 1 bilan – Après un premier quart de championnat, les premières tendances commencent déjà à se dégager. On fait le point.

Personne pour concurrencer le PSG

Après neuf journées, le PSG et malgré sa défaite ce week-end contre Rennes (2-0) s’est déjà envolé dans cette Ligue 1 version 2021-2022. Les Parisiens totalisent huit victoires pour une défaite, dont des victoires contre Lyon (2-1). Sans être vraiment impressionnants, les coéquipiers de Lionel Messi font le travail et possèdent déjà 6 points d’avance sur son surprenant dauphin Lensois. Nice possède un match en moins et si les Niçois venaient à s’imposer à Troyes contre Marseille, ils pourraient revenir à 5 points. Déjà un gros gouffre.

La faute aussi à un début poussif des équipes qui ont concurrencé et même dominé le PSG l’an passé. Le champion de France lillois a connu un démarrage laborieux. Si cela va mieux désormais pour les hommes de Jocelyn Gourvennec, avec une victoire référence contre l’OM (2-0), ils sont déjà à 10 points de Paris. Tout comme Monaco, dont le début de saison n’a pas été beaucoup plus brillant que pour Lille. Lyon a aussi connu un début de saison compliqué avant de se reprendre. Mais les Lyonnais marquent de nouveau le pas et sont eux à 11 points de Paris, dont ils n’ont pu ramener un point lors du choc au sommet. Marseille avait bien débuté, mais les Marseillais coincent depuis trois matchs. La coupe d’Europe commence déjà à laisser des traces.

Bilan Ligue 1 – Il faudra sans doute moins de 38 points pour se maintenir

La barre mythique, chère à Guy Roux, des 42 points pour se maintenir, ne devrait pas concerner les clubs de Ligue 1 cette année. En effet, cinq clubs (Saint-Etienne, Brest, Metz, Troyes et Bordeaux) tournent actuellement à moins d’un point par match. La bagarre pour le maintien risque de faire rage, mais à des sphères moins hautes qu’à l’accoutumée, preuve de l’écart qui se creuse entre les meilleures et les moins bonnes équipes de ce championnat de France.

Pour rappel, Brest 17e l’an passé totalisait 41 points, Monaco 37 points en 2019, Lille 38 en 2018. Cette année, sauf réveil du bas de tableau, cela devrait se jouer à beaucoup moins que cela.

Une Ligue 1 très offensive.

Le bilan offensif et spectacle de ce début de championnat est excellent. Avec respectivement 26, 34, 27, 31, 28, 25, 31, 30, 25 buts lors des 9 premières journées, on tourne actuellement à une moyenne record de 2,86 buts par match. Le spectacle se ressent grâce à des philosophies de certains coachs qui ont fait beaucoup de bien à la Ligue 1. Des buts et très peu de 0-0, seulement trois depuis le début de saison et aucune journée avec plus d’un 0-0 ! Le championnat de France, souvent réputé fermé et défensif, voire ennuyeux, nous propose son lot de spectacle et de rebondissements. Les chocs ne dérogent pas à la règle, avec un 2-2 entre l’OM et Bordeaux, un 0-4 entre Lille et Nice, un 2-1 entre le PSG et Lyon.

Bilan Ligue 1 – Quelques belles surprises

Lens à la 2 e place, Angers à la 4e et même Nantes dans la première moitié de tableau. La Ligue 1, comme à chaque saison, révèle son lot de surprises. Alors pour les Lensois, cela en est qu’une demie. Déjà à la bagarre pour les places européennes l’an passé, alors qu’ils étaient promus, les hommes de Franck Haise, ils ne font que confirmer le bien qu’on pensait d’eux. Habitués à jouer les places européennes, jusqu’à la terrible relégation en 2008. Est-ce que les Lensois ne seraient pas tout simplement en train de retrouver leurs anciens galons ? La victoire à domicile (1-0) contre le champion de France Lillois conjugué à la victoire 3-2 au Vélodrome contre l’OM, semble aller dans ce sens

Pour Angers, l’arrivée de Gérald Baticle a insufflé quelque chose d’intéressant. 4e avec 16 points, ils se sont offerts le scalp de Lyon (3-0) puis ont résisté à l’OM (0-0). Des résultats références, un jeu beaucoup plus séduisant que par le passé. Incontestablement Angers mérite sa place depuis le début de saison. 9e avec 13 points, Nantes surfe sur la dynamique de la fin de saison dernière où le maintien avait été obtenu presque miraculeusement. Les hommes d’Antoine Kombouaré, avec des moyens limités, font honneur à leur maillot et se battent et ont fait quelques coups d’éclats, comme la victoire 4-1, sur la pelouse d’Angers.

Etienne GOURSAUD

Total
32
Shares
Related Posts