Foot – “1000 euros je te suc*” : Romain Molina dénonce le chantage sexuel dans l’arbitrage français

Romain Molina a publié une nouvelle enquête dénonçant le harcèlement et le chantage sexuel (sur mineur) présent dans l’arbitrage français.
Harcèlement et chantage sexuel sur mineur : Romain Molina balance les dessous de l'arbitrage français
Harcèlement et chantage sexuel sur mineur : Romain Molina balance les dessous de l’arbitrage français

Romain Molina vient de balancer une nouvelle bombe ! Après son enquête sur la FFF et Noël le Graët, diffusée par le média Josimar, le journaliste d’investigation s’est penché sur le cas de Daniel Galletti, ancien président de la Commission Régionale de l’Arbitrage de la région Île-de-France. Ce dernier a harcelé plusieurs jeunes arbitres mineurs en leur proposant des faveurs sexuelles, en échange de pistons et de bonnes notes dans les rapports d’arbitrage.

Des SMS terrifiants !

Romain Molina a récupéré plusieurs SMS envoyés par Daniel Galletti à un jeune arbitre de 16 ans. Des messages dans lesquelles le patron de l’arbitrage parisien lui demandait des faveurs sexuelles contre de l’argent : « Tu la montres 600 Paypal. 1000 je te vide », « Ok pour t’aider si branle ou pipe ? », « Tu viens chez moi, tu te branles et tu repars ».

Les témoignages sont également accablants. Une première victime de M. Galetti a confié à Josimar : « C’était bien connu. Il a soigneusement choisi les arbitres qu’il pourrait essayer d’entraîner dans son jeu. Si vous mordiez à l’hameçon, il commencerait à vous proposer des trucs. En tant qu’arbitre, vous voulez siffler de grands matchs. Pour cela, il faut de bonnes notes. Galletti pourrait nous en fournir, ainsi que des recommandations pour aller plus haut. Mais c’était sous conditions… »

D’autres victimes ont ajouté quelques détails sordides : « Il adorait quand ton pénis était sans poil. Il était fou, c’est honnêtement un pauvre gars. Lorsque nous avions terminé notre match, il adorait rester pour nous voir sous la douche. C’était très inconfortable. »

Ce chantage et harcèlement sexuel sur mineurs a amené la FFF a licencié Daniel Galletti. Mais, comme d’habitude (selon Molina), toujours en catimini : sans en donner les raisons, et sans signaler l’affaire au procureur comme elle en a l’obligation. Un manque de professionnalisme très gênant…

Total
6
Shares
Related Posts