EXTRATERRIEN 112 Alice Finot – La Self Made Woman de l’Athlétisme Français 🇫🇷

Nouvel épisode du podcast extraterrien. C’est Alice Finot, vice-championne d’Europe du 3000 m à Torun qui est interviewé cette semaine.
Alice Finot vu par le podcast extraterrien
Alice Finot vu par le podcast extraterrien

Nouvel épisode du podcast extraterrien. C’est Alice Finot, vice-championne d’Europe du 3000 m à Torun qui est interviewé cette semaine. Podcast réalisé début septembre au moment de la reprise pour l’athlète licenciée à Bordeaux Athlétisme.

Je souhaitais appeler cet épisode “Le revers de la médaille”.

Car après avoir arraché une médaille d’argent à Torun sur 3000m sur une course et un finish magnifique, Alice Finot a enchaîné quelques galères. Sans vous spoiler l’épisode, Alice a fait face à des détracteurs, des interviews douteuses, et une blessure qui l’a privée des Jeux Olympiques de Tokyo. Victime de périostites à répétition elle n’a pas pu mettre à profit ses progrès de l’hiver pour elle qui aurait eu le potentiel d’entrer en finale olympique sur 3000 m steeple. Voire mieux. Elle a préféré ne pas prendre trop de risques malgré le rêve de Tokyo 2020. 

Mais cela aurait été faire de l’ombre au superbe parcours d’Alice. Qui a énormément progressé en 2020-2021 sur différentes distances à l’âge de 30 ans. Passant de 9’23 à 8’46 sur le 300m en 2021, au terme d’une incroyable finale européenne cet hiver à Torun, où elle a surpris beaucoup de monde, en allant chercher au courage sa médaille d’argent. 

Arrivée sur le tard dans le haut niveau, elle a mis toutes ses chances de son côté pour construire son projet sportif, seule (mais bien entourée), depuis Vigo ou elle habite en Espagne. Elle parle de son aventure en Espagne, de ses entraînements là-bas. Mais aussi de toutes les critiques qui ont suivi sa médaille européenne, avec certains soupçons sans preuves. 

Credit photo : Dr

Le dernier podcast extraterrien avec Florent Pietrus ici

Total
23
Shares
Related Posts
Read More

EXTRATERRIEN #30 ALEXIS HANQUINQUANT – LE PARA-TRIATHLÈTE QUI RAFLE TOUT

Alors qu'Alexis Hanquinquant est encore très jeune (et déjà champion de France de full contact), il subit un grave accident de travail et perd l'usage de sa jambe. Pour se relever, il cherche un sport "le plus difficile possible" et tombe sur le triathlon. Quelques années plus tard, il est 3 fois champion du monde et s'envole pour les Jeux Paralympiques à Tokyo en 2020.