Dean-Nick Allen - Athlète, Bobeur

Equipe de France athlétisme, Pousseur bobsleigh à 4 : #NCAA Nice #Rasta Rockett #Guyane

QUICK QUESTIONS : DEAN-NICK ALLEN

Voici nos Quick Questions, un méli-mélo de questions décalées pour mieux connaître vos athlètes préférés. Cette semaine, c’est au tour de Dean-Nick qui poursuit le rêve de participer aux olympiades d’hiver (catégorie bobsleigh) et d’été (catégorie lancer du disque).

Retrouvez la première partie de sa chronique consacrée à sa quête de participer aux prochains Jeux Olympique d’hiver de Pyeongchang ici.

 

Ton athlète préféré durant ton enfance ?

Ma tante et ma mère. J’ai un super souvenir de ma tante participant au Championnat de France élite, j’étais fasciné par l’ambiance et ce stade rempli.

Ton meilleur ami dans le sport ?

J’ai un petit groupe d’amis avec Djouhan Lolasson (disque), Pierre Martin (javelot), Frédéric Dagee (poids) et Teddy Tamgho (triple saut). Teddy m’a beaucoup influencé par son mental d’acier et par sa générosité.

Ton contact le plus connu dans ton téléphone ?

Teddy Tamgho, je pense.

Ton rituel d’avant compétition ?

Peu importe où je suis, j’appelle toujours ma mère avant une épreuve et je lui demande le mot magique, que je ne peux pas vous dire bien évidemment.

Alors que Dean-Nick Allen poursuit sa préparation pour la saison bobsleigh, il vient de finir troisième des derniers championnats de France de lancer de disque.

Le pire rituel que tu as vu d’un autre athlète ?

Certains gardent le même caleçon pour chaque compétition. Propre, bien sûr (rires).

Ton meilleur souvenir ?

Lors des championnats de France élite 2015, j’étais encore Espoir et j’avais passé une mauvaise année avec des blessures, perte de poids… Finalement, je fus le dernier qualifié en finale et je finis vice-champion de France à la surprise générale.

La chose la plus marrante que tu as vue dans un stade ?

Voir mon petit cousin faire la mascotte (un aigle) de notre club à Nice, lors d’une compétition.

Le conseil que tu donnerais au jeune Dean-Nick Allen.

Ne change pas, et crois plus en toi.

Si tu avais quelque chose à changer chez toi ?

J’aimerais avoir de plus gros mollets, ils sont assez fins pour ma corpulence. Limite ça me gêne (rires).

N’hésitez pas à aider Dean-Nick en participant à sa cagnotte Leetchi

LEETCHI DEAN-NICK ALLEN