Cyclisme – Peter Sagan : “Briller sur les classiques de printemps”

Peter Sagan, recrue phare de la TotalEnergies, se montre ambitieux chez nos confrères de l’Equipe, au moment d’aborder la saison 2022. Et refuse de parler de préretraite.
Peter Sagan, recrue phare de la TotalEnergies, se montre ambitieux chez nos confrères de l'Equipe, au moment d'aborder la saison 2022. Et refuse de parler de préretraite.
Peter Sagan, recrue phare de la TotalEnergies, se montre ambitieux chez nos confrères de l’Equipe, au moment d’aborder la saison 2022. Et refuse de parler de préretraite.

Peter Sagan, recrue phare de la TotalEnergies, se montre ambitieux chez nos confrères de l’Equipe, au moment d’aborder la saison 2022. Et refuse de parler de préretraite.

Crédit : DR

Ne lui parlez surtout pas de préretraite ! Peter Sagan se montre ambitieux au moment d’aborder la saison 2022 sous ses nouvelles couleurs. Pour la première fois de sa carrière, le Slovaque va évoluer à l’échelon Continental Pro, au sein de la formation française Total Energies, après avoir évolué toute sa carrière en World Tour. Malgré une présence depuis 2010 chez les pros à 19 ans, Peter Sagan reste relativement jeune (31 ans) et peut encore briller pendant quelques années. Il ne veut surtout pas entendre parler de préretraite dans une formation qui a engagé des stars ces dernières années (Terpstra, Boasson Hagen), sans le résultat escompté.

Il va falloir courir ensemble, pour apprendre à se connaître“, confie le Slovaque, leader d’une équipe qui peut nourrir pas mal d’ambitions, notamment sur les classiques Flandriennes, autour de Peter Sagan et d’Anthony Turgis, qui a brillé ces deux dernières saisons. Mais aussi autour des recrues Daniel Oss et Maciej Bodnar, équipiers de toujours de Peter Sagan et solides lieutenants dans les courses difficiles. Habitué à gagner tôt et beaucoup, la recrue de TotalEnergies a moins gagné ces dernières saison, avec uniquement deux succès en World Tour. Peut-il retrouver son côté prolifique, qui a émerveillé les suiveurs durant toutes ces années ? Il totalise 117 victoires en pro. Loin encore des 154 succès de Mark Cavendish.

“J’ai bien conscience que l’équipe m’a recruté pour marquer des points, intégrer le World Tour. Je crois qu’on peut très bien réussir sur les classiques Flandriennes car il y a déjà un bon groupe autour d’Anthony Turgis”

Peter Sagan à l’Equipe

Alors, peut-il réussir au sein de sa nouvelle formation ? Ce sera à suivre !

Total
12
Shares
Related Posts