Cyclisme – Cédric Vasseur très déçu par Elia Viviani

Cédric Vasseur estime qu’Elia Viviani n’a pas eu le rendement espéré lors de son passage chez Cofidis (2019 et 2020)
Cédric Vasseur estime qu'Elia Viviani n'a pas eu le rendement espéré lors de son passage chez Cofidis (2019 et 2020)
Cédric Vasseur estime qu’Elia Viviani n’a pas eu le rendement espéré lors de son passage chez Cofidis (2019 et 2020)

Cédric Vasseur estime qu’Elia Viviani n’a pas eu le rendement espéré lors de son passage chez Cofidis (2019 et 2020)

Crédit DR

Cédric Vasseur sort la sulfateuse. Le directeur sportif de Cofidis, habitué à beaucoup protéger ses coureurs, s’est montré très dur ce matin, dans les colonnes de l’équipe, avec un de ses anciens pensionnaires, le sprinteur italien Elia Viviani, parti cet hiver du côté de la Ineos, dont il a déjà porté les couleurs par le passé. “Sur le plan sportif, Elia Viviani a été un échec“, concède le manager de la Cofidis ! Annoncée comme la recrue star de la Cofidis, Elia Viviani a permis d’augmenter la reconnaissance de l’équipe française.

Mais sur le plan sportif, oui le bilan est décevant. Aucune victoire en 2020 et cinq victoires en 2021 mais sur des courses plus “mineures” sur le calendrier. A savoir le 2 étapes du Tour Poitou-Charentes, Cholet-Pays de Loire et 2 étapes de l’Adriatica Ionica Race (course disputée sous les couleurs italiennes de surcroît). Résultat, le nombre de points marqué a été bien en-deçà de ce qu’avait espéré la formation nordiste. En cause aussi, un certain relâchement pendant le confinement et une condition physique moyenne sur le Tour 2020.

“On l’a retrouvé au départ du Tour de France 2020 avec une bonne petite bedaine. Evidemment ça n’a pas marché”

Cédric Vasseur à propos d’Elia Viviani

Cofidis aborde la saison 2022 avec ambition, malgré la perte de Viviani et Christophe Laporte, ce dernier parti à la Jumbo-Visma. Et avec Cédric Vasseur en manager.

Total
11
Shares
Related Posts