Mélina Robert-Michon revient au travers de photos marquantes sur son stage en Afrique du Sud.


Anastore.com

Il n’était pas possible pour moi de partir un mois en stage loin de ma famille, alors ils sont venus une quinzaine de jours avec moi. Ce projet olympique est le notre, une aventure familiale.


Plus de 20 ans de collaboration avec mon coach, nous avons tout connus échecs comme réussite mais nous avons toujours su rebondir !


L’avantage de ce stage c’est de pouvoir travailler techniquement dans des conditions climatiques bien plus clémentes qu’en France !


J’ai eu le plaisir, lors de ce stage, de partager mes séances techniques avec un groupe d’une dizaine de lanceurs étrangers : norvégiens, anglais, suédois, estoniens et le meilleur performeur mondial 2019, le suédois Daniel Stahl.


Où que je me trouve en 2020, mon regard est fixé sur Tokyo!!!

MÉLINA