Athlé – Titres et minima en vue sur les France Elite à Miramas

France Elite Athlé – Les meilleurs français se donnent rendez-vous ce week-end à Miramas pour les championnats de France Elite.
France Elite Athle
Aurore Fleury favorite sur le 1500 m !

France Elite Athlé – Les meilleurs français se donnent rendez-vous ce week-end à Miramas pour les championnats de France Elite.

Crédit : Aurore Fleury

Jimmy Vicaut contre Jeff Erius sur 60 m

L’expérience (1992) contre la jeunesse (2004). Douze ans séparent Jimmy Vicaut, recordman de France du 100 m (9”86) et Jeff Erius, recordman de France juniors du 60 m (6”64) et recordman d’Europe cadets du 100 m. Les deux se retrouvent sur le 60 m pour un beau duel ! Jimmy Vicaut s’est rassuré en réalisant un beau 6”59 cet hiver tandis que Jeff Erius impressionne à chaque sortie. Est-ce que l’expérience va être respectée ou est-ce que la fougue de la jeunesse triomphera ?

France Elite Athle – Gémina Joseph en quête de repères sur 200 m

Si la favorite de la course reste la jeune Gémina Joseph, elle n’a pas encore de repères sur la distance en salle cet hiver. Mais a couru deux fois en extérieur. Un 23”75 le 29 janvier et un 23”48 le 5 février. A distance respectable de son record personnel (22”77). Mais la Guyanaise a montré de beaux gages de forme cet hiver. Avec de belles sorties sur 60 m et un record porté à 7”33. Aligné sur la ligne droite elle possède la meilleure marque et devra se méfier de Mallory Leconte, juste un centième derrière elle.

Sur le tour de piste, c’est Elise Trynkler qui a la meilleure marque (23”53). Mais attention à Sokhna Lacoste, qui n’a pas couru de 200 m de l’hiver, mais qui vient de réaliser le record de France Espoirs du 400 m (52”79). Elle possède un record en salle à 23”69 et est en forme. Comme sur le 60 m, on devrait retrouver une belle bataille de la jeunesse !

Amandine Brossier un peu seule sur 400 m

En l’absence de Sokhna Lacoste qui privilégie le 200 m, Amandine Brossier, la leader de la discipline en France se retrouve seule. Elle ne devrait pas avoir de problèmes à conserver son titre. On sera attentif au chrono. Et les 52”30 synonymes de minima pour les mondiaux de Belgrade. On regardera aussi le duel entre Laurine Xailly, Marjorie Veyssière et Camille Seri, trois femmes qui ont battus leur record personnel cet hiver et qui vont se livrer une belle bataille pour monter sur la boite !

France Elite Athlé – Quatre pour la victoire sur le 400 m !

On a eu un grand duel lors des France Espoirs, entre le recordman de France Espoirs Ludovic Ouceni (46”40) et David Sombe (46”83 cette saison). Qui a tourné à l’avantage de ce dernier. Les deux Espoirs se retrouvent ce week-end mais ne seront pas seuls. Ils devront compter sur la présence de Gilles Biron (46”60) et de Jimy Soudril (46”94). En l’absence de Thomas Jordier, tenant du titre, le double tour de piste promet tout de même d’être somptueux, avec quatre hommes en une demi-seconde. Il faudra envoyer dès les séries, pour avoir le meilleur couloir possible en finale.

Aurore Fleury et Alexa Lemitre ont de la marge

Malgré quelques soucis ces derniers jours, dont elle en a évoqué les causes sur Instagram, Aurore Fleury reste la grande favorite du 1500 m. Avec son record porté à 4’07”09 (à 9 centièmes seulement des minima), elle possède plus de 10 secondes d’avance sur Manon Fage, sa plus proche concurrente. Alexa Lemitre sera aussi alignée sur le 1500 m, dans un week-end qui promet d’être dense pour elle. Car elle sera également alignée sur le 3000 m, distance ou elle a brisé la barrière des 9 minutes cet hiver (8’57”97). Distance où on sera également attentif aux prestations de Leila Hadji et Margaux Sieracki qui ont toutes deux également pulvérisé leurs records personnels.

France Elite Athle – Ce qui ne sera pas le cas des hommes sur 1500 m

D’Azzedine Habz, le nouveau recordman de France du 2000 m à Arthur Gervais 6e, il n’y a que deux secondes qui les séparent, dans un 1500 m qui, comme souvent ces dernières années, promet beaucoup de spectacle ! Baptiste Mischler (3’39”61), Flavien Szot (3’40”78), Benoit Campion (3’41”38) et Yani Khelaf (3’41″52) vont tous avoir leur mot à dire sur la course. Va t’on assister à une course rapide et usante ou alors à une course tactique avec un gros emballage à la fin ? Seuls les protagonistes auront la clé. Cela promet une course folle et incertaine. Et de belles surprises peuvent arriver, avec certains coureurs qui n’auront strictement rien à perdre.

Un duel Samba-Mayela / Bapté sur le 60 m haies.

Les deux jeunes femmes avaient enflammé la course l’an passé. Et à la surprise générale, Laetitia Bapté avait dominé Cyrena Samba-Mayela. Cette année, la donne a un peu changé. Car la jeune protégée de Teddy Tamgho a porté son record à 7”84, record de France Espoirs. Laetitia Bapté n’a pas encore retrouvé l’aisance de son record (7”93). Mais possède une grosse densité de performance entre 8”00 et 8”09, ce qui laisse à penser que le chrono pourrait descendre sur les terres de ses exploits l’an passé.

Derrière, la bataille sera rude pour la finale et la médaille de bronze. Avec 7 filles en seulement 13 centièmes, tout peut se passer le jour J ! Sacha Alessandrini reste tout de même la mieux placée.

France Elite Athlé – Et un autre entre Martinot-Lagarde et Belocian

Pour la première fois depuis bien longtemps, Pascal Martinot-Lagarde a pu faire une saison en salle sans aucun pépins ! Et comme par hasard, le chrono s’en ressent. Le 5e des JO 2020 sur 110 m haies réalise une magnifique saison hivernale. Avec une performance de pointe en 7”46, à un centième de son record personnel. Mais aussi une belle densité de performances sous les 7”60. Il aborde la compétition en favori face au tenant du titre Wilhem Belocian. Le champion d’Europe indoor 2021 n’est pas si mal (7”51), mais n’a pas encore retrouvé son tranchant de la saison passé (7”41). Malgré tout, il reste un solide compétiteur. On surveillera également Aurel Manga (7”61) et qui s’est aussi débarrassé des minima pour Belgrade. Les haies hautes vont décidément très bien en France.

Trois filles pour l’or à la perche

La tenante du titre Elina Giallurachis aura fort à faire pour défendre sa couronne. Non pas que la protégée de Philippe d’Encausse ne soit pas en forme, bien au contraire. Mais la concurrence sera rude cette année. Elle a porté son record à 4,45 m samedi dernier au All Star Perche de Clermont. Mais n’est pas en tête des bilans français. Une place occupée, comme l’an dernier par Margot Chevrier. La Niçoise a porté son record à 4,54 m et aura le statut de favorite. Un costume qui peut être difficile à endosser. Attention à Ninon Chapelle, qui monte en puissance cette hiver. A Clermont, elle n’était vraiment pas loin de passer 4,55 m et montre qu’elle a du jus. La recordwoman de France (4,75 m) aimerait sans doute montrer qu’elle est de retour au plus haut-niveau en reprenant sa couronne nationale.

Lire notre interview d’Elina Giallurachis : ICI

France Elite Athlé – Et un concours à haute altitude chez les garçons !

Le titre et les minima. C’est tout l’enjeu du concours masculin. Des minima fixé à 5,80 m. Pour l’heure, seul Renaud Lavillenie s’en est affranchi (5,81 m). Mais Ethan Cormont, Alioune Sene, Mathieu Collet et Valentin Lavillenie, tous à plus de 5,70 m ont montré qu’ils en étaient capables. Et la bagarre pour la médaille d’or, dans un concours encore plus ouvert qu’à l’accoutumée, peut permettre de voir quelques perchistes s’envoler. De ce qu’on a vu cette saison, Ethan Cormont en est largement capable, lui qui a déjà franchi cette barre en 2021 ! Attention à un Mathieu Collet qui n’a rien à perdre, après avoir porté son record à 5,71 m, samedi dernier à Clermont.

Léonie Cambours en piste pour l’or au pentathlon

Léonie Cambours possède une grande marge sur ses concurrentes. Il faut dire que, fin janvier, elle a impressionné en portant son record à 4457 points, 8e performance européenne de l’année. A 141 points de la première. Des France Elite pour tenter d’améliorer cette marque et pourquoi pas franchir la barrière des 4500 points et entrer dans le top 4 tout temps en France. D’autant qu’au poids, elle peut largement améliorer ses 11,87 m d’Aubière. On surveillera également les prestations d’Annaelle Nyabeu-Djapa et de Cassandre Aguessy-Thomas, toutes deux au-delà des 4100 points.

Lire notre interview de Léonie Cambours : ICI

Erwan Konaté favori de la longueur

Le recordman d’Europe juniors (et recordman de France espoirs) de la longueur Erwan Konaté (7,98 m) sera en piste et le favori pour le titre chez les grands. Même si certains spécialistes sont absent, il reste un Tom Campagne, l’Espoir qui peut venir contester un Konaté. Et pourquoi pas voir une performance au-delà des 8 m ?

France Elite Athlé – Fred Dagée en quête des 20 m au poids

Comme souvent, Fred Dagée sera le favori du concours du poids. Le recordman de France n’a pas encore franchi la barre des 20 m cet hiver et ce sera le principal objectif du Niçois qui va chercher à monter en puissance. Il a annoncé sur les réseaux sociaux vouloir viser les 21 m cet été et se rapprocher des minima pour les mondiaux de Eugene !

Lire notre interview de Fred Dagée : ICI

En Bref

Solène Gicquel possède la meilleure performance en saut en hauteur (1,87 m). Noelie Yarigo sera également celle à surveiller sur le 800 m (2’02”39). Maelly Dalmat et ses 6,43 m cette saison, sera la favorite de la longueur. Tout comme Victoria Josse au triple qui, avec ses 13,61 m, possède une belle marge sur ses concurrentes. Tout comme Amanda Ngandu-Ntumba au poids (15,87 m). Un beau duel s’annonce sur le 3000 m marche entre Camille Moutard et Emilie Menuet (13’09”34 contre 13’12”21).

Duel il y aura également sur le 200 entre Hachim Maaroufou (21”10) et Ryan Zézé (21”15). Tout comme sur le 800 m, entre Benjamin Robert (1’47”20) et Gabriel Tual (1’48”16). En l’absence d’Hugo Hay, c’est Simon Denissel qui a la meilleure marque sur 3000 m (7’53”66). Taylor Minos et Sébastien Micheau vont se livrer un beau duel à la hauteur, 1 cm sépare les deux hommes (2,20 m et 2,19 m). Enzo Hodebar a la meilleure performance des engagés au triple (16,68 m), tout comme Tristan Marcy sur l’heptathlon (5702 points). David Kuster est le seul engagé au 5000 m marche à être passé sous les 20 minutes (19’45”88).

Total
15
Shares
Related Posts