Football – PSG 0-2 Monaco notes de l’exploit monégasque

Les notes de l’affiche PSG – Monaco avec la victoire surprise monégasque au Parc 2 à 0.

PSG

Navas (3/10) : Jamais mis à contribution dans ce match, hormis sur les buts monégasques, où le Costa-Ricain ne peut pas faire grand-chose.

Florenzi (4/10) : Très actif offensivement, le défenseur italien n’a pas réussi à trouver le centre décisif. Un peu moins adroit que d’habitude dans le dernier geste.

Marquinhos (4,5/10) : Il n’a pas été bien mis en danger, malgré les 2 buts. Le défenseur brésilien ne s’est pas illustré plus que ça dans cette rencontre. Il a été bon dans le jeu long, a été juste dans sa relance, mais n’a pas réussi à empêcher la ruée d’actions dangereuses des monégasques.

Kimpembe (3/10) : Il n’hésite pas à monter très haut dans la surface monégasque pour créer le surnombre, en 1ère MT. Le défenseur a effectué des déplacements intéressants. Gros tacle à retardement à la 49ème minute qui lui vaut un carton jaune. Il n’a pas donné de l’air à son équipe sur le second but. Mis en difficulté en seconde période avec notamment une perte de balle à la 65ème minute qui aurait pu être très dangereux pour le PSG.

Kurzawa (3/10) : Absent du marquage sur le premier but monégasque. Il était venu compenser dans l’axe mais laisse Diop seul sur le côté gauche parisien. Il n’a que très peu apporté ses qualités offensives sur le côté gauche, et n’a pas réussi à combiner correctement avec Mbappé. Le français a été mis en difficulté défensivement. Il aurait pu donner une passe décisive à Kean sur un centre à la 59ème minute.

Un milieu en manque de créativité

Paredes (4,5/10) : Beaucoup moins créatif que lors du match contre Barcelone, Paredes n’a pas réussi à casser les lignes comme il le fait si bien habituellement. L’argentin a joué beaucoup trop latéralement. Remplacé par Danilo à la 72ème minute de jeu.

Herrera (3/10) : L’espagnol n’a pas réussi à trouver de passes tranchantes. Il n’arrive pas à relancer proprement sur le second but monégasque. Remplacé à la 54ème minute par Verratti.

Gueye (4,5/10) : Bon dans la récupération. Le sénégalais tente une grosse frappe qui passe au ras du poteau de Lecomte à la 34ème minute. Il a touché beaucoup de ballons en première période. Cela reste tout de même relativement pauvre dans la créativité. Remplacé à la 54ème minute par Rafinha.

Kean généreux

Kean (5/10) : Grosse activité, Kean est toujours très généreux sur le terrain. Sa tête à l’heure de jeu aurait pu faire la différence, mais beaucoup trop axial, sur le gardien monégasque. Il a été intéressant dans les premières minutes de son repositionnement dans l’axe, à la sortie d’Icardi.

Mbappé (3/10) : Le français a joué très bas en 1ère MT, ce qui a empêché Paris de trouver de la profondeur dans ce match. Il a eu beaucoup de mal à faire la différence sur le côté gauche. Le parisien a manqué de justesse dans le dernier geste, avec des centres et des passes mal dosés. Il a été très maladroit sur ce match. Très loin du match qu’il a réalisé contre Barcelone.

Icardi (2/10) : Invisible dans ce match, mis à part en début de match sur un lob du bout du pied qui aurait pu tromper Lecomte. L’attaquant argentin n’a pas proposé quand chose ce soir. Remplacé par Draxler à la 72ème minute de jeu.

AS MONACO

Benjamin Lecomte (6,5/10) : Bien inspiré sur le centre vicieux de Kurzawa. Le seul ballon chaud qu’il a eu à négocier en première mi-temps. Très bien placé sur la tête de Kean (60e). Peu de choses à faire mais bien faîtes. Un match sérieux d’un gardien sérieux. Un dernier arrêt dans le temps additionnel pour conclure ! 

Caio Henrique (6,5/10) : Il a bien couvert son côté droit, malgré une grosse activité de Kean et les montées de Florenzi. Progressivement, il a fini par éteindre les velléités de l’Italien, beaucoup plus discret en seconde mi-temps. Une remise astucieuse et géniale pour Volland qui ne tue pas le match. 

Benoit Badiashile (6,5/10) : Un match serein et sérieux pour celui qui affiche une certaine régularité depuis le début de la saison. Il a fait ce qu’il avait à faire

Guillermo Maripan (8/10) : Il n’a pas eu grand chose à faire dans la première demi-heure, preuve de la solidité de son équipe. Ses interventions ont été propres tout au long de la première mi-temps. Bon défenseur et buteur ! D’une inspiration géniale, à la récupération d’un mauvais ballon de Herrera. Un match énorme ! 

Axel Disasi (7,5/10) : Une tête bien captée par Navas (22e). Un début de match convainquant ou il a mis Mbappe sous l’éteignoir. Avec des interventions très solides ! Face au Parisien qui sortait d’un match de feu contre Barcelone, Disasi a fait une véritable performance. Jamais pris en défaut ! 

Sofiane Diop (7/10) : Bien placé à la réception de la remise, il expédie une tête qui ne laisse aucune chance à Navas (6e). Son sixième but. Une grosse activité sur le front de l’attaque tout au long de la rencontre. Remplacé par Golovin (80)

Aurélien Tchouaméni (7/10) : Une grosse faute sur Kean. Il s’est d’abord appliqué à bien respecter le schéma tactique, quitte à évoluer assez bas, par rapport à son poste. Il s’est davantage projeté en seconde mi-temps, pour apporter devant. Il est vraiment monté en puissance dans le second acte, vraiment au dessus du lot ! 

Youssouf Fofana (7/10) : D’entrée de jeu, il a imposé un gros impact physique, en récupérant un nombre important de ballons. Tout en ne le perdant pas derrière ! Une deuxième mi-temps davantage axée sur la discipline tactique. Tout en étant propre. Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas vu un milieu aussi solide à Monaco.

Kovac, maître tactique

Ruben Aguilar (7/10) : Une remise de la tête lumineuse pour Diop pour l’ouverture du score monégasque (6e). Des courses offensives et défensives impressionnantes. Quel volume dans ce début de match ! Ensuite un peu moins de volume mais une discipline de tous les instants. Un cadrage défensif exemplaire. Il a fini avec des crampes et remplacé par Sidibé (80).

Wissam Ben Yedder (6,5/10) : Un poison, même s’il n’a pas touché tant de ballons que cela. Mais son jeu entre les espaces et sa capacité à garder les ballons ont été des armes précieuses en première mi-temps. Une deuxième mi-temps sur les mêmes bases. Ce soir il avait un rôle ingrat, dans l’ombre et il s’en est bien sorti.

Kevin Volland (6/10) : Une vraie volonté de jouer haut pour gêner la relance parisienne. Mais sans pour autant négliger l’aspect défensif. Il loupe l’occasion du 3-0. Pas le plus brillant mais un match correct. Remplacé par Ballo-Touré (89e).

Etienne Goursaud & Nicolas Parant