Foot – Notes OM / OL (0/3) : Marseille sombre au Vélodrome !

L’OM a sombré en fin de match en encaissant 3 buts face à l’OL. Ils pourront avoir des regrets. Notes OM OL :
Notes OM OL
Notes OM OL

Les Marseillais recevaient Lyon dans le cadre de la 35ème journée de Ligue 1. L’OM aurait dû terminer la 1ère période en tête, mais ils ont pêché dans la finition. En 2nde période, ils ont sombré défensivement et ont encaissé 3 buts. Notes OM / OL ici :

OM (4-3-3)

Pau Lopez (3/10) : Dans le premier acte, il n’a pas eu grand-chose à faire. Il n’est pas impérial sur le but lyonnais car il touche le ballon sans pouvoir le dégager. Il n’a pas montré beaucoup de sérénité en fin de match, il a parfois relâché des ballons devant sa ligne de but (81’).

Lirola (4/10) : Il y a eu du bon et du moins bon. Il a offert un super centre à Milik (17’). Il a bien muselé Toko-Ekambi en 1ère mi-temps… Mais de l’autre côté, il est impliqué sur le 3ème but lyonnais en étant en retard sur le Camerounais. On reste sur sa faim avec lui !

Saliba (5/10) : Match sérieux de Saliba, malgré les 3 buts encaissés par son équipe. Il a défendu avec beaucoup d’intensité face aux attaquants lyonnais. Il a fait 2 retours de patron face à Dembélé qui partait au but (59’) et face à Tetê (80’). En revanche, sur le 2nd but, son placement n’est pas bon, puisqu’il laisse l’attaquant français complètement seul. Et sur les corners, il a été moins impérial que d’habitude.

Caleta-Car (3/10) : C’était souvent limite pour lui. Il ne savait pas toujours où se positionné, quel duel prendre… On le voit sur le but de Dembélé où il ne sert à rien sur l’action. Moyen !

Kolasinac (3/10) : Prestation correcte défensivement, il a été serein face à Barcola et Malo Gusto pendant 60 minutes, mais son apport offensif a été assez moindre. Ses tentatives de centres n’ont pas apporté beaucoup de danger. Remplacé par Guendouzi (61’).

Notes OL / OM : Kamara solide !

Gerson (5/10) : Le Brésilien a eu un bon impact sur le jeu offensif de son équipe. Il a offert un caviar à Milik (42’) mais le Polonais a raté son tir. On l’a moins vu en 2nde période… Remplacé par Rongier (86’)

Kamara (6/10) : Impeccable défensivement. Il a fait énormément d’interceptions. On a vu beaucoup de justesse dans son jeu, peu de pertes de balle. Il a continué à être performant quand il a basculé en défenseur central après la demi-heure de jeu.

Gueye (5/10) : Il a eu beaucoup d’activité. Il a fait les efforts défensifs tout au long du match. Gueye a signé une superbe ouverture pour Milik en début de match (9’). Il a montré un plutôt beau visage, ce soir. Remplacé par Harit (75’)

Notes OL / OM : Les ratés de Milik !

Ünder (3/10) : Il a été en difficulté, ce soir. Il a eu du mal à gagner ses duels, il a perdu des ballons. On s’attendait à bien plus. Remplacé par Dieng (62’).

Milik (2,5/10) : Il a déclenché beaucoup d’appels qui ont amenés des actions de but. Il ne passe pas loin d’ouvrir le score, d’abord à la 28e, puis il rate l’immanquable à la 42e. Il force Lopes à intervenir dès le retour des vestiaires (48’). Dans l’ensemble, il a 3 grosses occasions… et 0 but. Ce qui est quand même très décevant ! « Maladresse » résume bien son match puisque sa perte de balle dans sa moitié de surface aurait pu coûter cher à l’OM (63’). Dommage ! Remplacé par Bakambu (86’)

Payet (5/10) : Son équipe n’a pas toujours su profiter de ses passes de génie, à l’instar de sa transmission en une touche pour Milik (28’) ou sa passe laser pour Gerson (42’). 2 passes qui auraient dû amener un but. Son coup-franc bien tiré aurait fini au fond des filets sans l’intervention de Lopes (66’).

Nicolas PARANT

Total
1
Shares
Related Posts
Read More

AMANDINE HENRY : IL FAUDRA GARDER LA COUPE À LA MAISON ! – Partie 2

Amandine Henry baigne dans le football depuis ses premiers pas. Passée en centre de formation à Clairefontaire puis à l’OL, la joueuse tricolore s’apprête à porter le brassard de capitaine pour la prochaine Coupe du Monde féminine. C’est sous le soleil Lyonnais du Groupama OL Training Center, qu’Amandine Henry a accepté, tout sourire, d’évoquer Sans Filtre, sa saison, l’Équipe de France, son passage à l’étranger, sa nomination pour le ballon d’or féminin et la sortie de son premier roman « Croire en ses rêves ».