Cyclisme – Tadej Pogacar peut-il égaler Eddy Merckx ?

Vainqueur du Tour de France et de deux Monuments en 2021, Tadej Pogacar s’impose comme un cannibale des temps modernes. Peut-il rejoindre Eddy Merckx ?
Tadej Pogacar
Vainqueur du Tour de France et de deux Monuments en 2021, Tadej Pogacar s’impose comme un cannibale des temps modernes. Peut-il rejoindre Eddy Merckx ?

Vainqueur du Tour de France et de deux Monuments en 2021, Tadej Pogacar s’impose comme un cannibale des temps modernes. Peut-il rejoindre Eddy Merckx ?

Crédit : Etienne GOURSAUD

Les Grands Tours : Tadej Pogacar peut faire mieux qu’Eddy Merckx !

Trois grands tours disputés, pour trois podiums. Les débuts de Tadej Pogacar sont totalement insolents ! Une troisième place – avec trois victoires d’étapes ! – pour sa découverte d’un Grand Tour, sur la Vuelta 2020. Puis deux succès sur le Tour de France (avec à chaque fois trois victoires d’étapes, le maillot blanc et le maillot à pois). Clairement, le jeune Slovène s’impose déjà comme un ogre sur les Grands Tours. Deuxième plus jeune vainqueur du Tour (derrière Henri Cornet, vainqueur du Tour 1904), il impressionne par sa précocité ! A titre de comparaison, même le grand Eddy Merckx a attendu ses 23 ans pour gagner son premier grand tour. Peut-être que Pogacar aura gagné 3 Tour de France au même âge.

Alors d’autres ont remporté le Tour jeune, d’autres qu’on voyait regner sur les grands tours. On pense à Laurent Fignon, également double vainqueur du Tour avant ses 25 ans (à 22 et 23 ans). On pense aussi à Jan Ullrich, qui écrasait le Tour de France 1997 à 23 ans. Les deux, pour diverses raisons, n’ont pas pu totalement confirmer, malgré un succès sur un autre grand tour (Giro 89 pour Gignon, Vuelta 1999 pour Ullrich). Mais on a quelques raisons de penser que Pogacar ne connaîtra pas le même destin. Il semble plus solide au blessures que Laurent Fignon, peu épargné et plus sérieux dans sa préparation que Jan Ullrich, souvent négligeant l’hiver. La capacité de Tadej Pogacar a briller dès le mois de Février (vainqueur de l’UAE Tour cette année) est impressionnante.

Merckx vainqueur de 11 GT

Pour dépasser Eddy Merckx, le chemin est long. Le Belge a gagné 11 grands tours. Cinq giro (record co-détenu avec Fausto Coppi), 5 Tour de France (record co-détenu avec Jacques Anquetil, Bernard Hinault et Miguel Indurain) et une Vuelta. Histoire d’être parmi les vainqueurs des trois grands tours. La tâche est rude pour Tadej Pogacar, mais pas impossible. La jeunesse de ses performances peut nous laisser penser qu’il sera encore largement capable de remporter un Grand Tour dans 10 ans. Il peut aller chercher le record de 5 succès sur le Tour. Mais pour gagner 12 GT, il lui faudra réussir des doublés. Le doublé Giro-Tour par exemple, que personne n’a réussi depuis Marco Pantani en 1998.

Le doublé Giro Vuelta, réussi en dernier par Alberto Contador en 2008, mais qui l’obligera à faire impasse sur le Tour de France. Où encore le doublé Tour-Vuelta, réussi récemment par Christopher Froome (2017). Le Britannique, seul coureur de l’histoire a avoir été tenant du titre des trois grands tours en même temps, puisqu’il a aussi gagné le Giro 2018. Chris Froome, vainqueur de 7 grands tours, comme Alberto Contador, les plus prolifiques depuis les années 2000. Voilà l’ampleur de la tâche pour Tadej Pogacar. Mais quand on sait que Chris Froome a remporté son premier grand tour (Vuelta 2011) à 26 ans, tout espoir est permis.

Les classiques : On voit mal Tadej Pogacar tout rafler comme Eddy Merckx

Bien que Tadej Pogacar soit le premier coureur à gagner deux monuments et le Tour de France depuis… Eddy Merckx, ce sera dur pour le Slovène d’aller chasser sur ce terrain, par rapport au Cannibale. Eddy Merckx et les Monuments, c’est plus qu’une histoire d’amour. Septuple vainqueur de Milan San-Remo (un record), cette classique si difficile à remporter plusieurs fois, double vainqueur du Tour des Flandres (dernier coureur à avoir remporté le Tour de France et le Tour des Flandres en carrière), triple vainqueur de Paris-Roubaix, quintuple vainqueur de Liège-Bastogne-Liège (un record) et double vainqueur du Tour de Lombardie. Eddy Merckx est le seul, avec Rik Van Looy et Roger De Vlaeminck à avoir gagné les cinq monuments. A ceci près que le “Cannibale” les a remporté au moins deux fois chacune !

A cela s’ajoute évidemment trois titres mondiaux sur route !

Mais Pogacar peut régner sur certaines d’entre-elles

A cela s’ajoute trois victoires sur la Flèche Wallone, trois fois Gand-Wevelgem, deux fois l’Amstel Gold Race. Ce qu’à fait Tadej Pogacar est unique dans le cyclisme moderne, mais le chemin semble insurmontable pour aller chercher Eddy Merckx. Notamment sur Paris-Roubaix, où le dernier vainqueur de Grand Tour a avoir triomphé est … Bernard Hinault en 1981. Dans les années récentes, seul Bradley Wiggins, vainqueur du Tour 2012 et 9e de Paris-Roubaix 2014 s’est un peu approché d’une telle performance ! Si Tadej Pogacar a ambition de tout découvrir – il découvrira le Tour des Flandres en 2022 – ce sera dur pour lui pour peser sur les courses pavés, de part son gabarit. Malgré ses disposions hors normes, dont une certaine puissance sur le chrono, mais aussi en sprint !

En revanche, le Slovène est parfaitement armé pour aller chercher Milan-San-Rémo, règner sur Liège-Bastogne-Liège et le Tour de Lombardie. Aller battre ou même égaler le record de victoires de Merckx sur la Doyenne serait déjà une grande performance, au vu de la difficulté de cette classique et de la difficulté de la gagner plusieurs fois. Seuls Alexandre Vinokourov (2005, 2010) et Alejandro Valverde (2006, 2008, 2015, 2017) ont gagné plusieurs fois cette course. Le dernier à avoir conservé sa couronne d’une année à l’autre est Michele Bartoli (1997 et 1998). 1998, l’année de naissance de Tadej Pogacar !

Total
1
Shares
Related Posts