Cyclisme – Démare double la mise sur la 6e étape du Giro

Dans un nouveau sprint massif,c’est encore Arnaud Démare qui sest imposé, démontrant toute sa puissance. 6e étape Giro 2022.

Dans un nouveau sprint massif,c’est encore Arnaud Démare qui sest imposé, démontrant toute sa puissance. 6e étape Giro 2022.

La procession s’est conclue par un nouvel affrontement entre gros bras du peloton. Scalea, ville théâtre de l’arrivée du jour, a mis du temps à s’approcher pour les coureurs du Giro, qui étaient visiblement moins pressés d’en finir qu’hier à Messine. Les très hautes vitesses ont malgré tout été atteintes dans l’emballage final, le troisième de ce Tour d’Italie.

Et que ce fut tendu à l’approche de la ligne ! Les Groupama FDJ d’Arnaud Démare avaient fait un excellent travail dans les derniers hectomètres, mais le vainqueur d’hier s’est retrouvé légèrement bloqué au moment de lancer son sprint. Mark Cavendish avait été superbement remonté par Morkov, mais c’est l’australien Caleb Ewan qui prenait le meilleur dans la dernière ligne droite, parfaitement calé dans la roue du britannique. On pensait qu’il avait fait la différence, mais Arnaud Démare parvint alors à le déborder dans les 50 derniers mètres avec une puissance supérieure ! Il a fallu la photo finish pour départager le maillot Cyclamen de Ewan, et il ne fallait pas un centimètre de moins à Démare car c’est au jeté de vélo quil est parvenu a dépasser son concurrent .

les résultats complets de l’étape et le général ICI

6e étape Giro 2022 – Le fait du jour – Un seul coureur échappé

Ils n’étaient pas nombreux à avoir coché cette étape dans le roadbook en dehors des sprinteurs, et quand Diego Rosa, transfuge de l’équipe italienne EOLO Kometa, s’est enfui, personne n’a souhaité l’accompagner. Si la course d’hier s’était déroulée sur un rythme très rapide, ne permettant pas à certains sprinteurs de s’accrocher dans la principale ascension, le rythme a mis bien du temps à s’accélérer aujourd’hui.

La moyenne horaire des deux premières heures de course peinait à atteindre les 36km. Mais à partir du moment où Diego Rosa fut repris, les trains de sprint ont commencé leur travail, même si Thomas De gendt, Pieter Serry et Clément Davy s’étaient jusqu’alors relayés pour stabiliser l’écart.

C’en est peut-être terminé des sprints en cette première semaine du Giro, et Arnaud Démare porte désormais solidement le maillot Cyclamen sur les épaules. Son Tour d’Italie est déjà plus que réussi avec ces deux succès face à des Cavendish, Ewan, Gaviria ou Nizzolo qui sont des références du sprint. Le Picard avait en plus beaucoup de mal à lever les bras dans les sprints massifs ces derniers temps, il retrouve la gagne au meilleur des moments. Cela lui permet d’ailleurs de devenir, avec sept succès de lautre côté des Alpes, de devenir le Français ayant le plus gagné d’étapes sur le Giro.

Total
10
Shares
Related Posts