Cyclisme – Coup double pour Tadej Pogacar, Gaudu 3e

Tadej Pogacar s’impose sur la 6e étape du Tour du France. Il prend le maillot tandis que David Gaudu affirme ses ambitions.
6e étape Tour 2022

Tadej Pogacar s’impose sur la 6e étape du Tour du France 2022. Il prend le maillot tandis que David Gaudu affirme ses ambitions.

Crédit : DR

Wout Van Aert voulait vraiment être devant

Un début d’étape absolument dingue aujourd’hui. Pendant près de 70 kilomètres, les coureurs n’ont pas débranchés. Les candidats pour être devant étaient nombreux dans une course où beaucoup savaient que l’échappée pouvait aller encore une fois au bout, après la réussite de Simon Clarke hier. Près de la moitié du peloton a tenté sa chance. On peut retenir des Kasper Asgreen, Franck Bonnamour, Mads Pedersen, Filippo Ganna. Mais aussi l’inusable Magnus Cort Nielsen qui a tenté sa chance. Et que dire de Wout Van Aert. Celui qui a sauvé la peau d’un de ses leaders (Jonas Vingegaard) en même temps que son maillot jaune, a sauté sur tous les coups possibles et a relancé les contres.

Le maillot jaune a été d’une activité extrême pendant que personne ne parvenait à prendre l’échappée. Finalement, le vainqueur de Calais a mis tout le monde dans le rouge et a pu s’extirper. Problème, alors que le profil d’étape se prétait à une belle échappée, le coureur de la Jumbo-Visma est tombé que sur deux courageux pour le relayer. Quinn Simmons (Trek-Segafredo) et Jakob Fuglsang. Et ce dernier, coureur protégé pour le général par la Israël Premier-Tech n’a pas pris de relais. L’échappée a pris le large, comptant près de 4’30. Mais à 2 à collaborer, c’était voué à l’échec, d’autant que Jakob Fuglsang se relevait à 70 kilomètres de l’arrivée. Mais il a insisté, larguant Quinn Simmons à 30 km de l’arrivée. Malgré un grand numéro, il n’a pas pu résister et a été tout de suite distancé à 10 kilomètres de l’arrivée. Le Belge tombe les armes à la main et perd le jaune.

L’audace d’Alexis Vuillermoz

Alexis Vuillermoz est le premier à tenter sa chance dans le peloton, à 5,7 kilomètres de l’arrivée, dans un final marqué par les Français. Car David Gaudu a été capable de répondre à la première attaque de Tadej Pogacar, tout comme Pierre Latour ! Alexis Vuillermoz a réussi a faire le break au sommet de l’avant dernière difficulté du jour. Malheureusement pour lui, il a été vite contrôlé par les équipiers de Tadej Pogacar et ceux de Jonas Vingegaard / Primoz Roglic. Le Français s’avoue vaincu et est repris à 1,5 kilomètres de l’arrivée, sur le gros travail des équipiers du double tenant du titre sur le Tour de France.

Tadej Pogacar marque les esprits encore une fois

Hier, le gain a été marginal, mais l’impression déjà très belle pour Tadej Pogacar. La volonté de contrôler le final en disait long sur ses ambitions et ses jambes. Le Slovène a suivi l’attaque de son compatriote Primoz Roglic, qui a lancé de très loin. Et le contre du jeune coureur de la UAE a laissé pantois tout le monde. Il s’impose avec une dizaine de mètres sur Michael Matthews et David Gaudu. Tadej Pogacar prend le maillot jaune à un incroyable Wout Van Aert, qui aura fait une première semaine magnifique. Et David Gaudu a réussi à prendre une place sur le podium, avec les 4 secondes de bonifications qui vont avec. Le Français aura bel et bien le leadership au sein de la Groupama-FDJ, puisque Thibaut Pinot a abandonné près de 3 minutes aujourd’hui. Romain Bardet prend la 10e place et confirme sa bonne forme. Malchanceux hier, Ben O’Connor cède encore 2 minutes aujourd’hui. C’est le favori qui a lâché le plus de temps et il se retrouve rejeté à plus de 6 minutes ce soir.

Tadej Pogacar remporte déjà son 7e succès en 3 participations sur le Tour de France. Romain Bardet est 9e du général juste devant David Gaudu 10e.

Total
21
Shares
Related Posts