Christophe Mongai - Agent

Football : #Groupe USM Football #Agent FFF et FIFA #Agent d'une centaine de joueurs

Pendant cette édition 2018 de la Coupe du Monde en Russie, Sans Filtre fait intervenir des acteurs du sport pour vous donner leurs coups de cœurs à chaque journée de la compétition.  Christophe Mongai, le célèbre agent de joueur à la tête du groupe USM, nous parle du Brésil, du phénomène Mbappé et de l’organisation russe sans faille.

L’ÉQUIPE

Lorsqu’on demande aux Brésiliens quelle est la meilleure équipe de tous les temps, ils répondent en cœur et sans hésiter le Brésil de 82. Avec Zico à la baguette et Socrates, Falcao, Junior et Cerezo comme premiers violons.

Le Brésil 2018 produit moins de jeu, possède bien moins de talents individuels, mais est bien plus solide.

Un gardien impressionnant de présence, une défense rude et appliquée, un milieu de terrain complémentaire et inventif, et une attaque efficace même s’il n’y a pas de véritable avant-centre de niveau mondial.

Cela pourrait être suffisant pour aller au bout. Face au Mexique, les partenaires de Willian ont largement dominé les débats.

Et ils possèdent avec Neymar, un joueur capable de faire la différence à tout moment. À condition que celui-ci passe plus de temps avec le ballon dans les pieds qu’à se rouler, de manière ridicule et grotesque, sur les vertes pelouses russes.

LES TEMPS FORTS DE BRÉSIL-MEXIQUE

LE JOUEUR

Mbappé est en train de prouver au monde entier qu’il est un futur ballon d’or en puissance.

Il possède des jambes de feu. Les mêmes que celles de Cristiano Ronaldo au même âge.

Il est capable de faire des différences énormes sur sa vitesse et est capable de la maintenir sur de longues distances.

Et, quand Ronaldo à 19 ans était avant tout un joueur de couloir, Kylian est capable de jouer déjà, sur toutes les positions de l’attaque, avec le même bonheur et la même efficacité.

Je ne sais pas s’il sera ballon d’Or cette année, mais s’il remporte la coupe du monde, il n’en sera pas loin. Tout comme Neymar avec le Brésil.

Ronaldo est toujours le favori logique pour ce trophée, mais la balle n’est plus dans ses pieds.

LE FAIT MARQUANT

Après les JO de Sotchi qui se sont remarquablement bien passés, force est de constater que les Russes réussissent leur mondial.

Des stades magnifiques, des pelouses en excellents états, des supporters endiablés, tout se passe à merveille.

Quand certains pensaient que les stades seraient vides et que la vidéo ralentirait le jeu, ils se sont bien trompés.

Poutine peut jubiler, car un mondial réussi renforce bien évidemment sa stature internationale.

Gageons que les derniers matches se déroulent aussi bien et qu’un beau vainqueur remporte cette compétition, pour que la Réussite soit totale !

CHRISTOPHE