Les Jeux Olympiques ont une histoire millénaire, et la liste des disciplines proposées a bien évidemment évolué au fil du temps. Depuis leur création en 776 avant Jésus Christ, les jeux ont fait rêver des légions de joueurs et se sont imposés comme une compétition sportive de premier plan.

Interdits par l’Empereur romain Théodose en 393, les Jeux olympiques renaissent en 1896 sous l’impulsion de Pierre de Coubertin, et la liste des sports s’est elle aussi modernisée. De 9 sports aux premiers Jeux modernes à Athènes en 1896, nous sommes passé à 28 aux jeux de Rio en 2016, et bientôt 33 à Tokyo en 2020. Des disciplines comme le roller et d’autres plus inattendues comme le poker pourraient ainsi faire leur apparition aux Jeux olympiques dans les années à venir.

L’ajout de nouveaux sports, comment ça marche ?

À l’époque moderne, le Comité international olympique est l’entité qui décide de l’ajout d’un nouveau sport à la liste des sports olympiques. Différents critères rentrent en compte pour cela.

Le sport doit être répandu partout dans le monde et pratiqué par les hommes dans au moins 50 pays répartis sur trois continents, et par les femmes dans 35 pays sur trois continents, ce qui élimine déjà beaucoup de possibilités. Le sport en question doit également déjà donner lieu à des tournois organisés par une organisation non gouvernementale, qui doit elle-même agir dans le respect de la charte olympique.

Ces critères sont nécessaires à la reconnaissance du sport par le Comité international olympique, qui est la première étape de l’ajout de la discipline à la liste. Si le Comité international olympique reconnaît des disciplines habituellement non considérées comme sportives, à l’instar du poker ou des échecs, cette reconnaissance ne veut pas dire ajout automatique à la liste des sports et de nombreux sports reconnus par le Comité international olympique attendent encore de pouvoir être inscrits sur la liste des sports pratiqués au Jeux olympiques. De nombreux sports ont cependant rejoint cette liste au cours de l’histoire des Jeux.

Les nouveaux sports au fil du temps

Au fil du temps, de nombreux sports ont ainsi apparu ou disparu. Le polo ou le tir à la corde, par exemple, ne sont plus pratiqués à l’époque actuelle mais ont connu leurs moments de gloire par le passé, tandis que des sports comme la natation synchronisée ou le badminton ont rejoint les sports olympiques au cours du 20ème siècle.

Aux Jeux de Rio, les plus récents, deux nouveaux sports ont fait leur apparition : le rugby a 7 et le golf, qui avait déjà été présent en 1900 et en 1904 au tout début des Jeux Olympiques modernes. Le rugby avait quant à lui été présent à quatre reprises au début du 20ème siècle, mais dans son format à 15.

Le Comité international olympique a ajouté cinq nouveaux sports pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Les heureux élus sont l’escalade, le karaté, le surf, le skateboard et le baseball.

Le Comité international olympique a ajouté cinq nouveaux sports aux 28 présents en 2016, portant le nombre total de sports en compétition à 33 pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Les heureux élus sont l’escalade, le karaté, le surf, le skateboard et le baseball, qui avait déjà été au programme des Jeux olympiques de 1992 à 2008.

Le Comité international olympique a justifié le choix de ces sports en expliquant qu’ils représentaient « une combinaison de sports déjà bien établis et d’autres émergents, bénéficiant d’une grande popularité au Japon et au-delà ». C’est un mélange varié de sports pratiqués individuellement ou en équipe, à l’extérieur ou en salle, qui permettra de toucher un public large.

Tous les sports proposés n’ont pas pu être ajoutés à la liste des sports en compétition. Les exclus des Jeux olympiques 2020 à Tokyo ? Le wushu, le bowling ou encore le squash et le roller, qui auront peut-être la chance de faire leur retour sur le devant de la scène pour une prochaine édition des Jeux Olympiques.

Les disciplines qui pourraient enrichir la liste dans les prochaines années

Au-delà de ces sports recalés de peu, de nombreuses autres disciplines pourraient rejoindre la liste des pratiques olympiques dans les prochaines années, de manière temporaire ou permanente. Avant d’être acceptés comme sport olympique, les disciplines doivent être reconnues par le Comité international olympique. Ce dernier reconnait déjà des disciplines comme le poker, le sumo ou même les échecs qui pourraient un jour faire partie des sports olympiques.

Le wushu a failli devenir sport Olympique en 2020

La question du poker

La Global Association of International Sports Federation (GAISF) a récemment accordé le statut d’observateur aux Jeux Olympiques à l’International Federation of (Match) Poker, ce qui peut augurer de l’arrivée du poker en tant que discipline olympique.

Ce serait une première car le poker n’est pas une discipline traditionnellement considérée comme un sport, mais le Comité international olympique reconnait également d’autres jeux de stratégie comme les échecs ou les dames, ce qui démontre que la perception du sport évolue et que ce type de disciplines pourrait bientôt faire son apparition.

L’arrivée d’autres sports : apnée et sumo

L’apnée est un sport qui coche toutes les cases pour rejoindre un jour la liste tant convoitée des sports olympiques. Il est en effet pratiqué partout dans le monde, et est un sport qui gagne de plus en plus en visibilité et provoque l’intérêt du public.

C’est pour cela que le champion d’apnée Vincent Mathieu voudrait voir son sport rejoindre la liste des sports olympiques dès 2024 aux Jeux olympiques de Paris. Une suite logique à la montée en puissance de ce sport qui possède déjà ses propres championnats du monde.

De son côté, le sport de combat japonais est également un bon candidat pour rejoindre le rang des sports pratiqués aux Jeux olympiques. Déjà reconnu par le Comité international Olympique, le sport a gagné en notoriété hors du Japon.

Pratiqué du Brésil aux îles Samoa en passant par la Mongolie et la Russie, le sumo possède sa propre coupe du Monde masculine et féminine, et sa présence aux Jeux olympiques réjouirait les spectateurs. Affaire à suivre !

Les sports additionnels pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024 ne seront pas choisis avant décembre 2020. Alors, poker, apnée ou sumo, quelle discipline souhaiteriez-vous voir arriver aux Jeux olympiques ?