Askyy – Progamer

#Apex Legends #3DMAX

Crédit Photos : 3DMAX

L’engouement dès les 3 premiers jours de sortie d’Apex Legends m’a vraiment surpris. J’étais encore un joueur régulier sur le Battle Royale H1Z1, mais je voyais chuter irrémédiablement le nombre de joueurs sur mon titre préféré.

J’ai résisté un peu à la hype, peut-être au début juste par fidélité et passion pour mon jeu. Un comportement assez commun pour tout gamer. Finalement, c’est à la fois les conseils de mes coéquipiers sur H1Z1 qui trouvaient ce nouveau jeu très bien et cette idée de pouvoir prendre la vague au bon moment, qui m’ont décidé à tester ce nouveau BR.

J’ai directement accroché et je suis tombé complètement amoureux d’Apex.

Alors que je n’avais presque plus de plaisir sur H1Z1, je retrouvais cette sensation de jouer par envie et non par obligation. Depuis ces premiers jours, dès que je me lève, j’ai envie d’allumer mon PC pour m’amuser et progresser.

Au-delà du gameplay pur et dur, Apex Legends amène cette nouveauté dans le genre BR, avec ce fonctionnement par équipe de 3 qu’on n’avait jamais vu ailleurs. Le système d’atouts et de personnages aux compétences uniques rend les possibilités stratégiques bien plus importantes. Les multitudes de combos et de composition d’équipe permettent d’envisager un style de jeu offensif, défensif, attentiste, etc.

UN SUCCÈS IMMÉDIAT DU À SES POSSIBILITÉS STRATÉGIQUES ET À SON ACCESSIBILITÉ

L’une des premières causes du succès d’Apex se trouve dans son accessibilité. Après seulement quelques heures derrière son clavier et sa souris, tout le monde sera capable de s’amuser grâce à cette formidable maniabilité. Ce qui n’est pas forcément le cas quand tu débutes sur des Counter-Strike ou Call Of Duty. Et je ne parle pas de ceux qui arrivent sur les serveurs de Fortnite et qui doivent faire face directement à des mecs qui te construisent une Tour Eiffel et te finissent avec une balle de sniper.

Si Apex est un BR, il emprunte d’ailleurs beaucoup de phases de gameplay dans les FPS et notamment en termes de skills. C’est toujours appréciable de remporter un combat qui a lieu la plupart du temps sur un pied d’égalité, grâce à ta précision, ton placement ou la couverture de chaque membre de ton équipe.

Au-delà du gameplay pur et dur, Apex Legends amène cette nouveauté dans le genre BR, avec ce fonctionnement par équipe de 3 qu’on n’avait jamais vu ailleurs. Le système d’atouts et de personnages aux compétences uniques rend les possibilités stratégiques bien plus importantes. Les multitudes de combos et de composition d’équipe permettent d’envisager un style de jeu offensif, défensif, attentiste, etc.

La profondeur du jeu est telle que les choix de ces compositions sont différents selon que l’on joue en matchmaking ou lorsque nous nous entrainons en format compétition chez 3DMAX. Ainsi nous pouvons utiliser Bangalore, Octane et Pathfinder en MM afin de cumuler l’agressivité par la prise de position du premier, la cover avec le second et une sorte d’indicateur de menace avec le dernier. Dans le second format, nous échangeons Octane avec Lifeline qui permet de cumuler cette bonne cover avec des équipements plus intéressants dans les drops de fin de partie.

UNE COMMUNAUTÉ DANS LE BON ÉTAT D’ESPRIT

Je ne sais pas si ces caractéristiques ont une incidence sur le comportement des joueurs qui doivent collaborer, mais le résultat est que nous avons une communauté qui est bien plus saine que celles des titres souvent décriés comme Fortnite ou CSGO. Lorsque je lance une game solo, mes teamates sont la majorité du temps très sympas et pas du tout toxiques à mon grand étonnement.

Sur d’autres BR ou FPS en ligne, lorsqu’on montre un certain niveau c’est tout de suite les accusations de triche ou les insultes qui fusent. Ici ce n’est pas le cas, on rentre plutôt dans les compliments et la discussion. Peut-être que les joueurs d’Apex sont un peu moins jeunes aussi.

J’adore également la patte artistique choisie, mais je ne suis pas le meilleur juge pour estimer la qualité des graphismes. J’ai toujours joué en low afin de privilégier une fluidité maximale, mais le rendu dans cette configuration est plutôt bon.

Quand je vois que l’intérêt pour Fortnite reste principalement axé sur sa Coupe du Monde et ses cashprizes de 1 million d’euros chaque semaine, je crois sincèrement que les joueurs commencent à ne plus aimer le jeu pour ce qui fait son essence : le gameplay.

La courbe entre Apex et Fortnite pourrait alors très vite s’inverser.

UNE PHASE DE LANCEMENT RÉUSSIE PAR EA QUI NE DOIT PAS SE REPOSER SUR SES LAURIERS

Electronic Arts a d’ailleurs fait un sacré travail de promotion sur les réseaux sociaux, les quelques trailers qui sont sortis ont eu un impact considérable pour augmenter le nombre de joueurs. Et je ne parle même pas de leur stratégie avec les influenceurs qui a été retentissante.

Tout n’est pas parfait non plus et certaines choses se doivent d’être rapidement améliorées. Je pense en premier lieu au Battle Pass qui est encore perfectible. Nous sommes nombreux chez 3DMax à penser que les skins et les armes qu’on peut gagner ne valent pas forcément encore le coup. Un Battle Pass n’est utile que s’il donne envie de tryhard pour de vraies récompenses.

Le côté aléatoire n’est lui aussi pas encore bien calibré notamment dans la répartition des armes et équipements sur la carte. Ça a déjà pu m’arriver de faire 5 ou 6 bâtiments et de ne pas trouver de quoi me défendre tandis que mes adversaires n’avaient pas besoin de vraiment explorer pour se retrouver avec des armes. Mais le jeu est tout récent, ces détails doivent être améliorés et je ne doute pas qu’ils le seront rapidement.

APEX POURRAIT RENVERSER FORTNITE

Les joueurs attendaient un vrai Battle Royal. Un jeu qui apporterait du changement et un vent nouveau au genre.

La réponse se trouve pour moi dans Apex Legends.

La prochaine évolution qui doit arriver concerne principalement la mise en place de serveurs privés. Cela permettra d’offrir une expérience supplémentaire lors de la création de compétition notamment en termes de vues pour les spectateurs. Pour le moment nous ne pouvons pas encore trop switcher notamment pour avoir une vue aérienne d’ensemble qui serait utile pour dynamiser les retransmissions.

Je ne veux pas me risquer à prédire de quoi l’esport de ce jeu sera fait. C’est seulement après l’arrivée de ces serveurs privés qu’on pourra envisager l’avenir. Sans ça, la satisfaction complète des joueurs de haut-niveau et du public ne sera pas possible.

L’avenir parait radieux pour Apex, à EA de procéder aux bons ajustements pour être parfaitement lancé.

Et quand je vois que l’intérêt pour Fortnite reste principalement axé sur sa Coupe du Monde et ses cashprizes de 1 million d’euros chaque semaine, je crois sincèrement que les joueurs commencent à ne plus aimer le jeu pour ce qui fait son essence : le gameplay.

La courbe entre Apex et Fortnite pourrait alors très vite s’inverser.

ASKYY