Athlé – Ce qu’il faut retenir des France de lancers

Salon de Provence recevait les championnats de France de lancers. Les ténors ont assuré, Jean-Baptiste Bruxelle a impressionné !
France lancers

Salon de Provence recevait les championnats de France de lancers. Les ténors ont assuré, Jean-Baptiste Bruxelle a impressionné !

Crédit : DR

Mélina Robert-Michon et Alexandra Tavernier sans concurrence

36e titre de championne de France. Les superlatifs manquent encore et toujours quand il faut parler de la carrière de Mélina Robert-Michon. Qui a donc ajouté un titre à sa collection hier après-midi, du côté de Salon-de-Provence. La Lyonnaise n’a pas réalisé sa meilleure performance, avec un 59,13 m sur son premier essai sur le lancer de disque. Mais cela a suffi pour dominer la concurrence et la jeune Amanda Ngandu-Ntumba, 2e avec un joli jet à 56,21 m. 21 ans séparent les deux concurrentes.

L’an passé, elle établissait le record de France. Cette année, c’est une jolie performance, mais un peu plus en retrait. Cela a largement suffit à Alexandra Tavernier pour dominer le marteau. Elle s’impose en 71,97 m. A 28 ans, elle commence également à se tailler un sacré palmarès sur le plan national, avec un 12e titre sénior ! A distance respectable d’une Mélina Robert-Michon, mais cela reste tout à fait remarquable !

La grosse performance de Jean-Baptiste Bruxelle aux France de lancers

Il ne gagne certes pas, mais pour sa première année Espoirs, il avait choisi le concours séniors. Comme aux Elites l’été passé. On peut dire que cela a réussi à Jean-Baptiste Bruxelle. Le jeune homme de 19 ans, a lancé le marteau à 75,20 m. Il explose de 2,50 m son précédent record, déjà établi cette saison (72,76 m). Et réalise sa première performance “Internationale B” de sa jeune carrière avec le marteau de 7,26 kg. Le médaillé européen et mondial chez les juniors confirme déjà. Battu de 4 centimètres par le prometteur Yann Chaussinand (24 ans) il confirme déjà ! Quentin Bigot, absent du concours, va avoir de plus en plus de concurrence en France. C’est tant mieux pour la discipline !

Retrouvez notre interview de Jean-Baptiste Bruxelle

La faiblesse chez certain concours jeunes

Personne au-delà de 60 m au marteau cadettes (3 kg), le disque junior qui se gagne sous les 50 m, le marteau junior (4 kg) qui se gagne sous les 55 m, le javelot junior qui se gagne sous les 44 m (!!). Personne au dessus de 50 m dans les catégories jeunes au disque. Alors que les années passent chez certaines leaders du lancers long en France, la relève inquiète. Car elle est relativement inexistante !

Chez les garçons, c’est un poil mieux, mais guère reluisant dans certaines disciplines. Le disque juniors qui se gagne sous les 48 m, le poids juniors sous les 15 m, le marteau Espoirs sous les 60 m.

Oui, c’est inquiétant, alors que les lancers n’ont rarement aussi bien marché qu’actuellement en France, avec beaucoup de potentiels médaillables encore l’été prochain ! Mais ce sont des disciplines en manque de médiatisation et dont les têtes d’affiches manquent de la reconnaissance dont elles méritent. Cela ne peut pas susciter de vraies vocations chez les jeunes, qui doivent savoir que pratiquer le lancer, c’est aussi se lancer dans une grosse galère !

Total
11
Shares
Related Posts